Site icon bip-perpignan

Pamier. Après avoir écumé le Pacifique, Nicolas Del Pozo va…

crucial

Un illusionniste appaméen est à bord du navire Paul-Gauguin pour surprendre les croisiéristes et rencontrer les tribus des régions les plus reculées du monde. Dans 15 jours, il va relever un nouveau défi : former l’équipe de Disneyland Paris à la magie.

Alors que le mercure peine à franchir la barre des 2 degrés, Nicolas Del Pozo navigue actuellement dans les eaux cristallines du Pacifique. L’eau est à 27 degrés. Comme chaque hiver depuis sept ans, l’illusionniste appaméen a embarqué début janvier sur le paquebot Le Paul-Gauguin de la compagnie Ponant. Jusqu’au 8 février, le jeune homme se produit sur ce géant des mers et ravit les passagers de la croisière. Mais dès qu’il en a l’occasion, Nicolas Del Pozo troque son costume de scène contre un bon vieux maillot de bain pour visiter des contrées lointaines et surtout faire connaissance avec la population. Cette semaine, lorsque Gauguin a traversé l’archipel du Vanuatu, il s’est rendu à Espiritu Santo.

« J’avais plein de petits tours en poche et j’ai improvisé un cours de magie pour les enfants. On parle de territoires très reculés, alors pour eux, voir un homme blanc en polo faire des tours de magie, c’est incroyable. Ils regardent nous comme des extraterrestres, mais il est tellement puissant en terme d’échange… Je ne me lasse pas de ces rencontres avec les tribus. Nous allons aussi en Papouasie-Nouvelle-Guinée et à Bali, voir le dragon de Komodo. C’est une formidable opportunité de voyager et en plus je suis payé pour faire ce que j’aime », raconte Nicolas Del Une pose entre deux représentations Seule une ombre plane sur ce tableau idyllique.

« Être loin de la personne qu’on aime, de sa famille, c’est le seul point faible, mais on ne peut pas tout avoir ! Et Pamiers me manque. Je m’inquiète pour ma ville, et quand je discute avec des voyageurs, qu’ils soient américains ou sinon il parle toujours de Pamiers ! C’est vrai qu’avec tout ce que je fais pour le Musée de la Magie, je trouve que je n’en profite pas toujours sur place. Maintenant je n’ai plus qu’une hâte : partir remonter et replacer les vitrines, afficher les nouveautés. D’ailleurs la 7e édition du festival est réservée et ce sera spectaculaire. Surtout, nous aurons sur scène un orchestre philharmonique, ce qui est du jamais vu dans le monde de la magie. En fait, je « Je suis à 16 000 km mais j’ai la tête à Pamiers. Je n’ai toujours pas trouvé la formule magique à reproduire », s’amuse-t-il au téléphone.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Nicolas Del Pozo se prépare à un nouveau challenge dès son arrivée à Paris. Disney, le géant mondial du divertissement, vient de l’engager pour former les acteurs et danseurs qui apparaîtront prochainement dans un nouveau spectacle intitulé « Mickey et le magicien ». Retour aux sources par la porte principale, car Appamean a travaillé plusieurs années à Disneyland Paris en tant que guide VIP et chargé des relations clients.

Quitter la version mobile