Plus-values ​​de cession de fonds de commerce par une entreprise individuelle

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Contexte de l’affaire ¶

Contexte de l'affaire ¶

Dans un arrêt récent, la Cour administrative d’appel de Nantes a indiqué les modalités d’imposition de la plus-value réalisée lors de la cession d’un fonds de commerce exploité par une entreprise individuelle à une société (Arrêt CAA de Nantes, 1ère chambre, 1er avril 2022).

Ceci pourrez vous intéresser :
En tant qu’homme d’affaires expérimenté, Lionel Messi s’est associé à l’une des…

Les faits ¶

Les faits ¶

Le 30 novembre 2017, un particulier exploitant cède un fonds de commerce d’auto-école à une SARL dont il détient 80% des parts. La vente s’élève à 285 000 € et la plus-value déclarée à l’impôt sur le revenu à 255 000 €. L’exploitant a alors déposé plainte afin que le passif de son propriétaire unique, d’un montant de 234 367 €, soit pris en compte pour la détermination de la plus-value. Sa plainte a été rejetée, il a alors porté l’affaire devant la justice.

Le tribunal administratif de Caen (verdict n°1900819 du 23 septembre 2020) rejette la demande de l’exploitant individuel. Ce dernier a annoncé la Cour administrative d’appel de Nantes.

La décision de la CAA de Nantes ¶

La décision de la CAA de Nantes ¶

Le CAA de Nantes, dans son jugement rendu le 1er avril 2022, a relevé que le transfert du propriétaire individuel était déterminé conformément aux règles prévues aux articles 39 k et 39 Quidecies du CGI. La plus-value est obtenue par la différence entre le prix de vente et le prix de revient après déduction des amortissements. Aucun règlement ne prévoit l’acquittement des dettes d’un propriétaire particulier dans le cadre de la vente de celui-ci à une société.

L’exploitant a voulu appliquer l’exception prévue dans la jurisprudence Quemen, qui concerne la plus-value de cession de parts d’une société de personnes. Dans cette situation, le prix de revient des actions est augmenté des bénéfices précédemment imposés et diminué des pertes déduites.

À Lire  Une année record pour les start-up

Le CAA de Nantes a estimé que cette jurisprudence n’était pas applicable à la vente d’une entreprise individuelle. Le régime fiscal de l’opérateur ne justifie pas l’application de règles spécifiques pour assurer le respect du principe de neutralité fiscale.

Cour du 01 avril 2022,

Le passif d’une entreprise individuelle ne peut être déduit lors de la détermination de la plus-value imposable résultant de la cession d’une entreprise individuelle.

Quand vendre sa résidence secondaire ?

Quand vendre sa résidence secondaire ?

La vente définitive doit être signée au plus tard le 31 décembre de la deuxième année suivant la signature de l’avant-contrat (compromis de vente ou promesse de vente). L’acquéreur doit s’engager à construire ou reconstruire dans un délai de 4 ans à compter de la date de signature de l’acte d’acquisition.

Quelle fiscalité pour la vente d’une résidence secondaire ? Il s’agit de la plus-value brute, c’est-à-dire avant déductions. réalisée sur une résidence secondaire est taxée à 19% et 17,2% de prélèvements sociaux. Le taux d’imposition total pour la vente d’une résidence secondaire est donc de 36,20 %.

Comment ne pas payer de plus-value sur une résidence secondaire ?

La plus-value d’une résidence secondaire est exonérée d’impôt sur le revenu après 22 ans de possession du bien. Après 30 ans d’emprisonnement, elle sera totalement exonérée, car elle sera également exonérée de cotisation pour la sécurité sociale.

Quel délai pour ne pas payer de Plus-value ?

Quel délai pour ne pas payer de Plus-value ?

Votre bien est exonéré d’impôt sur le revenu après une période de détention de 22 ans, alors qu’il est exonéré de sécurité sociale après une période de détention de 30 ans. Ces méthodes de calcul sont détaillées dans les instructions du formulaire 2048-IMM.

Quelle est la durée d’une plus-value ? Combien d’années faut-il pour ne payer aucun gain en capital? « La durée est de 22 ans. Mais attention : à partir de cette date, vous resterez redevable de la sécurité sociale. Celles-ci seront jusqu’à l’âge de trente ans », précise Kevin, agent immobilier à Bordeaux.

Comment ne pas payer de Plus-value sur résidence secondaire en 2021 ?

La plus-value d’une résidence secondaire est exonérée d’impôt sur le revenu après 22 ans de possession du bien. Après 30 ans d’emprisonnement, elle est totalement exonérée, car elle est également exonérée de l’impôt sur les cotisations sociales.