Points importants pour réussir la construction d’une maison écologique

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

De plus en plus prisées de nos jours, les maisons écologiques restent les meilleures alternatives pour anticiper la hausse du prix des énergies conventionnelles. En étant des maisons plus responsables et plus économiques, elles continuent peu à peu d’attirer de plus en plus de propriétaires. Si vous aussi vous souhaitez construire ce type de maison, cet article est tout ce dont vous avez besoin. Suivez-nous !

Les matériaux essentiels à la construction

Entre les différents types de maisons écologiques (BBC, bioclimatiques, passives ou positives), les matériaux de construction de base restent les mêmes. Mais pour respecter les normes environnementales réglementaires, il est à noter que seuls des matériaux naturels, recyclés et non toxiques sont utilisés pour la structuration. Ces derniers comprennent généralement du bois, de la paille, du chanvre, de la terre cuite ou des briques crues, etc. Chacun de ces éléments joue un rôle particulier, notamment en termes d’isolation et de solidité du bâtiment.

A voir aussi :
01/11/2023 15:18 | Collègue MSCI a publié, le 10 janvier, un communiqué…

Les équipements adéquats à prévoir

Outre les matériaux de base, une maison écologique réussie nécessite également plusieurs équipements importants, favorisant l’éco-responsabilité de la maison. Pour le chauffage, l’idéal serait d’opter pour une pompe à chaleur air-eau (PAC), capable de réduire jusqu’à 3 fois la facture habituelle. Côté électricité, préférez une éolienne, des panneaux photovoltaïques ou aérovoltaïques afin de pouvoir autoproduire votre propre énergie électrique. Afin de réduire le taux de déperdition énergétique, optez pour une VMC double flux. Pour les petits détails, optez pour des appareils comme les buses économes en détendeur pour les robinets, les ampoules LED ou les chasses à double vitesse.

Les prix à envisager 

Les maisons écologiques nécessitant des équipements relativement plus coûteux que d’habitude, il faudra prévoir une augmentation de 10 à 20% par rapport aux constructions habituelles. Cependant, cette augmentation ne concernera que le bâtiment principal puisque le surcoût initial sera bien compensé par les économies d’énergie réalisées par la suite. Il faut aussi savoir qu’une éco-construction se vend plus facilement que d’autres types si vous atteignez le stade de la vente immobilière.

Comment construire une maison écologique ?

Chauffage durable Bois, granulés, solaire thermique, pompe à chaleur géothermique (idéal), le tout associé à un chauffe-eau thermodynamique (pour l’eau chaude) et un plancher chauffant hydraulique basse température (pour le chauffage) : c’est la configuration idéale d’une maison écologique.

Quels matériaux sont utilisés pour construire une maison écologique ? Sommaire

  • Le bois, un matériau écologique et design.
  • Le chanvre, un matériau écologique par excellence.
  • La paille, un excellent isolant.
  • La terre crue, un matériau non polluant.
  • La brique, plus classique mais efficace.
  • Ouate de cellulose issue d’éléments recyclés.
  • Le liège, un isolant aux multiples qualités.

Quels sont les trois principes d’une maison écologique ? La consommation d’eau, la consommation d’énergie et la gestion des déchets sont les trois facteurs qui contribuent au caractère écologique d’une maison.

Quels sont les matériaux les plus écologiques ?

Construire écologiquement la chaux, le bois, le chanvre, les peintures naturelles sont moins nocifs que les matériaux de finition tels que les peintures, les enduits, les revêtements de sol ; le bois, la pierre, la brique, la terre cuite sont plutôt à privilégier aux plastiques, parpaings, etc.

Qu’est-ce qu’un matériau écologique ? Un éco-matériau est un matériau de construction qui répond aux critères techniques habituellement exigés des matériaux de construction mais qui présente également des critères environnementaux ou socio-environnementaux, tout au long de son cycle de vie (c’est-à-dire de sa production à son élimination).

Quel est le matériau le plus écologique ? Le bois, un matériau écologique et design Le bois est sans aucun doute le matériau écologique le plus connu et le plus répandu. Cela s’explique par son aspect naturel et chaleureux, de plus en plus apprécié. Il faut dire que le bois est aussi un matériau résistant, recyclable et renouvelable.

Quels sont les 3 types de matériaux naturels ?

Quelles sont les matériaux écologiques ?

Les principaux éco-matériaux utilisés dans la construction Parmi les principaux matériaux de construction écologiques, on retrouve : Le bois lorsque la forêt est gérée durablement. Argile avec brique de terre cuite ou brique de boue. Brique silico-calcaire.

Quels sont les matériaux les plus écologiques ? Le bois est le matériau de construction le plus utilisé pour construire une maison. Il sert à mettre en œuvre la charpente, l’ossature, le cloisonnement… Economique et écologique, c’est un produit naturellement isolant.

À Lire  Construction de maison : clause approximative contestée par la justice

C’est quoi un matériau écologique ?

Un matériau peut être dit écologique ou bio-sourcé s’il répond aux critères suivants : Il est issu d’une ressource durablement renouvelable et ce renouvellement ne se fait pas au détriment d’autres milieux naturels.

Pourquoi utiliser des matériaux écologiques ? Pourquoi préférer un matériau écologique à un matériau standard ? Les matériaux écologiques sont reconnus pour leurs propriétés sanitaires et environnementales. La sensibilisation à la pollution de l’air intérieur agit comme un facteur déterminant dans le choix des produits.

Quel est le matériau le plus écologique pour construire une maison ?

Le bois est le matériau écologique par excellence. Grâce à sa structure cellulaire spéciale, il économise de l’énergie. Utilisé dans la construction, c’est un bon isolant thermique et les écarts de température entre l’air ambiant et les murs se font beaucoup moins sentir qu’avec un autre matériau.

.

Comment construire sa maison écologiquement ?

Une maison écologique doit idéalement respecter les principes suivants pour être considérée comme telle : chantier respectueux de l’environnement : le chantier doit utiliser le moins d’énergie possible tout en réduisant au maximum les déchets.

.

Quels sont les 4 matériaux ?

Il existe différentes familles de matériaux : métalliques, organiques, minéraux, plastiques et composites.

Quel est le nom des matériaux ? Les matières organiques sont d’origine végétale (comme le bois, le papier ou le latex); animal (comme le cuir ou la laine) ou synthétique (comme les plastiques). Ils sont souvent légers, électriquement isolants et élastiques. Les matières minérales se présentent sous forme de terre, de sable, de pierres ou de roche.

Est-ce que le ciment est Ecologique ?

On obtient alors le clinker, la base du ciment. Avec 50% de ciment par m3 de béton, ce dernier fait partie des matériaux les moins écologiques dans sa fabrication. Selon les derniers chiffres, l’industrie cimentière est à elle seule responsable de près de 5 % des émissions annuelles de CO2 de la planète.

Le béton est-il renouvelable ? Il est utilisé en mélange avec de la chaux (et éventuellement du plâtre ou du ciment) qui constitue un matériau non porteur mais très isolant. Ce matériau est renouvelable, recyclable et peu polluant, il a donc peu d’impact négatif sur la santé et l’environnement.

Pourquoi le ciment émet-il du CO2 ? Comment le ciment émet-il du CO2 ? Le ciment, qui est le liant chargé de lier ensemble les galets et le sable du béton, a pour composant principal le clinker, produit de la cuisson du calcaire et de l’argile dans un four. Lorsqu’il est chauffé, il libère du dioxyde de carbone.

Est-ce que le ciment est polluant ?

Or, la fabrication du ciment, ingrédient essentiel du béton, est un procédé particulièrement polluant, doublement émetteur de CO2. D’une part, elle utilise des combustibles fossiles pour faire fonctionner ses poêles.

Quel produit peut remplacer le ciment ?

Cependant, de nombreuses alternatives au béton ciment existent depuis plusieurs années, comme le béton de chanvre et le béton de lin, qui sont totalement écologiques et ont des propriétés isolantes bien supérieures à leurs rivaux.

Comment faire du béton naturel ? pour béton naturel. Composant essentiel du béton, puisqu’il permet d’agréger ses constituants, le ciment est tout aussi naturel. Pour sa fabrication, un mélange de calcaire (80%) et d’argile (20%) est chauffé à 1450°C. On obtient ainsi un clinker qui, additionné de gypse, est broyé pour obtenir du ciment Portland…

Quel est le plus solide béton ou ciment ?

Fondamentalement, le béton est plus solide et plus durable ; il peut donc être utilisé pour des projets structuraux tels que la pose de poteaux, tandis que le mortier est utilisé comme agent de liaison pour les briques, les pierres, etc.

Quelle est la différence entre le ciment et le béton ? Le béton est un matériau de construction qui est fabriqué à partir d’un mélange de plusieurs constituants : de l’eau, du sable, du gravier et bien sûr du ciment. Quelle est la différence entre le béton et le ciment ? C’est simple : le ciment est l’un des constituants du béton.

Comment fabriquer du ciment sans ciment ?

Les cendres des usines ou des centrales électriques au charbon peuvent remplacer le ciment Portland dans la fabrication du béton. Le procédé ne nécessite pas de chauffage et génère donc beaucoup moins de CO2. En France, l’adoption de ces alternatives écologiques est encore freinée par les normes.

Comment fabriquer soi-même du ciment ? Les dosages usuels sont : 1 volume de ciment, 3 volumes de sable et un demi volume d’eau. Il est également possible d’utiliser du mortier prêt à l’emploi en sac (mélange prédosé de sable et de ciment), pour lequel il n’y a que de l’eau à ajouter.