Site icon bip-perpignan

OPA : les dernières grandes manœuvres

Prise de contrôle d’OL Groupe par Eagle Football, OPA amicale de L3Harris Technologies sur Aerojet Rocketdyne, lancement des offres sur Somfy et Atari, ouverture d’une enquête sur VMware-Broadcom : tout ce qu’il faut savoir avant la trêve des confiseurs.

OL Groupe : Eagle Football devient l’actionnaire majoritaire. À la fin, la maladie est arrivée. Eagle Football, dirigée par M. John Textor, a été acquise le lundi 19 décembre 2022 par les principaux actionnaires historiques d’OL Groupe (Pathé, IDG Capital et Holnest) contrôlant cette holding, spécialisée dans la gestion du club de l’Olympique Lyonnais. . et la gestion de son travail sur le terrain.

Eagle Football présentera dès que cela sera fait, en lieu et place de concertation avec Holnest, une offre publique d’achat simple sur les actions qu’Osranes ne détient pas au prix de 3 € par action et 265,57 € par Osrane. Si les conditions sont remplies, Eagle a l’intention d’appliquer la méthode de la pression.

L3Harris Technologies a lancé une offre publique d’achat amicale sur Aerojet Rocketdyne. Après un accord définitif, cette société technologique américaine, sous-traitante du Pentagone, peut racheter son citoyen, spécialisé dans la conception et la construction de moteurs de fusée, pour un montant de 4,7 milliards de dollars américains (dette comprise).

Pour chaque action Aerojet Rocketdyne, L3Harris Technologies offre 58 $ en espèces, soit une prime de 5,6 % par rapport à la dernière séance de bourse de vendredi à la Bourse de New York, en hausse de 18 % depuis le début de la négociation. ‘année. Sous réserve des approbations réglementaires et des permis requis, la transaction devrait être finalisée en 2023.

Somfy : L’acceptation facile de l’offre court jusqu’au 12 janvier 2023. Les sociétés JPJS et JP3 (famille Depature) qui, avec d’autres actionnaires familiaux, détiennent 73,86 % du capital mondial dans l’ouverture et la fermeture d’équipements et de maisons et le bâtiment. , tente d’acheter des actions non performantes au prix unitaire de 143 €.

Ce prix représente une prime de 20,6 % par rapport au dernier cours mentionné avant la suspension sur Euronext Paris et une prime de 38,5 % par rapport à la moyenne des 60 dernières séances. A ce stade, Somfy a une valeur de 5,29 milliards d’euros et 7 551 738 actions avec une valeur cible de 1 079 millions d’euros. Si les conditions requises sont remplies, une pression sera appliquée.

Atari : l’offre publique d’achat est ouverte jusqu’au 26 janvier 2023. La société Irata (anagramme d’Atari), dont M. Elle est dirigée par Wade J. Rosen, qui détient 21,17 % du capital de cette société spécialisée dans le divertissement interactif, dont le cours de l’action est de 0,19 €. Ce cours valorise 100% des actions à 72,7 millions d’euros et représente une prime de 45,6% par rapport au cours de bourse d’Atari au 22 septembre 2022, et 30% au-dessus de la moyenne des 90 dernières séances.

Après l’offre, Irata n’a pas pour objectif de mettre en place des pressions et vise à accompagner le développement d’Atari dans ses quatre activités : les jeux, le hardware, les licences et la blockchain.

Manutan International : le projet de déclaration a été soumis en réponse à une simple offre d’acceptation. Il contient notamment le rapport établi par la société Finexsi, représentée par Monsieur Christophe Lambert, mandaté par le Conseil d’administration en qualité d’expert indépendant. Spring Holding (famille Guichard), qui détient 73,28% du capital de cette société spécialisée dans la distribution de matériel et de fournitures aux entreprises, a procédé au rachat d’actions non gérées au prix unitaire de 100 €.

Ce prix représente une prime de 51,1% par rapport au prix du 25 octobre 2022, dernière séance avant l’annonce du projet, et une prime de 54,2% par rapport à la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. L’offre est assortie d’un surcoût de 5 € par action si le seuil d’exercice de la pression est atteint.

VMware-Broadcom : Bruxelles ouvre une enquête approfondie. La Commission européenne craint notamment que l’accord ne permette au fabricant américain d’ordinateurs Broadcom de limiter la concurrence sur le marché de certains périphériques matériels qui interagissent avec le logiciel VMWare. L’accord a été annoncé au conseil d’administration le 15 novembre 2022. La commission dispose désormais de 90 jours ouvrables, soit jusqu’au 11 mai 2023, pour prendre une décision.

Pour rappel, selon les termes de l’accord, les actionnaires de VMware peuvent choisir de recevoir 142,50 $ en espèces ou 0,2520 action Broadcom pour chaque action VMware. Le cours de la pièce affiche une prime de 49% sur le cours du 25 mai 2022, dernière séance avant la sortie des premières rumeurs.

Services de comptabilité : les exigences de remboursement ont été réduites. Au terme de son OPRA portant sur 17,2 % du capital, au prix de 50 € par action, qui expire le 22 décembre 2022, cet éditeur de logiciels dédié à l’industrie financière en refait encore et encore. Le nombre d’actions offertes (1 336 789) étant supérieur au nombre moyen de 1 100 000 actions que la société a l’intention d’acheter, la demande a été réduite.

Bluelinea : Échec de la soumission d’acceptation simple. Après l’offre au prix de 1,30 € par action, la performance des actionnaires dont les sociétés Apicil Mutuelle et Apicil Prévoyance a porté son contrôle de 56,64% à 60,40% dans le capital de cette société. Le salon détient également 13,26% des actions en circulation de Y. Il est à noter que l’émetteur n’entend pas exercer de pression.

Siemens Energy a remporté son offre sur la filiale SGRE. Suite à son OPA au prix de 18,05 euros par action, le groupe allemand détient désormais 92,72% du capital de sa filiale spécialisée dans l’électricité, Siemens Gamesa Renewable Energy. Après la livraison du règlement, Siemens Energy mettra en œuvre la méthode de pression. « Cette étape simplifiera les processus et nous permettra de nous concentrer davantage sur la reprise des activités de Siemens Gamesa », a déclaré le groupe.

Eutelsat Communications : CMA CGM franchit la barre des 10 %. Après avoir versé des dividendes en actions nouvelles, cet opérateur détient désormais 10,43% du capital et des droits de vote de l’opérateur de satellites. Cette dernière a signé un protocole d’accord en juillet 2022 dans le but de s’associer à OneWeb dans une opération réalisée par échange d’actions dans laquelle les actionnaires d’Eutelsat et OneWeb détiendront chacun 50% du capital d’Eutelsat.

En savoir plus : Takeover Journal

Lire aussi :
Le Dauphiné Libéré, sous forme de base de données, collecte des informations…
Quitter la version mobile