Politique handicap et entreprise : 3 initiatives pour plus d’inclusion

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Agir pour l’emploi des travailleurs handicapés dépasse largement le cadre des obligations d’emploi. Pour créer un réel impact, il faut saisir cette opportunité pour en faire un levier de diversité et d’action. L’idée est de travailler sur une stratégie globale d’inclusion afin que les managers et les équipes s’approprient. La structure collective et la communication sont les meilleures alliées pour créer un processus d’inclusion. Voici quelques idées pour améliorer les initiatives de votre organisation en matière de handicap.

Handicap et entreprise : un état des lieux en demi-teinte depuis 2020

En France, une loi de 1987 impose l’emploi d’au moins 6 % de travailleurs handicapés dans les entreprises de 20 salariés ou plus. Où en est-on de l’insertion des personnes handicapées dans le monde du travail en France ?

Le taux de chômage des personnes handicapées a diminué : il a atteint 14 % en 2020 contre 18 % en 2018. En 2021, l’emploi a augmenté de 26 % en un an. La situation s’explique en partie par le roulement important de ces travailleurs.

L’édition 2021 de l’étude « Emploi et Handicap » de Malakoff Humanis a souligné que cette crise a réduit les progrès des entreprises en matière d’insertion. Seules 17 % des entreprises employant des travailleurs handicapés embaucheront de nouveaux travailleurs handicapés en 2021. Ce nombre a diminué de 6 points par rapport à 2017.

Ensuite, toujours selon cette étude, les handicaps moteurs sont encore surreprésentés, alors que les handicaps intellectuels ou mentaux sont peu présents. En France, on compte 12 millions de personnes en situation de handicap, dont plus de 9 millions avec des handicaps invisibles selon les chiffres de l’APF France Handicap.

79 % des employeurs affirment que le soutien les aidera à maintenir les personnes handicapées dans l’emploi.

Voir l’article :
La loi interdit le fait qu’une personne qui exerce des activités de…

3 idées pour lancer des initiatives en faveur du handicap en entreprise

3 idées pour lancer des initiatives en faveur du handicap en entreprise

Prévention et communication sur tous les handicaps

Près de 80 % des handicaps sont invisibles. On parle de lombalgies, d’accidents de la vie ou de maladies professionnelles : tous les travailleurs peuvent un jour être touchés par un handicap ou une maladie.

Il est donc important de discuter et d’encourager la discussion pour créer un climat de confiance. Ce n’est pas facile car les travailleurs concernés ont souvent peur d’être humiliés.

Que faire pour prévenir et sensibiliser ? Formations, campagnes d’information, diffusion d’actions internes ou externes, événements et animations… Toutes ces actions permettent la collecte du sujet. À terme, cela devrait faciliter l’intégration et l’épanouissement des travailleurs handicapés.

L’équipe de direction a un rôle dans le développement du sujet, en lui conférant valeur et influence. Concernant la dispatching, il peut être opportun de faire appel à des agences spécifiques pour vous guider dans la prise de parole : l’AGEFIPH, le réseau de référence handicap-RH, ou encore Cap emploi.

Cocréation d’une politique handicap

Il n’y a pas qu’une seule façon d’élaborer une politique en matière de handicap. Cela dépend de tout ce qui dépasse le périmètre de l’entreprise, impliquant ou non le respect de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH), le démarrage d’une opération handicap, la création d’un réseau de références ou la signature d’un accord. Si le style n’a pas d’importance, le plus important est avant tout d’organiser vos groupes autour de ce thème humain.

En posant des questions dans le cadre d’un sondage ou d’un quiz amusant, vous les encouragez à changer de point de vue et à le reprendre. Une fois les résultats collectés et partagés, participez à la co-création d’un plan d’action sur l’inclusion du handicap. Leurs idées sont une excellente base de travail pour élaborer une politique inclusive et commencer par des actions prioritaires pour commencer.

Une approche participative garantit une approche cohérente de votre organisation et de vos opérations. Lorsque les premières actions sont engagées, il est intéressant d’évaluer la progression des collaborateurs. Interrogez-vous sur les premiers résultats et comment ils peuvent être améliorés, par exemple.

Moments immersifs auprès de personnes en situation de handicap

L’un des moyens de lever les limites des croyances ou des représentations sur le handicap est de rencontrer les salariés confrontés à ces problématiques, notamment extérieurs à l’entreprise. Cela permet à vos employés de poser plus facilement des questions sur leurs problèmes et d’identifier les défis professionnels.

À Lire  Canada : Comment démarrer une entreprise en Colombie-Britannique

De nombreux événements sont organisés sur le sujet comme la semaine de travail des personnes en situation de handicap ou, plus intéressant, Duoday et 1 jour, 1 action de travail. Principe ? Une entreprise, une collectivité ou une association accueille une personne en situation de handicap, accompagnée d’un bénévole professionnel. Au programme de la journée : accès aux compétences, participation active, immersion dans l’entreprise. C’est l’occasion de débloquer des compétences importantes dans le métier d’aujourd’hui : résilience, adaptabilité, résilience, etc.

Bien préparés, ces moments sont aussi l’occasion de sensibiliser notamment les managers. N’oubliez pas qu’ils sont la partie la plus importante de la vie quotidienne.

Spécialiste de la communication RH et de la marque employeur

Diplômée de l’ESC Reims et de SciencesPo Paris, Laure Girardot a plus de 10 ans d’expérience en tant que consultante en conduite du changement, communication RH et marque employeur. Très intéressé par…

Seuls les employeurs peuvent solliciter un financement auprès du Conseil de gestion des interventions de l’OETH. Cette demande de financement doit être faite dans l’espace membres de notre site internet à l’adresse www.oeth.org.

Qui est concerné par la Doeth ?

Qui est concerné par la Doeth ?

Toute entreprise d’au moins 20 salariés doit employer des personnes handicapées à hauteur de 6 % de ses effectifs. Une entreprise qui ne remplit pas cette obligation doit verser des cotisations financières aux organismes de sécurité sociale compétents.

Qui sont les bénéficiaires de l’obligation de Booth d’employer des travailleurs handicapés ? les bénéficiaires de pensions militaires et de victimes de guerre ; Titulaire d’une allocation ou pension d’invalidité versée à un sapeur-pompier volontaire en cas d’accident ou de maladie contractée dans le service ; avoir une carte mobilité inclusion avec « handicap ».

Qui est soumis à la Doeth ?

L’obligation de déclarer les travailleurs handicapés s’applique à toutes les entreprises qui emploient au moins 1 personne, quel que soit leur type de contrat (CDD, CDI, stagiaire, contrat de travail, etc.).

Quand Doit-on faire la Doeth ?

Vous annoncerez le 5 ou le 15 juin 2021, dans le cadre de l’annonce des sociétés désignées (DSN) de mai 2021, votre première annonce obligatoire pour l’emploi des travailleurs handicapés (DOETH).

Pourquoi recruter des personnes en situation de handicap ?

Pourquoi recruter des personnes en situation de handicap ?

Recruter des collaborateurs talentueux et motivés L’enquête le confirme : les salariés en situation de handicap sont perçus par les employeurs comme consciencieux et fidèles à l’entreprise. Reconnu pour son bénévolat, sa motivation et sa forte capacité d’adaptation.

Quels sont les avantages d’employer une personne handicapée ? Le fait d’employer une personne handicapée permet à l’employeur de réduire la cotisation à l’URSSAF (Association de Recouvrement de la Sécurité Sociale et des Allocations Familiales) du secteur privé ou du FIPHFP (Fonds d’Intégration des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique).

Pourquoi recruter une personne ?

C’est pourquoi embaucher quelqu’un qui a les compétences pour interagir avec les employés existants est le véritable moteur du développement de l’entreprise. L’environnement de travail doit également être pris en compte. Un employé qui s’épanouit dans un environnement positif, qui lui convient, sera heureux et productif.

Pourquoi il faut aider les handicapés ?

Le volontariat pour les personnes en situation de handicap couvre de nombreux domaines, notamment : l’assistance voyage. parrainage d’emploi. activités culturelles ou sportives.

Pourquoi les entreprises ont peur d’embaucher des handicapés ?

« Ils peuvent être associés à des maladies chroniques, comme des problèmes de dos ou le diabète. Ce sont des aspects que les entreprises ignorent, explique Patricia de Kermoysan, directrice du cabinet de recrutement Défi RH. C’est un fait : face au handicap, les DRH ne savent pas comment y faire face.

Quelles sont les obligations des entreprises de plus de 300 salariés en matière d’embauche de salariés ayant une reconnaissance de travailleur handicapé ?

Selon la loi, tout employeur employant au moins 20 salariés (à temps plein ou à temps partiel) est tenu d’embaucher des salariés handicapés jusqu’à concurrence d’au moins 6 % de l’effectif total de l’entreprise. Depuis 2006, le secteur public est concerné par cette obligation au même titre que le secteur privé.

Quelles sont les sanctions pour les entreprises qui ne remplissent pas leurs obligations concernant l’emploi d’une personne en situation de handicap ? Une entreprise qui ne fait aucun effort pour embaucher des travailleurs handicapés est lourdement pénalisée. Une cotisation complémentaire de 15 720 euros (1 500 fois le Smic horaire) s’applique aux entreprises, depuis plus de 3 ans : N’employant pas de bénéficiaire de l’obligation de travail.

Quelles sont les entreprises soumises à l’obligation d’emploi ?

Quelles sont les entreprises concernées par l’obligation d’emploi ?

  • entreprises privées;
  • les équipements publics industriels et commerciaux ;
  • la région;
  • installations gouvernementales autres que l’industrie et le commerce;

Comment l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés Est-elle contrôlée ?

La déclaration du devoir d’emploi de travailleurs handicapés (DOETH) est effectuée par déclaration électronique ou sur papier par les employeurs, qui doivent détenir jusqu’à 5 formulaires et renseigner jusqu’à une centaine d’adresses. La collecte des dons est assurée par Agfiph.