Poux de tête : toutes les réponses à vos questions

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Pourquoi faut-il vite se débarrasser des poux ?

Pourquoi faut-il vite se débarrasser des poux ?

Ces petits insectes appartiennent à la famille des parasites externes humains. Munis de griffes puissantes, ils s’accrochent aux cheveux et se nourrissent du sang qu’ils sucent en piquant le cuir chevelu. C’est cette morsure qui provoque les démangeaisons et peut, lorsque l’enfant la gratte avec des ongles peu propres, entraîner une surinfection. Par conséquent, le problème ne doit pas être pris à la légère – un traitement est absolument nécessaire. D’autant plus qu’avoir des poux est souvent difficile à vivre pour un enfant. Vous courez le risque de vous sentir marginalisé, pointé du doigt.

Santé mentale : comment les communautés peuvent contribuer à l'équilibre mental de la population
Voir l’article :
Pour lire l’article complet, testez gratuitementCourrier des maires – édition abonnésL’accompagnement et…

Comment se transmettent les poux ?

Comment se transmettent les poux ?

Principalement par contact étroit. Les poux ne sont pas des puces : ils ne sautent pas d’une tête à l’autre, mais ils peuvent glisser d’un cheveu à l’autre lorsque les têtes se touchent. La contamination peut également se produire à travers des vêtements ou des objets. Il est préférable d’apprendre à votre enfant à ne pas prêter ou emprunter un chapeau, une écharpe ou un manteau. Et ne changez pas votre oreiller pour celui de votre voisin à l’heure de la sieste !

Y a-t-il des têtes à poux ?

Y a-t-il des têtes à poux ?

Certains enfants attirent plus les poux que d’autres. Sans doute une question de phéromones et de constitution du poil, qui fait que le pou y adhère plus ou moins facilement. En tout cas, une chose est sûre : la présence de poux n’a rien à voir avec l’hygiène, comme on l’a parfois dit par le passé.

Que faire lorsque l’école signale une épidémie de poux ?

Que faire lorsque l'école signale une épidémie de poux ?

Dès que vous voyez le signe que les poux sont de retour, commencez à vérifier votre enfant pour eux. Qu’il se gratte la tête ou non, mieux vaut faire une inspection minutieuse : mouillez les cheveux de votre enfant et démêlez-les avec un peigne ordinaire. Placez-vous ensuite sous un bon éclairage, éventuellement avec une loupe, et utilisez un peigne à poux (dont les dents fines et raides ne sont pas distantes de plus de 0,3 mm) pour mieux voir chaque mèche de cheveux. S’il y a des poux, asseyez-vous sur un morceau de papier blanc pour voir s’ils sont bien éliminés. L’opération est longue et laborieuse mais efficace.

Peut-être remarquerez-vous seulement la présence de lentes, sous forme de pellicules blanches et ovales. Ce sont les œufs que pondent les femelles. Il est essentiel de savoir s’ils sont vides ou encore pleins de leurs larves. Dans ce cas, ils mettront une dizaine de jours à éclore et se transformeront à leur tour en poux. Les lentes sont généralement vivantes lorsqu’elles sont attachées à moins d’un centimètre du cuir chevelu. Astuce bonus : ils ne glissent pas lorsque vous les prenez entre vos doigts pour les amener jusqu’aux pointes de vos cheveux. Si vous trouvez des lentes ou des poux vivants, traitez-les.

Existe-t-il un traitement à utiliser en prévention ?

Vous pouvez utiliser des shampoings anti-poux à titre préventif. Son parfum repoussera les envahisseurs. Vérifiez régulièrement les cheveux de votre enfant et pensez à les attacher tous les matins.

Les traitements antipoux

Les produits de traitement des poux de tête ont longtemps été constitués de dérivés du pyrèthre et du malathion, deux insecticides. Depuis fin 2018, le malathion a été retiré du marché. Quant aux traitements formulés à base de pyrèthre, ils ont presque tous également disparu, et cette substance a été dénoncée. Aujourd’hui, la plupart des traitements sur le marché sont formulés à base de diméthicone qui, en enrobant les poux et les lentes, obstrue leur système respiratoire et les tue. Cependant, certains n’agissent que sur les poux, une nouvelle application est donc nécessaire 7 jours après la première puis 14 jours plus tard. Il est temps que les lentes potentielles éclosent. Pour savoir dans quel camp se situe le produit que vous avez acheté, lisez bien la notice et respectez scrupuleusement la méthode d’application du produit.

Lotions, sprays, shampoings : quels sont les plus efficaces ?Mieux vaut utiliser une lotion : elle permet de répartir le maximum de produit partout du cuir chevelu jusqu’aux pointes (et pas seulement à la racine). Les pulvérisations sont plus faciles à gérer mais sont strictement contre-indiquées s’il y a une personne asthmatique dans la maison. De plus, ils ne permettent pas nécessairement une application homogène et peuvent pénétrer dans les yeux. Quant aux shampoings, ils sont moins efficaces et ne suffisent pas. N’hésitez pas à faire porter un chapeau à votre enfant pendant que le produit est en attente. L’effet occlusif créé ne sera que bénéfique au traitement. Cependant, le capuchon ne doit pas être en tissu (un capuchon de piscine fonctionnera très bien). Vous pouvez également utiliser du film alimentaire.

Sert-il à faire un shampoing qui enlève les lentes éventuellement si elles ont tendance à coller. Mais vous pouvez aussi utiliser la bonne vieille méthode de l’eau froide vinaigrée pour éliminer les lentes, facilitant ainsi le démêlage des cheveux, donc le passage du peigne. De plus, l’eau vinaigrée laisse les longueurs lisses et brillantes.

Est-ce que se couper les cheveux est un moyen efficace pour se débarrasser des poux ?Oui, mais c’est un peu drastique ! Le port des cheveux courts limite les risques de contamination et facilite le traitement.

Faut-il laver toute la literie et à quelle température ? Il s’agit d’une précaution essentielle pour éviter la recontamination. Les vêtements doivent être lavés au moins à plus de 60°C pour tuer les poux et les lentes. Pour tout ce qui n’est pas lavable (oreillers, coussins, peluches), rangez-les dans un sac plastique pendant au moins 48 heures. Sans sang, un pou ne survit pas plus de deux jours. Au bout d’une semaine, vos invités indésirables seront forcément neutralisés. Si vous préférez, sachez qu’il existe aussi des aérosols à vaporiser sur les textiles. Enfin, pensez à rincer également la brosse, le peigne, les barrettes et les élastiques de votre enfant à l’eau bouillante.

Doit-on traiter toute la famille Lorsqu’un enfant a des poux, tous les autres enfants (et même les adultes) doivent être testés. Mais il n’est pas nécessaire de traiter des personnes qui ne sont pas concernées ! Bon à savoir : Les poux de tête humains ne peuvent pas survivre sur les animaux. Par conséquent, les chats, les chiens ou les hamsters ne sont pas des hôtes potentiels.

Après plusieurs traitements, le cuir chevelu devient souvent irrité… Si votre enfant supporte mal les traitements ou si les poux résistent, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste ou un dermatologue. Il vous recommandera des produits pour calmer et traiter les irritations créées par les traitements.

On parle de super poux résistants à tous les insecticides. Mythe ou réalité ? Malheureusement, c’est une réalité. A force d’administrer des doses répétées de dérivés du pyrèthre ou du malathion, les poux ont fini par s’acclimater et muter. En particulier, une génération de « super poux » a été observée en Grande-Bretagne et en Australie. Son importance est difficile à évaluer, des recherches sont actuellement en cours.

Peut-on empêcher les poux de revenir ? La seule chose que nous puissions faire est de traiter le plus de personnes possible en un minimum de temps ! Soyez toujours sur vos gardes et n’arrêtez pas de regarder. Regardez très souvent leurs petites têtes blondes, même si vos enfants ne se grattent pas. Il faut plusieurs piqûres et piqûres de poux pour que les démangeaisons commencent.

La chasse aux poux dans les écoles

Chaque année, les poux de tête colonisent les cours d’école et suscitent de vives inquiétudes chez les enseignants et les parents. Depuis quelques années, les poux de tête semblent même faire une forte recrudescence dans certaines grandes villes, où ils touchent un enfant sur dix. De nombreux administrateurs se disent inquiets et déplorent qu’une évaluation systématique ne soit pas organisée. Finies, en effet, les fameuses « dames poux » d’antan qui passaient dans les salles de classe pour inspecter la tête des petits élèves ! De nos jours, personne en particulier n’est chargé de surveiller les cheveux des enfants. Ce sont souvent les parents qui signalent à l’école qu’ils ont dû soigner leur enfant et qui demandent à alerter le reste des familles. Parfois aussi, ce sont les enseignants qui, en constatant qu’un enfant se gratte fréquemment la tête, sont chargés de vérifier qu’il n’est pas infesté. Mais quand on s’en aperçoit, c’est généralement parce qu’il y a déjà beaucoup de poux ! Dans la grande majorité des cas, le problème est résolu par les parents. Sinon, malheureusement, l’école ne peut rien faire. Elle n’a pas le droit d’appliquer un traitement.

Est-ce possible d’avoir des lentes sans poux ?

Pour confirmer la présence de poux, vous devez trouver des poux vivants. Les enfants peuvent avoir quelques lentes sans attraper de poux. Ils n’ont généralement pas plus de 10 à 20 poux vivants sur la tête. Il est important d’effectuer le contrôle sous un bon éclairage.

Qu’est-ce qui tue les lentes ? Le vinaigre chaud étouffe et tue les poux et les lentes. Les poux ne supportent pas les différences de température. Il est recommandé de rincer les cheveux infestés avec de l’eau la plus chaude possible (en veillant à ne pas brûler le cuir chevelu très sensible des jeunes enfants).

Comment savoir si les lentes sont mortes ?

Comment reconnaître une lente morte d’une lente vivante ? Les lentes sont le plus souvent situées à moins de 1 cm du cuir chevelu. Lentes mortes : Elles sont plus blanches et plus sèches. On les trouve le plus souvent à plus d’un centimètre du cuir chevelu.

Est-ce que les lentes font gratter la tête ?

Avant de commencer à se gratter, votre enfant peut avoir des lentes, ce sont de petits œufs de poux, qui mettent environ 7 jours à éclore et ne se grattent pas forcément.

Pourquoi je trouve des lentes mais pas de poux ?

Si vous ne trouvez que des lentes, votre enfant n’a peut-être pas de poux. Les enfants n’ont généralement pas plus de 10 à 20 poux de tête vivants. Comme les poux sont si petits, il est important d’avoir un bon éclairage.

Est-ce que l’huile d’olive tue les poux ?

Versez une cuillère à soupe de vinaigre dans un verre d’eau, appliquez, laissez poser 10 minutes puis passez un peigne fin dans chaque mèche. Malheureusement, l’huile d’olive n’est pas efficace contre les lentes ou les poux.

Comment éliminer les poux en 1 jour ? Parmi les remèdes naturels les plus utilisés pour se débarrasser des poux en 1 jour, on retrouve également le bicarbonate de soude. Il suffit de le répartir sur les cheveux infestés, de faire un léger massage puis de laver les cheveux. Le bicarbonate de soude fonctionnera en desserrant les poux de la racine.

Quelle huile pour étouffer les poux ?

L’huile de coco a la particularité d’être riche en acides gras saturés, et d’avoir une texture très épaisse et visqueuse. Appliqué sur le cuir chevelu et les cheveux, il étouffe les poux et prévient ainsi leur prolifération.

Est-ce que l’huile est efficace contre les poux ?

Rien de plus efficace que les huiles végétales contre les poux. Les bêtes meurent étouffées lorsque l’huile inonde les cheveux. Et c’est encore mieux quand l’huile a des propriétés antiparasitaires, comme l’huile de coco ou de nigelle (cette dernière est peu aromatique et donc très efficace).

Est-ce que la coloration des cheveux tue les poux ?

– Les poux ne collent pas aux cheveux teints. FAUX, mais la teinture tue les poux car c’est un produit agressif. Le fait que les cheveux soient teints ne les empêchera pas de réapparaître. – Les poux peuvent être éliminés en oignant la tête avec de l’huile.

L’ammoniac tue-t-il les lentes ? Le peroxyde d’hydrogène et l’ammoniac sont considérés comme très toxiques, tant pour les poux que pour l’homme. Ces produits chimiques peuvent tuer les poux, mais il y a plusieurs raisons pour lesquelles ils ne sont pas le choix idéal.

Qu’est-ce que les poux n’aiment pas ?

Les gens recherchent aussi ce qu’on appelle des « répulsifs ». Ce sont des substances qui repoussent les poux. Ils sont souvent à base d’huiles essentielles, comme le romarin, la lavande ou la menthe poivrée. Un autre produit auquel les poux ne peuvent pas résister est l’huile d’arbre à thé.

Est-ce que le brushing tue les poux ?

Mais laissez libre cours à votre flirt : les poux détestent la chaleur du brossage et la texture des gels coiffants. A savoir : si les lentes sont toujours blanches, les poux, généralement noirs, peuvent légèrement changer de couleur pour se fondre plus facilement dans le décor.

À Lire  Tout sur les poux de tête et comment s'en débarrasser