Prêt immobilier : quand payer la première mensualité ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Si vous venez de signer l’acte d’achat immobilier obtenu en souscrivant le contrat de prêt auprès de la banque prêteuse, vous vous demandez peut-être quand vous réglerez la première mensualité. . Nous vous invitons à trouver ici les réponses à ces questions.

Quand débute le remboursement d’un prêt immobilier ?

Selon les règles, lors de l’achat d’un bien immobilier dont le financement est garanti par une hypothèque, le remboursement de la somme empruntée commence un mois après le déblocage des fonds lors de la signature de l’acte de vente, soit après au moins 30 jours. . Mais un autre facteur peut entrer en jeu, car au moment de la souscription de votre contrat de prêt, la date à laquelle vous effectuerez, chaque mois, le paiement de vos échéances a été déterminée, généralement entre le 1er et le 10ème mois. , pour coïncider avec le versement de votre salaire et vous permettre d’envisager cette déduction.

Cela peut affecter la date du premier paiement mensuel comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Voir l’article :
Le conseil municipal de Plogonnec, réuni vendredi soir à la mairie, a…

Date de la première mensualité

Si vous avez souscrit un prêt amortissable à taux fixe, dans la plupart des cas, la date du premier versement peut varier en fonction de la date de déblocage des fonds et de la date fixée pour régler vos mensualités. La règle des 30 jours devant être appliquée, deux scénarios peuvent se présenter :

Comprendre les frais intercalaires

Lors de la signature de votre contrat de prêt immobilier, la banque doit vous fournir un tableau d’amortissement qui reprend la date des mensualités, le montant des mensualités, le taux annuel effectif annuel, le capital restant dû, les intérêts et le montant dédié. Assurance. Mais lorsque vous payez votre première mensualité, vous constaterez peut-être qu’elle est plus élevée que prévu. Cela est dû à des frais intermédiaires supplémentaires, également appelés intérêts intercalaires, qui doivent être payés si vous vous trouvez dans la situation du cas 2 décrit ci-dessus.

Ces frais correspondent aux intérêts restant dus au retard de paiement de la mensualité par rapport à ce qui est prévu dans le tableau d’amortissement. Si l’on prend l’exemple de la situation décrite dans ce cas 2, ce montant sera calculé pour la période allant de la signature de l’acte de vente, soit du 10 janvier au 5 février prévu pour la première mensualité. .

À Lire  Montant, paiement, comptabilité : comment fonctionnent les frais d'agence ? | SeLoger Immobilier

Il ne s’agit pas d’un surcoût, mais plutôt d’un rattrapage sur le remboursement de vos échéances, afin de pouvoir ensuite redescendre dans les mensualités prévues dans le tableau d’amortissement. D’une banque à l’autre, le calcul des intérêts intermédiaires n’est pas le même. C’est pourquoi il est important de vérifier auprès de votre prêteur pour savoir ce qui se passera si vous ne pouvez pas vous rendre chez le notaire au moins 30 jours avant la date de la première mensualité.

Crédit immobilier dans le cas d’un achat dans l’ancien avec ou sans rénovation

Si vous achetez un bien ancien, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, deux scénarios peuvent se présenter :

Crédit immobilier dans le cas de l’achat d’un bien en construction ou dans le cadre d’une VEFA

Si vous avez acheté un bien dans lequel vous ne pouvez pas emménager immédiatement parce qu’il est encore en construction par exemple, le déblocage des fonds se fera en plusieurs tranches en fonction de l’avancement des travaux et en fonction du pourcentage établi par la loi. Par exemple, dans le cas d’une VEFA : 5 % à la signature du contrat de réservation, 30 % à la réalisation des fondations, 35 % à la pose de la toiture ou à l’évacuation des eaux, 25 % à la réalisation. travail et 5% sur la remise de plus de clés.

Pendant la période de déblocage de ces fonds, vous devez payer l’assurance et les intérêts intercalaires, appelés franchise partielle. Lorsque les fonds seront débloqués, le montant dû augmentera et lors de la restitution des clés, vous réglerez votre première mensualité réelle.

La franchise totale

Au-delà de cette franchise partielle, votre prêteur peut, dans certains cas, vous donner la franchise totale. Cela signifie qu’il peut vous permettre de bénéficier du retard total de votre remboursement, c’est-à-dire si vous ne payez pas d’intérêts pendant la période de déblocage des fonds. Mais attention, ce n’est pas un cadeau ! Les frais intermédiaires calculés dès le premier déblocage des fonds doivent être réglés soit à la remise des clés, soit ils seront reversés au montant total du crédit.

Cette solution est certes coûteuse, mais elle peut être utile pour éviter d’avoir à payer en même temps un loyer et une mensualité de remboursement. Ce sont des conditions qui doivent être négociées avec votre banque directement ou par l’intermédiaire d’un courtier, selon ce qui convient le mieux à votre situation.

Comment limiter les frais intercalaires ?

Voici ce que vous pouvez faire pour limiter les frais liés aux intérêts intercalaires et ainsi réduire le coût de l’emprunt en cas de VEFA ou d’achat d’un bien à rénover :