Occitanie. Dans le Gers, un bus dentaire gratuit desservira huit villages pour améliorer l’offre de soins

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Suite à une convention tripartite entre la Faculté de médecine dentaire de Toulouse, le CHU Purpan et la Croix-Rouge du Gers, le bus gratuit irriguera le désert médical à partir de 2023.

L’idée est venue de Marie Josée Zago, vice-présidente de la Croix-Rouge du Gers. Elle était responsable du code social vert du Gers. Elle ne comptait plus le nombre d’appels après qu’il soit devenu difficile de trouver un dentiste dans les nombreux déserts médicaux du département.

Nous sommes allés chez Philippe Pomar, doyen de la faculté de médecine dentaire de Toulouse. Heureux du projet. Il a mis 200% pour y arriver.

Connecter les futurs dentistes avec le territoire

Depuis 2019, le concept s’est progressivement affiné. Ce bus sera ouvert aux étudiants en fin de cursus (internes et élèves de terminale), pris en charge par des dentistes du département du Gers.

« C’est donc une façon de mettre en relation les dentistes du futur et le territoire et donc de favoriser l’assise future du secteur », se réjouit Marie-Josée Zago.

Lire aussi :
Avantages pour l’entreprise Des avantages pour l’entreprise Avantages sociaux Des avantages pour…

200 000€ d’investissements pour ce bus « high-tech »

Pour équiper le bus, il a fallu investir 200 000 € pour l’équiper des dernières technologies.

Nous ne devons pas dépasser 3,5 tonnes de poids total pour éviter de tomber sous la restriction du permis poids lourds. En fait, nos bénévoles n’ont pas cette permission la plupart du temps.

À Lire  Digital detox : pourquoi faut-il oublier les écrans pendant les vacances d'été ?

Ainsi, au lieu de peser 600 kg, le fauteuil roulant ne pèse que 250 kg. La Croix-Rouge a donc intensifié la recherche et la collaboration pour s’assurer que tout l’équipement est en dessous de la limite de poids.

Ils ont pu compter sur l’organisation de mécènes qui ont pris en charge tous les frais de création et d’équipement du bus : la Fondation Signal, le Crédit Agricole, l’Etat, le Département, Groupama et la Fondation de France.

Huit communes bénéficieront du bus en 2023

Le bus fonctionnera uniquement les lundis et mardis. La sélection des villages retenus a été faite par l’ARS et le Président du Conseil de l’Ordre des Dentistes du Gers. Il est basé sur les domaines les plus importants qui manquent aux dentistes.

Voici les quartiers qui en bénéficient :

Castelnau-d’Auzan, Estang, Le Houga, Cazaubon, Simorre, Montesquiou, Ordan-Larroque et Castéra-Verduzan.

Le bus restera une demi-journée dans chaque village et tous les 15 jours. La Croix-Rouge du Gers prendra en charge l’hébergement et la nourriture des étudiants toulousains.

Trois objectifs pour cette mise en place

Ce tour en bus est unique dans le sud de la France. Seules deux initiatives en Bretagne et en Seine-Saint-Denis ont été déployées à ce jour. Il aura valeur d’essai pour d’autres territoires.

Les trois objectifs de ce projet sont :

• Améliorer l’accès aux soins.

• Identifier les patients qui n’ont pas de couverture mutuelle et de soins pour y remédier.

• Attirer les futurs dentistes dans le Gers.