Naviguer aux Antilles : Pourquoi faut-il réserver les skippers le plus tôt possible ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

La tranquillité pour des croisières détentes

Si vous choisissez de partir naviguer au soleil en hiver, aux Antilles ou ailleurs, c’est le plus souvent pour déconnecter et vous détendre. On part généralement en croisière en famille ou entre amis, dans un bateau parfois plus gros que ce que l’on a l’habitude de barrer. Les eaux fréquentées sont généralement inhabituelles. Autant de raisons de compter sur les services du propriétaire.

Jean, Propriétaire inscrit sur la plateforme Capt’n Boat explique : « Il est important de partir avec un propriétaire professionnel lorsque l’on veut s’amuser en famille ou entre amis. Pourquoi ? Car en fait, le Propriétaire est responsable de tout : c’est lui celui qui veille sur les hommes, la sécurité et le matériel, il gère le port… C’est un professionnel qui sait prendre des décisions, pour réparer 80% des avaries sur le navire. esprit marin, sens de la mer. Il connaît la navigation et parfois même la région. Il a des recommandations d’activités, de restaurant… Et surtout, il s’occupe de tous les préparatifs en amont : il regarde la carte, la météo, vérifie que tout fonctionne bien sur le navire, qu’il y c’est un réservoir plein et tout ce qu’il faut sur le bateau, et après qu’il ait pris toutes les informations nécessaires pour s’assurer en navigation, il se met en route c’est un gage de sécurité quand il faut le faire et retour au propriétaire sérieux. »

Le propriétaire peut planifier le ravitaillement, le transfert, la navigation, etc.

Nous embarquons sur le Costa Toscane, un nouveau géant des mers signé Costa
Sur le même sujet :
Posté le 03.07.2022 à 14:32, Mis à jour le 03.07.2022 à 18:15NOUS…

Préparer son programme de navigation et d’escale

En tenant le propriétaire suffisamment à l’avance, la préparation du voyage sera améliorée. Un véritable échange peut avoir lieu. Le client discutera au préalable du plan de navigation avec le propriétaire, l’horaire des escales peut être anticipé, par exemple en enregistrant des activités ou des services au port ou au mouillage. En période de forte prospérité durant la haute saison, on peut donc profiter de l’île et faire le maximum, sans souffrir du pic de population. Un propriétaire professionnel sera votre meilleur ami pour une bonne anticipation.

À Lire  L'avis de l'agent : le luxe sanctionné à tort ?

De plus, l’usage professionnel ouvrira le champ des destinations possibles, certains loueurs restreignant la zone autorisée à la clientèle amateur. Des endroits donc délicats, avec des difficultés particulières de navigation, comme le Grand Cul de Sac marin en Guadeloupe ou d’autres zones rocheuses et récifs qui sont inclus dans le contrat de location de certains bateaux en l’absence de propriétaire professionnel.

S’assurer d’avoir l’équipage voulu

Embaucher le propriétaire, et le bon, ne s’improvise pas ! S’assurer d’avoir le bon marin ou équipier, cuisinier ou femme au foyer, c’est le meilleur plan pour l’avenir, on s’en assure chez Capt’n Boat, dont le métier est d’apporter aux plaisanciers des solutions pour embaucher des marins en respectant toutes les réglementations. « Avoir un marin à la dernière minute, à quelques jours de Noël, qui soit aussi à l’aise avec des petits-enfants, au retour d’une croisière aux Grenadines, devient compliqué. En anticipant au maximum, dès le début de l’automne, on peut .Choisir le parfait propriétaire qui répondra aux exigences des clients et qui est déjà sur place.Cela permettra de faire des économies en évitant de payer les frais de déplacement du propriétaire et d’avoir un nombre de services accru.connaître le bassin de navigation, répondre aux besoins et participer à la croisière en toute confiance. »

Pour ceux qui ont la chance d’aller aux Antilles, réserver en octobre ou novembre vous permettra de faire des économies et de partir l’esprit serein !