Où partir en juillet ? Les meilleures destinations de voyage

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Où partir en juillet 2022 ? Le soleil est au zénith sur l’Europe. Mais les longues vacances d’été sont aussi l’occasion de décoller à mi-chemin, voire d’embarquer pour un long périple. Des frontières de l’Europe à l’autre bout du monde, découvrez notre sélection des meilleures destinations.

L’été reste la plus belle saison pour parcourir l’Europe, sous un seul zénith, même si les prix sont aussi en tête en pleine saison touristique. Que vous soyez en randonnée ou optiez pour un séjour 100% mer, vous trouverez toujours des chemins secondaires pour vous éloigner de la foule estivale. Même pendant la saison de la mousson, vous pouvez trouver de petits morceaux d’Asie assez hospitaliers, comme la Mongolie, l’Indonésie, certaines parties de la Chine ou le Sri Lanka. Il est peut-être aussi temps de partir à l’aventure en famille à la recherche d’animaux sauvages et d’un dépaysement total, en Islande ou en Amérique du Nord, en Bolivie ou en Tanzanie. On peut même skier en juillet, car dans l’hémisphère sud c’est l’hiver austral.

Lire aussi Où voyager ? Notre carte des pays ouverts et des restrictions pour les touristes français

Quelles sont les meilleures destinations où partir au mois de juillet ?

Quelles sont les meilleures destinations où partir au mois de juillet ?

Sur le même sujet :
FACEBOOK LIVE – En groupe ou en famille d’accueil ? Mais en…

Où partir à la plage en juillet ?

Où partir à la plage en juillet ?

En France, l’heure est à la hâte vers les côtes et leurs plages : la Côte d’Azur, la côte languedocienne (de la Camargue à la côte Vermeille) et la côte atlantique (côte basque, côte d’Argent, etc.). ).

La réputation des côtes bretonnes n’est plus à faire. Les côtes de granit rose et d’émeraude, la côte d’Iroise, la côte des Légendes et la côte des Abers sont entourées de magnifiques routes touristiques. Juillet est la saison des festivals de musique en plein air, fest-noz et autres fêtes populaires. Des formules idéales pour apprendre les danses bretonnes et s’immerger dans la culture celtique.

Pour les assoiffés de soleil, le beau temps règne sur toute la Méditerranée, entourée de plages inondées de soleil : Espagne, Portugal, Croatie, Grèce, Italie.

Lire aussi Notre sélection des plus belles plages des îles Canaries

Pour ceux qui recherchent un été frais, vous le trouverez en Angleterre, au Pays de Galles et en Écosse. Avec des maximales comprises entre 20 et 28 °C, des précipitations raisonnables et de longues journées, le Royaume-Uni est une excellente destination estivale. Les caprices du ciel britannique font tout leur charme, et le soleil n’est jamais loin, toujours attendu.

Des vents froids d’été soufflent aux confins de l’Europe. Avec des températures maximales à nouveau autour de 25°C, les Açores profitent de la fraîcheur océanique. L’anticyclone des Açores abrite une végétation luxuriante, des lagunes, des geysers et des bains géothermiques.

On trouve de la chaleur dans l’hémisphère sud. C’est la saison sèche sur les plages de La Réunion, et sur les routes des volcans, qui promettent de belles leçons de géologie. L’île est traversée par des sentiers de randonnée faciles pour les familles. La culture créole se découvre dans les fermes de vanille et de canne à sucre. Entre juin et octobre, durant l’hiver austral, les baleines à bosse parcourent plusieurs milliers de kilomètres depuis l’Antarctique pour rejoindre les eaux chaudes de la Réunion, s’accoupler et donner naissance à leurs petits.

Lire aussi Volcans, cascades et sommets : Rencontre dans dix paradis naturels

A Maurice, l’hiver austral ressemble au printemps, avec 20 à 25°C en journée. Le centre est plus tempéré, tandis que sur la côte ouest il fait plus chaud.

A Madagascar, en revanche, les températures sont douces (autour de 20°C), et même très fraîches dans les hauts plateaux du centre. La côte ouest est moins irriguée que la côte est.

Enfin, aux antipodes, la Polynésie française est en plein hiver austral et en saison sèche. C’est le paradis tropical offert au visiteur, avec très peu de pluie, un soleil assez dominant et des températures inférieures à 30°C, un peu moins chaudes qu’en été. Il y a de bonnes conditions pour se reposer sur les plages et explorer les lagons coralliens. Le rêve polynésien s’étend à Bora-Bora et aux atolls du Pacifique Sud.

Lire aussi Maurice : les 10 plages les plus paradisiaques de la perle de l’océan Indien

Quelles sont les meilleures destinations où randonner en juillet ?

Quelles sont les meilleures destinations où randonner en juillet ?

Juillet est la meilleure saison dans toute l’Europe : Europe de l’Ouest (Allemagne, Suisse, Autriche…) et Europe de l’Est (Pologne, Hongrie, République Tchèque, Pays Baltes…). On ne passera pas sous silence les charmes secrets des Balkans : Albanie, Serbie, Roumanie, Bulgarie, jusqu’à la Grèce et la Turquie. Les excursions à la montagne sont jalonnées d’arrêts dans de petits villages et monastères, avant une pause bien méritée sur les plages de la mer Noire ou de la mer Adriatique.

Aux Açores, camélias, hortensias et azalées fleurissent dans de vertes prairies. Les rivages irréguliers sont marqués par des plages de sable noir. La température de l’eau est toujours autour de 20°, à peine plus fraîche que celle de l’air. À l’intérieur des terres, promenez-vous dans une végétation luxuriante et des paysages volcaniques, dans la caldeira et autour des lacs de cratère, ou dans les seules plantations de thé d’Europe. São Miguel, « l’île verte », fait partie de ces confettis terrestres isolés du tourisme de masse.

Lire aussi Cap de São Miguel, l’île verte des Açores

Où partir en Asie en juillet ?

Où partir en Asie en juillet ?

Les amoureux de l’Asie qui partent en juillet choisiront leur destination avec soin, pour éviter la mousson ou la saison des pluies, qui irrigue une grande partie du continent.

Les feux sont au vert pour l’Indonésie, radieux sous le soleil, comme Bali et Sumatra. Les côtes nord et est du Sri Lanka (Trincomalee) allient aventure dans des jungles mystiques et des plages avec le paysage du paradis terrestre, le tout accessible dans de bonnes conditions climatiques. Il fait un peu plus chaud en Malaisie, où le mercure est légèrement supérieur à 30°C, et où l’on aura une légère préférence pour la côte ouest. Quant aux amateurs de plages à fortes doses, ils étendent leur natte dans les criques cristallines des Seychelles, à l’ombre des cocotiers.

Lire aussi Indonésie : itinéraire, budget, sécurité… Tous nos conseils pour préparer son voyage

A l’intérieur des terres du continent asiatique, juillet-août est la période idéale pour une expédition dans les étendues sauvages et les interminables steppes de la Mongolie sauvage, avec des températures avoisinant les vingt degrés. L’altitude de la chaîne de l’Altaï et de la vallée de l’Orkhon, ainsi que la latitude très au nord du lac Khövsgöl adoucissent les températures estivales. Mais dans le désert de Gobi, elles frôlent encore les 40°C en été. Certaines agences proposent des expéditions écotouristiques entre steppes, déserts et montagnes. Un circuit d’immersion chez les nomades de Mongolie, avec balades à cheval ou à dos de dromadaire et nuits sous yourte, laissera des souvenirs impérissables.

En Chine, on évitera Pékin, où le ciel est voilé par le brouillard de chaleur et la pollution de l’air, pour voyager plutôt vers le Nord (en Mongolie Intérieure) et l’Ouest (Xinjiang, Tibet…).

Lire aussi Chine : la province du Guangxi, le pays des collines dressées

Où partir à l’aventure en famille en juillet ?

Où partir à l'aventure en famille en juillet ?

L’Islande proposera sur place un cours de géographie et de géologie, à expérimenter en famille, lors d’un road trip en van aménagé. Nous passerons des volcans aux geysers et glaciers, avant un moment de détente dans les sources chaudes. L’été se prête aussi à l’observation de la chasse : renards arctiques, ruisseaux, fous de Bassan et pleine mer, dauphins, baleines à bosse et colonies de phoques. Le tout sous un soleil de minuit qui ne s’éteint pas, et avec des températures d’une quinzaine de degrés.

Nous embarquons pour une croisière du nord au sud de la Norvège avec Hurtigruten, le Norwegian Coastal Express. Il part de Bergen, au sud, pour remonter jusqu’à Kirkenes, à l’extrémité nord, en s’arrêtant de port en port. Les paysages de fjords et de montagnes défilent comme un film devant la voie ferrée.

En Amérique du Nord, on respire l’air pur et la nature grandiose sur les routes de l’Alaska, dans le ruissellement des rivières libres de glace et le silence des montagnes.

L’été se prête aussi aux voyages dans les prairies et les montagnes du Canada, de l’est (Québec et provinces maritimes) à l’ouest (Alberta, Rocheuses, Vancouver et Colombie-Britannique). Au Québec, s’il fait beau dans les bois, le mercure peut flirter avec les 30°C en ville. L’heure est aux randonnées et aux activités nautiques sur les lacs et les rivières. La côte pacifique de la Colombie-Britannique bénéficie d’un microclimat doux et humide, légèrement moins humide et plus chaud à l’intérieur des terres. Dans les Rocheuses, le climat est alpin et, hormis les orages localisés, l’été est relativement ensoleillé.

Lire aussi Canada : chasse au trésor en Alberta sur les traces des dinosaures

Pour un voyage estival dans les parcs nationaux de l’Ouest américain, on privilégiera les parcs les plus septentrionaux, comme Yosemite et Yellowstone. La côte californienne est encore clinique en toutes saisons.

C’est l’hiver austral en Amérique du Sud. Au Brésil, la saison est caractérisée par des températures plutôt douces d’une vingtaine de degrés. En Equateur, c’est la saison sèche dans la Sierra (Andes) : le climat est tempéré, largement ensoleillé, parfois venteux. Sur la côte Pacifique, cette saison sèche est la période la plus fraîche, mais la grue s’accroche au ciel. En Bolivie c’est aussi la saison sèche. Dans les montagnes andines, les journées sont chaudes et ensoleillées, les nuits beaucoup plus fraîches. Nous irons plutôt vers l’Est (Amazonie et plaines orientales) et les vallées tempérées. Dans l’Altiplano, bien que le soleil domine, le mercure peut descendre jusqu’à -20°C.

En Afrique, avec la chaleur excessive de l’hiver austral, les savanes et plaines tanzaniennes sont une destination privilégiée, tout comme la région des lacs, le Kilimandjaro et les hautes forêts tropicales. C’est la grande migration des gnous et des zèbres vers les plaines du Serengeti. Entre les couloirs ouest et nord-est, on peut voir des troupeaux traverser la rivière Mara pleine de crocodiles pour atteindre le Kenya. Au sud de la Tanzanie, le parc national de Ruaha est moins fréquenté. Elle est peuplée de buffles, de crocodiles et d’éléphants, d’antilopes sabres et de koudous.

Lire aussi Cap sur une Tanzanie confidentielle, sur les traces de la faune

Les résidents du Kenya et de l’Ouganda sont également agréables au début de la saison sèche. Les journées sont longues, les pistes praticables et les animaux bien visibles, regroupés autour des points d’eau. Des troupeaux de gnous et de zèbres sont revenus au Kenya, le Masai Mara. Dans le parc national d’Amboseli, pendant la saison sèche, les populations de grands herbivores comme les éléphants abondent dans les zones humides alimentées par les sources du Kilimandjaro. Après la saison des pluies, les plaines du parc de Tsavo West sont parsemées de fleurs et d’acacias, et des espèces rares comme le koudou ou l’oryx sont observées. Avec une douce chaleur, nous débarquerons à l’ombre des cocotiers sur les plages de Mombasa ou de Zanzibar.

Lire aussi Safari au Kenya : les six parcs et réservations incontournables

VOIR AUSSI : En Alaska, il peut faire jour et nuit en même temps.

Où skier en juillet dans l’hémisphère Sud ?

Pour ceux qui aiment aller à contre-courant, durant l’hiver austral, de nombreuses stations de sports d’hiver sont ouvertes en Amérique du Sud, dans les Andes. La saison de ski ici s’étend de juin à octobre. Certes, les domaines skiables sud-américains ne rivalisent pas en extension avec ceux des Alpes, mais la majesté du paysage vaut bien la descente.

En Argentine, on skie de juillet à août en Patagonie andine et en Terre de Feu. En Patagonie, Bariloche est l’élégante station de ski argentine. Autour de Bariloche, Cerro Catedral est l’une des stations les plus célèbres d’Amérique latine, avec des pistes pour tous les niveaux ; Le Cerro Bayo, plus petit, est à une altitude plus basse. Dans les environs de San Martín de los Andes, sans littoral dans les Andes, la station de ski de Chapelco est l’une des plus luxueuses des Andes ; vous pouvez y faire du ski et du snowboard.

Il y a aussi de beaux domaines skiables dans les Andes du côté chilien. Le Colorado est le plus proche de Santiago, la capitale chilienne. Valle Nevado forme, avec La Parva, le plus grand domaine skiable d’Amérique du Sud. L’altitude et l’orientation de Valle Nevado garantissent la qualité de la neige. Portillo est la plus ancienne station du continent sud-américain, berceau du ski chilien. Dans la région de Pucón, vous pouvez également skier autour du volcan Villarrica, dans un paradis naturel idéal pour le snowboard. Il est possible de skier dans le sud du Chili.

Où se trouve le meilleur climat en France ?

Le Golfe de Fréjus, le petit village de Saint-Tropez. Le climat du Golfe de Fréjus est privilégié, car peu affecté par le mistral, protégé par les montagnes de l’Estérel et des Maures. C’est dans cette région que les heures d’ensoleillement sont les plus importantes de France avec plus de 2700 heures/an.

Où vivre dans le climat de la France ? Le climat méditerranéen se serait étendu à la région centre de la France, attirant de nombreux touristes à Mâcon, Dijon ou Beaune. Les lacs et cascades du Jura seront idéaux pour se rafraîchir. La Baie de Somme remplacerait la destination du Bassin d’Arcachon, où l’air serait devenu trop suffocant.

Quel département meilleur climat ?

ClassificationdépartementHeures ensoleillées en 2021
1Bouches du Rhône2 834 heures
2Corse du Sud2 760 heures
3Var2 717 heures
4Alpes Maritimes2 703 heures

Quel est l’endroit le moins humide en France ?

En France, les villes les moins irriguées sont Marseille, Marignane et Istres, villes méditerranéennes. Mais, étonnamment, c’est dans les Alpes que l’on trouve la ville la plus sèche : à Avrieux, en Haute-Maurienne, une moyenne de 530 mm de pluie est collectée annuellement (un peu moins qu’à Marseille et Istres).

Où trouver un microclimat en France ?

8 microclimats insolites en France

  • # 1. La douceur vendéenne.
  • # 2. Sec en Alsace.
  • #3. Sud et soleil sur le Bassin d’Arcachon.
  • # 4. Toulouse : ville rose, ville chaude ?
  • # 5. Le Golfe de Fréjus.
  • # 6. Mouthe, capitale de la Doudoune.
  • # 8. Saumur : un vin blanc sec.

Où partir en août pour éviter la foule en France ?

France : 10 lieux ignorés des touristes

  • Molène (Bretagne) …
  • Arrière-pays varois (Provence) …
  • Quercy (Midi-Pyrénées) …
  • Parc Naturel Régional du Morvan (Bourgogne) …
  • Montagnes du centre de la Corse. …
  • Plages de la côte Est du Cotentin (Normandie)

Où habiter en France en 2030 ?

Avec des villes comme Lyon ou Grenoble, la région Rhône-Alpes devrait en être la principale bénéficiaire : sa croissance démographique sera de 16,8 %. En 2030, elle sera la région la plus peuplée après l’Île-de-France avec 6,9 millions d’habitants.

Où vivre en France après l’effondrement ? Ensuite, les zones côtières Le port du Havre, l’île d’Oléron ou une partie du Languedoc-Roussillon, pourraient devenir inhabitables, car inondées. Il sera encore temps de changer votre villa balnéaire pour une maison isolée à l’intérieur… et de passer du bain de pieds au bain de forêt !

Quel sera le climat en France en 2030 ?

En 2030 en France, selon Météo France, le mercure pourrait localement dépasser les 50°C. Dans ce contexte, limiter le réchauffement à 1,5°C comme le préconise le GIEC nécessite des changements profonds.

Où vivre en France avec le réchauffement climatique ?

En se rapprochant de la France métropolitaine, on voit qu’une augmentation de 0,5 m serait « très probable » en 2080-2100 et, par conséquent, inonderait une partie du littoral breton (Roscoff, Brest) et des Pays de la Loire (Saint-Nazaire). , mais aussi les Alts-de-France (Dunkerque, Calais…), la Normandie (Dieppe, Le Havre, …

À Lire  Nous embarquons sur le Costa Toscane, un nouveau géant des mers signé Costa