Site icon bip-perpignan

Pas de Calais. Des restes humains ont été retrouvés sur le chantier d’une maison en construction

Pas de Calais. Des restes humains ont été retrouvés sur le chantier d'une maison en construction

Des ossements humains ont été retrouvés sur le chantier d’une maison individuelle à Béthune (Pas-de-Calais) lundi 2 mai. Au total, les ossements de 13 restes ont été extraits du sol. Selon les archéologues envoyés sur le site, la plupart datent du XVIIIe siècle.

La construction d’une maison indépendante à Béthune (Pas-de-Calais) a été momentanément interrompue le lundi 2 mai 2022, suite à la découverte d’ossements humains enfouis sous terre. La direction de l’archéologie communautaire a dû intervenir, rapporte Actu Pas-de-Calais.

Selon les premières investigations, les ossements proviennent du cimetière nord de la collégiale Saint-Barthélemy. « La collégiale était la plus ancienne et la principale église de la ville entre la fin du Xe siècle et le début du XIXe siècle, date à laquelle elle a été démolie », a précisé l’agglomération de Béthune-Bruay (CABBALR) à nos confrères.

Pas moins de 13 dépouilles dénombrées

Les archéologues ont identifié pas moins de 13 vestiges qui ont été libérés. La plupart des ossements dateraient du XVIIIe siècle.

Les restes des corps seront analysés pour en savoir plus sur l’état de santé, mais aussi sur le sexe et l’âge de la population Béthunoise à ces périodes antiques.

Pour l’instant, le premier lot de sept débris trouvés à faible profondeur sera composé de cinq adultes et de deux enfants, explique le site d’information.

Pas de Calais. Des ossements humains découverts sur le site d’une maison en construction

Sur le même sujet :
Matter, la norme de normalisation de la maison intelligente dont on parle…
Quitter la version mobile