Mutuelle étudiante : est-ce obligatoire d’en avoir une ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

En France, tout le monde peut bénéficier d’une sécurité sociale combinée à une mutuelle de santé. Que vous soyez salarié ou étudiant, des formules de mutuelles de santé s’offrent à vous. Vous avez alors le choix entre celui qui correspond le mieux à votre statut : salarié en CDD ou en CDI, etc.

Pour les étudiants, sachez que vous pouvez compter sur une assurance santé étudiante. Avant de vous engager, quelques points sont à clarifier concernant ce type de mutuelle, notamment s’il est obligatoire ou non de souscrire à une mutuelle.

Mutuelle étudiante : que faut-il savoir ?

Pour rappel, la mutuelle de santé complète la sécurité sociale. La sécurité sociale garantit en effet le paiement d’une partie des frais médicaux pendant les années d’études, sans toutefois procéder à un remboursement intégral.

Depuis la rentrée 2019, le régime de sécurité sociale des étudiants, communément appelé mutuelle étudiante, n’existe plus. L’assurance maladie étudiante n’est bien sûr pas obligatoire, mais est fortement recommandée pour couvrir les frais non couverts par l’assurance maladie.

Quant à la mutuelle santé ou à l’assurance étudiante, elle prend en charge la partie complémentaire. Avec l’assurance maladie ou la mutuelle étudiante, vous bénéficierez de certaines prestations qui ne sont généralement pas prises en charge par la Sécurité Sociale. A ce titre, vous pouvez avoir accès à :

Dès la première année dans un établissement d’enseignement supérieur, les étudiants sont couverts par les régimes d’assurance maladie obligatoires pour couvrir leurs dépenses de santé. En général, l’assurance maladie ou mutuelle étudiante est rattachée à celle des tuteurs légaux en l’absence d’assurance maladie ou de mutuelle parentale.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles il peut être avantageux de souscrire une assurance santé étudiante en France :

En conclusion, la mutuelle ou complémentaire santé non obligatoire rembourse une partie des dépenses de santé, en plus de la couverture de la sécurité sociale. Si vous choisissez une mutuelle étudiante, vous pouvez réduire la charge restante que vous devrez supporter en cas de facture de santé importante.

Lire aussi :
L’offre de soins recommandée par votre agence L’offre santé recommandée par votre…

Souscrire à une mutuelle étudiante est-il obligatoire ?

Il faut savoir qu’une assurance santé étudiante est nécessaire pour couvrir certaines dépenses liées à la santé étudiante.

Que couvre une mutuelle santé étudiante ?

Avec l’assurance maladie ou la mutuelle étudiante, l’étudiant a la garantie de couvrir :

Le taux de remboursement pris en charge par l’assurance maladie ou la mutuelle étudiante dépend du contrat d’adhésion de chaque étudiant. De plus, sur la convention d’assurance maladie, vous pouvez toujours avoir accès à des soins spécialisés comme l’orthodontie, qui ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

Pourquoi les étudiants renoncent-ils aux mutuelles étudiantes ?

En effet, de plus en plus d’étudiants délaissent les mutuelles de santé. Selon un sondage, la majorité des étudiants ne consultent pas de médecin en cas de maladie et préfèrent opter pour une solution de facilité : l’automédication.

Une des raisons qui poussent les étudiants à renoncer à la mutuelle étudiante (ou LMDE) ou à la complémentaire santé est le coût des consultations médicales, qui s’avère trop élevé. En bref, la raison évidente est le coût élevé des prestations médicales.

Cependant, il est important de souscrire un contrat d’assurance ou une complémentaire santé pour couvrir tous les frais liés aux soins médicaux. En effet, il faut noter que l’assurance maladie sociale ne couvre qu’environ 70% des soins médicaux et même moins.

L’assurance étudiante ou mutuelle étudiante (LMDE) ou mutuelle étudiante n’est pas une obligation, mais elle est utile si vous voulez bien prendre soin de vous sans avoir à vous soucier du budget santé. Si vous hésitez encore, sachez que les organismes spécialisés dans la mutuelle ou l’assurance maladie proposent des contrats adaptés aux budgets étudiants avec des garanties et des formules abordables.

À Lire  Comment choisir une assurance quand on est entrepreneur ?

La mutuelle des étudiants (ou LMDE) diffère passablement dans ses offres par rapport à la mutuelle des parents. Par exemple, le fonds d’investissement des étudiants (LMDE) couvre le remboursement des serviettes hygiéniques, la consultation médicale avec un psychologue et les contraceptifs pour les étudiants.

Ainsi, pour inciter les étudiants à souscrire un contrat d’assurance maladie ou une mutuelle étudiante, certaines mutuelles de santé proposent aux étudiants l’accès à une complémentaire santé. Cependant, l’inscription à cette formule est conditionnelle.

La réciprocité parentale peut continuer à couvrir les jeunes majeurs. La réciprocité n’offre cependant aucune garantie pour les étudiants qui partent en séjour d’études à l’étranger.

Si vous êtes indépendant ou fonctionnaire, l’affiliation à la mutuelle n’est pas obligatoire. Si au contraire vous êtes salarié dans une entreprise privée, votre employeur vous proposera une assurance mutuelle, aussi appelée mutuelle collective.

C’est quoi une mutuelle obligatoire ?

Puis-je refuser une mutuelle obligatoire ? Que vous soyez en contrat à durée indéterminée ou à durée indéterminée, vous pouvez choisir de ne pas adhérer si l’acte légal (convention, décision unilatérale de l’employeur) qui a institué le régime de retraite le permet. Vous devez demander une dérogation par écrit.

Mon assurance maladie est-elle obligatoire ? Tout employeur du secteur privé (entreprise et association) est tenu de proposer une couverture complémentaire santé collective à ses salariés (sauf exceptions). Une personne qui embauche un travailleur domestique n’est pas inquiète.

Comment prouver que la mutuelle est obligatoire ? L’attestation de mutuelle est délivrée par l’employeur et donne la possibilité au salarié de justifier qu’il a souscrit à la mutuelle d’entreprise obligatoire. L’attestation de tiers payant est délivrée par la mutuelle. Elle permet à l’assuré d’éviter d’avoir à reporter les coûts sur certains professionnels de santé.

Quels sont les cas de dispense ?

Quels sont les cas d’exonération mutuelle ? Un salarié du privé peut prétendre à l’exonération de la mutuelle d’entreprise dans 4 cas : couverture continue de la mutuelle complémentaire, contrat à durée déterminée ou contrat de mission, temps partiel ou apprentissage, présence dans l’entreprise lors du dispositif.

Qui peut être dispensé d’association à une convention collective obligatoire dans une entreprise ? Vous avez un contrat à durée déterminée de moins de 1 an. Vous pouvez déroger à la convention collective même si vous ne bénéficiez pas d’une couverture individuelle par ailleurs.

Quelles sont les exceptions à l’adhésion à une convention collective obligatoire qui doivent être justifiées annuellement ? Procédure d’exemption

  • Mise en œuvre du régime par décision unilatérale de l’employeur.
  • Caractère incertain de la situation du salarié (CDI où la durée de la couverture santé de l’entreprise sera inférieure à 3 mois)
  • Adhérer à un autre contrat de dépenses de santé ou à une complémentaire santé

Qu’est-ce que l’exonération d’adhésion ? Des possibilités de dispense de saisie, limitativement énumérées, sont prévues. Une exonération signifie une possibilité pour certains salariés, qui sont en principe couverts par le régime, de ne pas y adhérer, sous certaines conditions.

Quelles sont les mutuelles obligatoires ?

Vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance maladie individuelle. Elle reste facultative, mais elle est indispensable si vous souhaitez bien couvrir vos différentes dépenses de santé. En tant que résident français, vous bénéficiez de la protection de l’assurance maladie.

Quelles sont les 10 meilleures entreprises de santé ?

La mutuelle peut-elle être obligatoire ? Vous pouvez choisir de ne pas participer si le système (maintenance ou complémentaire santé) a été mis en place par décision unilatérale de l’employeur avec participation financière du salarié. Vous devez demander une dérogation par écrit. Vous pouvez en faire la demande : Le jour de la création des garanties.