Pierre Ippolito : « Œuvrer à la création d’une place financière pour les Alpes Maritimes »

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Home EconomistPierre Ippolito : « Œuvrer à la création d’une place financière pour les Alpes-Maritimes »

Administrateur délégué du groupe familial Ippolito et président de l’Union pour l’entreprise des Alpes-Maritimes (UPE 06), Pierre Ippolito, 33 ans, est un entrepreneur engagé qui apporte une vision moderne au mouvement entrepreneurial azuréen.

EconomieAlpes-Maritimes Publié le 07 juillet 2022 à 14:00, Propos recueillis par Frédéric DELMONTE

TPBM : Depuis le 1er juillet, vous êtes le président de l’Union pour l’entreprise des Alpes-Maritimes (UPE 06). Vous avez été élu en mars dans un climat de tension. Comment allez-vous créer une dynamique d’équipe ?

TPBM : Depuis le 1er juillet, vous êtes le président de l’Union pour l’entreprise des Alpes-Maritimes (UPE 06). Vous avez été élu en mars dans un climat de tension. Comment allez-vous créer une dynamique d’équipe ?

Pierre Ippolito : Je n’ai pas été impliqué dans la procédure. Je n’ai pas participé à la tension entre le Medef et le CPME à travers les élections à la Chambre de commerce et d’industrie, à la Chambre de commerce ou à l’UPE 06. Je me sentais suffisamment à l’aise, neutre et légitime pour travailler à la conquête du pouvoir économique.

Monétisation des RTT : un vrai risque pour les travailleurs – UNSA
A voir aussi :
L’Assemblée nationale a voté un amendement qui permet aux travailleurs de renoncer…

Vous représentez une nouvelle génération d’entrepreneurs. Comment convaincre celles et ceux de votre âge à s’engager au sein du mouvement patronal, ou alors à prendre des mandats dans des instances paritaires ?

Vous représentez une nouvelle génération d’entrepreneurs. Comment convaincre celles et ceux de votre âge à s’engager au sein du mouvement patronal, ou alors à prendre des mandats dans des instances paritaires ?

Ces jeunes entrepreneurs, je les connais et les côtoie. Je suis proche de cette génération qui, malheureusement, ne se sent pas toujours concernée par ce mandat, est plus pragmatique et n’a pas besoin de s’impliquer dans la représentation syndicale. J’ai l’intention de leur faire passer un message : en tant que chef d’entreprise et individu, c’est une responsabilité collective de s’engager et de faire changer les choses. Allez! Venez avec moi pour développer le mouvement patronal.

À Lire  Vous avez pensé à créer votre propre entreprise en Centre-Val de Loire ? Tu n'es visiblement pas seul

Véronique Maurel a été élue présidente du Syndicat Patronal du Var

Pour le mandat conjoint, j’ai malheureusement constaté qu’il y a une réelle méconnaissance de nos institutions économiques. C’est un défi de connaître la fonction des chambres consulaires ou des tribunaux de commerce, institutions qui fournissent des services aux entreprises. Je le ferai pendant toute la durée de mon mandat.

Quelles sont vos autres ambitions au sein de l’UPE 06 ?

Je veux surtout travailler sur des questions internationales. Le département des Alpes-Maritimes est très cosmopolite et une grande partie de l’économie est tournée vers l’étranger, notamment avec le tourisme. Je vais également me rapprocher de l’Union patronale du Var et de sa nouvelle présidente, Véronique Maurel, pour voir quels services sont proposés à l’entreprise varoise. Je souhaite également travailler à la création d’une place financière pour le département.

L’UPE 06 ne sera pas partenaire de la place financière créée au niveau régional ?

C’est bien que la place financière ait été créée pour soutenir les grands projets de développement régional. De nombreux acteurs du financement sont à Marseille. Cependant, notre société azuréenne a besoin de réponses sur le billet moyen qui ne devraient pas les intéresser. Pour se développer, les entreprises des Alpes-Maritimes ont besoin de réponses de proximité adaptées à leurs besoins.

Philippe Renaudi : « En Paca, l’entreprise est prête à décoller »

Le département a aussi des spécificités. Si l’UPE 06 n’a pas vocation à prêter des fonds, elle sera dans la création de ce projet et fédérera des acteurs financiers. Nous commençons à travailler dans ce sens.

Vous parlez d’attachement au territoire et en même temps, vous êtes un entrepreneur des Alpes-Maritimes qui n’a pas hésité à sortir de son département pour se développer. C’est important d’aller aussi voir ailleurs au sein de notre région ?

Vous parlez d’attachement au territoire et en même temps, vous êtes un entrepreneur des Alpes-Maritimes qui n’a pas hésité à sortir de son département pour se développer. C’est important d’aller aussi voir ailleurs au sein de notre région ?

Il est très important pour notre entreprise d’avoir au moins une approche régionale. Trop d’entrepreneurs se concentrent sur leur bassin économique et ne regardent pas au-delà. Si mon entreprise ne démissionne pas, dans quelques temps, ce sera toujours une PME et non une ETI [Entreprise de taille moyenne, ndlr]. Notre région a besoin d’ETI pour être plus forte. J’appelle les employeurs à sortir de leurs ministères.