Oceanskills, apprenez à naviguer sur votre ordinateur avant de mettre les voiles

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

La formation en ligne a le vent en poupe. Tout ce qui peut se pratiquer à distance semble être le bienvenu depuis la crise sanitaire de ces dernières années.

C’est la promesse faite par la plateforme Oceanskills. Fondée en 2018 par deux associés (Franck Tami et Maël Le Villain), la plateforme est soutenue par le navigateur Marc Thiercelin.

Apprendre à naviguer en ligne sur un ordinateur ?

Apprendre à naviguer en ligne sur un ordinateur ?

Comment peut-on se considérer en charge d’une affaire alors qu’on n’a pas encore mis le pied sur un bateau ?

Nous évitons maintenant ce point. La question est mentionnée dans la FAQ du site et le fondateur d’Oceanskills ne prétend pas remplacer la pratique. La plateforme est plutôt un moyen de se préparer à l’embarquement et de travailler les notions techniques et les manœuvres en hiver, entre deux saisons.

Le "Wonder of the Seas", le plus grand paquebot du monde, est arrivé à Marseille
Voir l’article :
Quel est le bateau le plus haut ? MSC Preziosa : Le…

Quelles formations sont proposées par la plateforme ?

Quelles formations sont proposées par la plateforme ?

La plateforme Ocean Skills propose trois domaines communs de formation dans le domaine maritime : monocoques, catamarans et bateaux à moteur.

S’il n’y a pas de prérequis clairement définis pour les deux premières matières, la dernière doit au moins avoir un permis côtier.

Chaque domaine d’entraînement est décomposé en quatre niveaux, allant du débutant à la maîtrise. Bien qu’il soit surprenant que ce patronyme soit logique, il correspond à l’évolution de l’étudiant de statut en statut.

Le contenu de la formation est clair et précis. Chaque module est présenté dans sa longueur, son contenu et les objectifs qu’il se fixe.

Le stagiaire dispose de son tableau de bord de formation. Il lui permet de suivre son évolution (les cours suivis) et ses résultats (chaque module se termine par un questionnaire).

Les cours contiennent des proportions égales de présentations textuelles et vidéo.

Enfin, chaque module se termine par un QCM intitulé ici « Qu’avez-vous appris ? », qui sert à suivre les apprentissages et les compétences acquises par le stagiaire au cours de sa formation. C’est une poignée de questions (3 ou 4) qui permettent de faire un tour rapide de l’apprentissage du module en question.

À Lire  Où partir en juin ? Meilleures destinations de voyage

Contenu des modules

Contenu des modules

Tous les modules sont organisés sur un principe commun. Contenu et variations au fur et à mesure de l’acquisition des compétences.

La structure des parties formation est active, « j’embarque », « je prends la mer »… pour répondre à des questions réelles et concrètes sur le bateau.

Le Module « Motorboat » fait exception, car ce n’est qu’un niveau qui vous permet toutes les compétences que la plateforme juge utiles.

Enfin, un formateur est toujours joignable de n’importe où dans la formation, depuis la barre de navigation.

Une tarification simple et claire

Une tarification simple et claire

La tarification des formations proposées par la plateforme est assez claire :

Si le catalogue de niveaux est suffisamment large, la section thématique est pour l’instant réduite à l’essentiel. Un thème (manœuvres portuaires) se décline en 3 pratiques, monocoque, catamaran et bateau à moteur.

Acquérir tous les niveaux jusqu’à la maîtrise théorique dans le domaine des voiliers coûte au total 316 €. Le stagiaire dispose d’un délai de 4 mois pour suivre la formation qu’il reçoit à un moment donné.

Mieux vaut donc optimiser son temps d’achat et répartir les modules au fur et à mesure de son apprentissage si l’on ne veut pas renoncer au temps pour suivre ces formations.

Evaluation et efficacité difficiles à estimer

Evaluation et efficacité difficiles à estimer

Si l’apprentissage théorique est une nécessité, il peut évidemment être appliqué dans la vie réelle et tel qu’il est acquis et cimenté dans la mémoire procédurale de l’apprenti.

Le contenu des modules est abordable et vous pouvez y revenir quand vous le souhaitez. C’est la garantie que vous pourrez écouter encore et encore une fonctionnalité difficilement assimilable.

Au final, la plateforme Oceanskills propose une approche de formation qui a ses avantages.

Ceux qui résistent à la lecture trouveront une alternative efficace et ludique dans l’offre présentée. Au contraire, ceux qui ne jurent que par le texte seront très fiers de ne pouvoir lire, diffuser et annoter les pages qui leur seront soumises.

On ne devient pas skipper en suivant uniquement une formation dispensée par Oceanskills. D’autre part, nous obtenons un vocabulaire, des informations et des connaissances qui contrediront la réalité du vent, de la mer et des vagues.