Prépa CE : pourquoi attirer moins qu’avant ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Par Camille Jourdan, publié le 20 juin 2022

Selon l’APHEC, lors du conseil du 10 juin, la CPGE EC a perdu 9 % de ses élèves entre les rentrées 2020 et 2021. Comment expliquer ce déni ? Quels sont les moyens de l’arrêter ? Quels sont les avantages de la préparation préparation encore?

Jusqu’en septembre 2021, la préparation de l’ECE (option économique) et de l’ECS (innovation scientifique) ouvrait la voie à la préparation de l’ECG (voie générale). Les lycéens postulant à Parcoursup pour cette formation doivent être titulaires d’une option terminale comptable, spécialisée ou complémentaire.

Ce nouveau design a certainement contribué à la baisse des effectifs constatée à la rentrée 2021. Lors de sa conférence du 10 juin, l’APHEC a rappelé les bienfaits de la préparation, et proposé des idées pour redorer son blason.

La prépa ECG, un parcours multidisciplinaire sécurisé

La prépa ECG, un parcours multidisciplinaire sécurisé

En plus du tronc commun de culture générale et de langues modernes, les élèves en préparation ECG choisissent quatre parcours : mathématiques approfondies, mathématiques appliquées, économie, sociologie et histoire du monde moderne (ESH), et histoire, géographie et géographie politique du monde moderne (HGG).

Véronique Bonnet, vice-présidente de l’APHEC, estime que ce programme va à l’encontre de la logique de « flexibilité » instaurée par les nouveaux spécialistes du baccalauréat. « Notre part est l’expansion de l’air qui peut dérouter les élèves du secondaire », a déclaré le professeur.

Elle a aussi relevé le manque d' »analphabétisme » en CPGE EC, qui forme vraiment des écoles de commerce, sans faire de compromis sur l’économie et le commerce.

Mais ce programme pluridisciplinaire présente aussi de nombreux avantages, précise Jean-François Fiorina, directeur adjoint du GEM : bon niveau de langue étrangère.

Avant et après qu’il soit demandé aux étudiants de choisir leur orientation, la préparation suit une logique différente, saluée par certains. « La préparation est la garantie d’un parcours en toute sécurité », a déclaré Jean-François Fiorina. En effet, contrairement au collège, les deux premières années se terminent par de nombreuses écoles ou échecs, et un petit élève en première année de prépa ne poursuit pas en deuxième année.

Autre avantage, le nombre de candidats aux concours des écoles de commerce est quasiment égal au nombre de places ouvertes aux concours, les candidats ont toutes les chances d’intégrer une école de commerce et donc un cursus de master (sac + 5).

Sur le même sujet :
Vous êtes indépendant et vous ne savez pas de quelle assurance vous…

Valoriser la prépa par un diplôme de grade licence ?

Valoriser la prépa par un diplôme de grade licence ?

Cependant, ce cours sans risque est aussi un cours peu coûteux à court terme. « Participer à la prépa, c’est ne pas avoir un bac+5 ! », s’indigne Alain Joyeux. Cette vision prévoyante incite les lycéens à opter pour d’autres formations post-universitaires.

Et les écoles de commerce participent également à cette offre de formation post-bac en proposant des stages à l’international, ou bachelors, qui sont de plus en plus homologués en licence. Un diplôme que l’APHEC souhaite également voir délivré aux étudiants ayant suivi un cursus préparatoire, après l’année d’école de commerce.

Alain Joyeux invite également les écoles de commerce à proposer des cursus variés aux diplômés des CPGE : « Une partie du cursus doit être différente pour eux, car ils ont des compétences particulières et pas de diplôme. »

Jean-François Fiorina, « présenter une unité d’expérience en entreprise, ou des stages entre deux années de prépa », peut aussi contribuer à renforcer l’attractivité de la prépa, par rapport aux autres alternatives université-bac.

C’est donc avant le choix de Parcoursup, dès la seconde, que la préparation sera présentée aux lycéens. « J’appelle les grandes écoles de commerce, tous les départements, chacun avec son coin, à communiquer l’intérêt et la plus-value des classes préparatoires », a plaidé Alain Joyeux.

Comment réussir en classe préparatoire ?

Comment réussir en classe préparatoire ?

Pour réussir sa préparation, les professeurs sont les mêmes : il est important d’aller travailler dès la rentrée et de travailler tous les jours. Le rythme des cours est certain, mais efforcez-vous, même après une journée chargée, de relire calmement vos notes pour ne pas paniquer trop vite.

Comment craquer la préparation ? Trouvez des activités qui vous aideront à « tenir bon » sans culpabiliser. Les activités qui vous font du bien et celles qui vous font du bien sont essentielles pour que vous continuiez. On vous dit d’être prêt à travailler uniquement si vous suivez les conseils de la lettre.

Comment survivre à la prépa ?

5 conseils pour la sécurité des cours de préparation

  • Organiser Il peut sembler évident que cela soit dit. …
  • Retrouver des amis. Encore une fois, ce conseil peut sembler étrange (même sorti de nulle part). …
  • Retirez le métal de la tête. …
  • Ne négligez pas votre sommeil. …
  • Soyez confiant.

Quelle moyenne pour entrer en Hypokhagne ?

Moins de 6,5% acceptés Puis 50 candidats seront acceptés la première année, par exemple niveau d’entrée 6,25%.

Quelle est l’admission moyenne d’Henri IV en classe préparatoire ? Globalement, les élèves agréés dans les meilleures classes de préparation (Ginette, Henri IV, Stanislas, Louis-le-Grand) obtiennent une moyenne d’environ 16/20, et sont au moins dans les 10 premiers de leur classe.

Quelle moyenne pour entrer en hypokhâgne ?

Plus de 15/20 de la moyenne générale pour fédérer la littérature CPGE. Comme indiqué en introduction, en plus de l’analyse des données Parcoursup 2020 sur les notes obtenues au diplôme d’études collégiales sanctionné en CPGE littérature, nous avons étudié les dossiers de plusieurs élèves du baccalauréat qui ont été acceptés pour cette formation.

Quel niveau pour hypokhâgne ?

Alors, pour entrer en hypokhagne, il faut avoir un Bac Littéraire, une très bonne culture littéraire et beaucoup de travail acharné, comme les autres classes préparatoires, qu’elles soient scientifiques ou financières !

Quelle moyenne générale pour entrer en prépa ?

Comme l’explique dans Le Monde* Mickaël Prost, responsable de l’association des professeurs des classes préparatoires scientifiques : « On peut mieux intégrer la classe dans un total de 12 ».

Quel niveau pour aller en prépa ?

Quel niveau pour aller en prépa ?

Plus de 14/20 de la moyenne générale pour unifier les CPGE scientifiques. Après avoir étudié les différents dossiers des bacheliers généraux admis en classe préparatoire scientifique, nous avons constaté que la moyenne globale de la dernière année variait de 14,3/20 à plus de 19,5/20.

Quelle est la préparation scientifique pour une moyenne de 15 ? Quelle est l’entrée moyenne en préparation MPSI ? On peut supposer qu’environ 15 en mathématiques et physique et la moyenne en philosophie et langues est au moins. Ce minimum peut être suffisant car la capacité de 48 élèves dans la classe unique du MPSI a été rapidement atteinte.

Qui peut faire une prépa ?

La préparation, une démarche de haut niveau ouverte à « tous les bons élèves » Faire une classe préparatoire n’est pas accessible aux universitaires. Tous les étudiants, quel que soit leur milieu social ou leur pays d’origine, ont leur propre CPGE.

Comment entrer en prépa ?

L’inscription aux classes de préparation aux Grandes Ecoles ou aux CPGE se fait sur le site Parcoursup où vous pourrez retrouver les classes de préparation et les récupérer dans votre dossier. Il est également fortement recommandé de solliciter l’avis de ses enseignants et de participer aux Journées Portes Ouvertes.

Quelle prépa avec 14 de moyenne ?

Quelle est la préparation ECE pour la moyenne 14 ? Globalement, ceux qui combinent la préparation HEC sont de bons lycéens avec au moins 14 toutes matières.

Quelles sont les différentes classes préparatoires scientifiques ?

Les cours actuels sont :

  • Mathématiques et Physique (MP);
  • Physique et Chimie (PC);
  • Physique et Sciences de l’Ingénieur (PSI) ;
  • Physique et technologie (PT);
  • Technologie, Biologie (TB);
  • Technologie, Physique et Chimie (TPC);
  • Technologie et Sciences Industrielles (TSI).

Quelle préparation scientifique choisir ? Le choix d’une classe préparatoire scientifique dépend de votre diplôme d’origine et des spécialisations choisies pour le lycée. Le choix de la préparation détermine également l’orientation et la sélection de vos concours et écoles d’ingénieurs. Ainsi, certaines prépas ont été affectées aux technologies du baccalauréat (TSI, TB, TPC).

Quels sont les 3 types de classe prépa ?

En Année 1 (Maths sup), il y a trois filières : Préparation MPSI (mathématiques, physique et ingénierie) Préparation au PCSI (physique, chimie et ingénierie) Préparation PTSI (physique, technologie et ingénierie)

À Lire  Chiffre d'affaires, tendances, analyse et prévisions de la part de marché de l'assurance-crédit commercial 2027 – Androidfun.com