Naviguer sur la mer : le lancement d’une nouvelle société française en …

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Posté

06/09/2022 à 18:15.

Actualisant la tradition des voyages au long cours, la nouvelle « Compagnie Française de Croisières » sera officiellement lancée le 6 septembre 2022, avec le premier navire portant le nom prédéterminé : Renaissance.

Un navire battant pavillon français avec un port d’attache à Marseille est un événement en soi dans le monde maritime et ne s’était pas produit depuis près de 40 ans. Le Mermoz est le dernier navire de croisière à avoir un port d’attache en France métropolitaine. En 1984, la compagnie Paquet choisit le pavillon des Bahamas et de Nassau, faisant ses adieux à une longue tradition maritime.

Clément Mousset et Cédric Rivoire-Perrochat, les co-fondateurs de la Compagnie Française de Croisières (CFC), acteurs reconnus du monde des croisières depuis plus de 25 ans, veulent donner au pavillon national une place dans cette croissance. marché du tourisme maritime. A l’heure où les grands acteurs du marché de masse ne construisent actuellement que des structures de plus de 5 000 passagers, le Renaissance est déjà salué internationalement comme un « petit navire ». Clément Mousset et Cédric Rivoire-Perrochat ont mis quatre ans à peaufiner leur projet avec une philosophie : actualiser les traditions du voyage au long cours sans atteindre les prix des croisières de luxe. Mais pas à n’importe quel prix. « Les clients nous demandent des navires plus petits et des routes quelque peu nouvelles. Imaginez, les croisiéristes au départ de Marseille proposent les mêmes itinéraires depuis 1996 ! Nous, depuis Marseille, vous proposons dix itinéraires différents, tous différents. Il lui fallait le bon vaisseau : ça allait être une renaissance.

À bord du Renaissance

La cheminée est bleue, blanche, le rouge est là pour ressembler au drapeau français ; elle prend aussi la même pente que la France (aujourd’hui la Norvège, ndlr). Pouvant accueillir jusqu’à 1 100 passagers, ce navire de 219 m de long réunit sa taille moyenne avec celle des paquebots mythiques qui ont accompagné le boom des croisières du siècle dernier. La plupart des croisières durent plus de 12 nuits, des voyages plus longs qui s’écartent du format « 8 jours/7 nuits », qui oblige souvent les navires à visiter les mêmes ports sur les mêmes routes.

Côté confort et vie à bord, 154 des 629 cabines disposent d’un balcon ou d’une terrasse privative et 80% d’entre elles sont extérieures : un bon rapport, le reste sont des cabines intérieures. Ni trop grand, ni trop petit, ce navire n’a ni ligne de remorquage ni patinoire, juste une sélection pointue d’intervenants discutant des pays et lieux visités dans le théâtre (600 places, sur deux niveaux à l’avant du navire). sans faire l’impasse sur l’histoire, la culture ou des aspects plus modernes. Amateurs de bien-être rassurez-vous, le navire dispose également d’un spa, d’un centre de fitness et de deux piscines (une extérieure à l’arrière, l’autre sous une verrière rétractable au milieu du navire selon la météo). Des cours de yoga, de pilates, de danse et de sports doux sont proposés.

TomTom GO Camper Max GPS - équipements et accessoires camping-car Magazine camping-car
Ceci pourrez vous intéresser :
TomTom présente le GO Camper Max, un appareil GPS nomade spécialement conçu…

Pour qui ?

A table, la gastronomie française et les produits de qualité sont à l’honneur « avec un budget moyen de restauration par passager quatre fois supérieur à toute autre entreprise », précise le communiqué. Bien sûr, le thé est servi tous les après-midi à partir de 16h00 avec des petits sandwichs et des gâteaux, sans oublier le bouillon servi à 11h00, qui est traditionnellement servi en mer lors des Journées de la Mer dans le Nord. buffet de minuit sur les longues croisières.

Navire écolo ?

En raison de la longueur de ses routes, Renaissance est un navire « sans enfant ». Néanmoins, 2023-2024 sur les 31 départs au programme de l’année, sept croisières sont ouvertes aux familles avec tout le personnel dédié et des clubs enfants. En clair, les voyageurs en solo sont les bienvenus à bord, car les célibataires ne paient pas de supplément (pour certaines catégories) lorsque les prix sont affichés deux fois.

À Lire  "English Summer Camp" : une autre façon d'apprendre l'anglais - Vidéos de l'Actualité de la Martinique

Combien va coûter une croisière sur le Renaissance ?

Outre le fait que le Renaissance (anciennement appelé Maasdam) a été entièrement rénové en 2018, il est équipé de stabilisateurs, propulseurs d’étrave, propulseurs de poupe… CFC a également sélectionné un navire qui était initialement destiné à la navigation estivale en Alaska (plus précisément Glacier Bay ). C’est pourtant l’un des endroits les plus stricts au monde en termes de gestion de la pollution et des émissions diverses. Le navire dispose également de scrubbers (système d’épuration des gaz d’échappement), « mais nous allons l’améliorer en installant une boucle fermée. Les résidus de gaz d’échappement sont déchargés dans des ports où ils peuvent être retraités. Et bien sûr, nous n’utilisons que du mazout désulfuré et désulfuré dans nos opérations quotidiennes, y compris en mer », explique le communiqué de presse. De plus, le Renaissance est déjà équipé d’un raccordement électrique à quai (déjà implanté à Juneau, Seattle ou Vancouver) et dans quelques années obligatoire à Toulon, Marseille et Le Havre. Le Protocole ESG (Environnement, Social, Gouvernance) est en cours d’élaboration.

C’est quoi le métier de skipper ?

Le navire débutera sa carrière en février 2023, au départ du Havre, port d’attache de Marseille. Le prix moyen est annoncé à 240 €/jour par personne. Certaines croisières de 7 nuits démarrent à moins de 800 euros. Une croisière de 15 nuits peut coûter moins de 1 500 euros. Deux croisières Aurores Boréales de 16 nuits – 15 jours 25-10-02-2023 et 25-02-12-03-2023 à partir de 1489 euros TTC par personne (cabine intérieure), 2269€ en cabine extérieure. vue obstruée (canot de sauvetage) et 2559 € avec vue mer. Pas cher.

Comment devenir skipper ? Afin d’exercer la tâche de skipper professionnel, c’est-à-dire d’assurer une gestion rémunérée, il est nécessaire, y compris avec plaisir, d’avoir un brevet de capitaine. Du moins c’est comme ça à bord d’un bateau français. Il existe d’autres titres selon la réglementation de chaque pays.

Quelle autorisation pour emmener des gens en mer ? â Une attestation de capacité d’embarquement de catégorie PA est exigée pour exploiter des bateaux non motorisés d’une longueur maximale de 15 mètres qui transportent des passagers sur un parcours saisonnier, sur un parcours spécifique limité à un tronçon de voie navigable non raccordé au réseau communautaire ou à un corps restreint de l’eau.

Pourquoi on dit skipper ?

Comment appelle-t-on le conducteur d’un voilier ? barreur : personne qui tient le volant et dirige donc un voilier ou un bateau à moteur.

Un skipper (anglicisme), parfois appelé skipper, skipper, ou skipper, est le barreur d’un voilier de régate ou de course, ou le capitaine d’une embarcation de plaisance hauturière, ou non. Il est responsable de la direction du bateau.

Quelles sont les compagnies de croisières ?

  • Quel est le salaire du skipper ? Un skipper débutant peut gagner 1400-1550 euros par mois en début de carrière. Le coût d’exploitation d’un voilier étant élevé, il y a un trou important dans le chiffre d’affaires d’un skipper indépendant avec son salaire.
  • Ligne Cunard. Depuis plus de 180 ans, Cunard vous fait vivre des voyages vraiment extraordinaires où tout n’est que luxe, calme et plaisir. …
  • Costa Croisières. …
  • Compagnie de croisière norvégienne. …
  • Ligne hollandaise américaine. …
  • Croisières en Océanie. …
  • Croisières Regent Seven Seas. …
  • Seabourn. …

Expéditions Quark.

Comment s’appelle la personne qui conduit un bateau ?

Quelle est la meilleure croisière ? Royal Caribbean On retrouve d’abord le vaisseau amiral Royal Caribbean.

Capitaine, capitaine, skipper, skipper – officier de la flotte marchande capable de commander un navire et de commander un équipage, titulaire d’un certificat. A la pêche, on dit plutôt patron. A bord d’un yacht, le capitaine ou skipper est responsable du bateau et de son comportement.

Quel est le synonyme de gestionnaire? â conducteur, chauffeur.

Comment appelle-t-on la personne qui conduit le canoë ? batelier n.m. Personne qui manœuvre un canot.