Pourquoi les critères du score nutritionnel seront-ils modifiés ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

L’indice Nutri-Score, qui classe les aliments transformés de A à E, changera peu.

Pour aider les consommateurs à choisir leurs produits transformés, le Nutri-Score a été mis en place en 2017 en France. De la lettre A à la lettre E, on peut voir si l’aliment sélectionné est plus ou moins meilleur sur le plan nutritionnel. Les nutriments privilégiés par ce calcul sont les fibres, les fruits et légumes, les protéines, les noix… Et ce qui sont limités ce sont les acides gras saturés, les calories, le sucre ou le sel. L’index apposé sous la forme de ce logo va bientôt se développer.

Plats surgelés déclassés

Plats surgelés déclassés

Certains produits seront revalorisés par rapport à d’autres, dans la même catégorie, et certaines références seront automatiquement déclassées : comme les surgelés qui n’ont plus droit aux lettres A et B. Le sel et le sucre contenus dans ces aliments seront lourds. de plus dans les calculs, les produits avec des céréales seront en revanche appréciés.

Les poissons gras, comme le saumon, le hareng, les sardines, obtiendront de meilleurs scores, la viande rouge en revanche perdra des points. Quant à l’huile qui contient le moins de graisses saturées et qui est à base de colza, d’huile ou de noix, elle aura une meilleure valeur que les autres.

L’objectif est de se rapprocher le plus possible des recommandations diététiques formulées par les comités scientifiques. Des modifications seront également effectuées dans sept autres pays européens : le Luxembourg, la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Allemagne et bien sûr la France. La mesure devrait prendre effet d’ici fin 2022. « Un délai suffisant sera laissé aux opérateurs pour permettre la mise en place du logo », a toutefois déterminé le ministère de la Santé.

À Lire  10 conseils pour un air sain dans votre salon

Abonnez-vous à la Newsletter Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités

A voir aussi :
Depuis vendredi dernier, l’accès aux urgences du Centre Hospitalier de Pau est…