Nouveau statut de propriété unique

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

A compter du 15 mai 2022, toutes les entreprises individuelles sont soumises à un nouveau statut unique, plus protecteur des biens personnels de l’entrepreneur.

A compter du 15 mai 2022, toutes les entreprises individuelles sont soumises à un nouveau statut unique, plus protecteur des biens personnels de l'entrepreneur.

La suppression de l’EIRL à partir du 15 février laisse place à un nouveau statut juridique pour l’entreprise individuelle. Désormais, le patrimoine de l’entrepreneur est automatiquement réparti entre patrimoine professionnel et patrimoine personnel. Seul le patrimoine professionnel constitue le gage des créanciers professionnels (les créances antérieures au 15 mai 2022 sont soumises au privilège sur tous les biens). Le patrimoine professionnel est unique et indivisible en cas d’exercice de plusieurs activités professionnelles différentes.

Le patrimoine professionnel est constitué de tous les biens « utiles à l’activité professionnelle » : biens corporels (matériel, locaux, etc.), droits, obligations et garanties détenus par l’entrepreneur individuel. Le patrimoine personnel est composé de tous les autres actifs. Aucune démarche ne doit être effectuée pour distinguer les biens professionnels, aucune déclaration ou mention descriptive. La notion de biens « utiles à l’activité » est large mais aussi imprécise et sera définie par décret. Ainsi, il faudra préciser la destination des biens mixtes (véhicule utilisé à titre professionnel et personnel par exemple), les sommes d’argent, les biens communs des époux et les biens indivis. Le nouveau statut permet également d’opter pour l’impôt sur les sociétés (taux de 15 % jusqu’à 38 120 euros de bénéfice et 25 % au-delà).

Code de commerce, articles L 526-22 à L 526-26

Cette condition de recevabilité disparaît avec la loi PACTE qui la remplace par une simple déclaration au greffe. Il en résulte la possibilité pour l’entrepreneur de démarrer son activité sans qu’aucun élément ne soit rattaché à l’héritage professionnel.

A voir aussi :
5 campagnes de marques de luxe en Chine durant 520 seront décryptées…

Quel est le capital minimum pour une EURL ?

Quel est le capital minimum pour une EURL ?

Le capital social minimum de l’EURL n’est donc que de 1 euro, mais il faut aussi penser aux investissements, aux banques et à toutes les personnes qui auront besoin d’avoir des garanties pour qu’elles acceptent de vous accompagner.

Est-il possible de créer une société sans capital ? Créer son entreprise avec 0 euros : c’est possible. Créer une entreprise avec presque 0 euros est légalement possible si vous démarrez en tant que propriétaire unique ou en tant qu’entrepreneur indépendant. Pour créer une SARL, EURL ou SAS, le capital minimum est de 1 euro.

Quel avantage pour un patron de prendre un Auto-entrepreneur ?

Quel avantage pour un patron de prendre un Auto-entrepreneur ?

Engager un freelance : de nombreux avantages De cette façon, vous êtes susceptible de faire des économies, en même temps que vous avez la possibilité de mettre fin facilement à votre relation avec ces freelances. En effet, les cotisations sociales d’un travailleur indépendant sont inférieures à celles d’un salarié.

Vaut-il la peine d’être autonome ? Le choix du régime du microentrepreneur n’est pas avantageux pour toutes les activités. En effet, il faut rappeler que le calcul simplifié des cotisations sociales (les « micro-sociales ») en pourcentage de votre facturation n’est pas toujours le plus rentable.

Quel avantage pour un patron de prendre un entrepreneur ?

Quels sont les avantages du statut d’auto-entrepreneur ? Le statut d’indépendant présente de nombreux avantages : démarches administratives simplifiées, comptabilité simplifiée, exonération de TVA, fiscalité avantageuse, absence de cotisations sociales minimales, etc.

À Lire  Politique handicap et entreprise : 3 initiatives pour plus d'inclusion