Prêts étudiants : les taux zéro ont quasiment disparu mais les conditions restent bonnes

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les jeunes qui veulent financer leurs études devront encore payer moins de 1 % cette année, malgré la hausse des autres types de prêts. Mais les banques réservent généralement leurs meilleures offres à certains profils étudiants.

Les bacheliers 2022 pourront financer leurs études dans des conditions favorables. Bien que les taux d’intérêt remontent sur les marchés financiers (le taux d’intérêt à dix ans en France dépasse désormais 2,3 %, contre 0,10 % il y a un an), la plupart des banques maintiennent un environnement favorable pour leurs prêts étudiants, et elles ont des intentions. continuer ainsi jusqu’à la rentrée en septembre.

Par exemple, les clients du Crédit coopératif peuvent emprunter à 0,50 % jusqu’au 30 septembre, alors que les meilleures offres démarrent à 0,59 % pour BNP Paribas et 0,60 % pour La Banque Postale et LCL. Ces trois derniers établissements offrent cependant ces excellents tarifs aux étudiants des établissements d’enseignement supérieur avec lesquels ils ont un accord.

« Nous avons plus de deux cents partenariats avec des institutions de tous horizons : centres de formation en soins infirmiers, universités, écoles de commerce ou d’ingénieurs, centres de formation professionnelle, etc. explique Olivier Morin, membre du conseil d’administration de La Banque Postale Consumer Finance, Mais ici, même le taux « normal » est avantageux : 0,80 %, contre 0,60 % pour les étudiants qui mangent de la fatigue articulaire.

Parfois, le manque d’accord n’est pas particulièrement bon : le taux monte à 1,24 % chez Société Générale, 1,50 % chez BNP Paribas et 1,51 % chez LCL. « Il faut se renseigner auprès de l’agence bancaire proche de son école car les obligations se créent au niveau local », précise Solène Le Her, chef de marché en charge de la stratégie 16-24 chez Société Générale, qui a un taux de 0,79 % si il y a un lien.

Le jeu a une valeur de chandelle depuis le moment de l’accord et inclut parfois une diminution des cotisations de la carte bancaire pendant un an, voire jusqu’à la fin du cours.

À Lire  Micro-entreprise : à quelles aides financières pouvez-vous prétendre ?

Pas de facture

Pas de facture

« Nous proposons à tous les étudiants, quelle que soit leur formation, un prêt de 5.000 euros à 0% sur soixante mois », précise Chantal Ledeme, responsable commerciale clientèle chez LCL. Ainsi les jeunes peuvent contracter ce prêt, puis, le cas échéant, un prêt étudiant ordinaire avec un taux de 0,60 % (grandes écoles), 1,01 % (autres écoles coopératives) ou 1,51 % (non coopératives). Quelques banques proposaient des prêts « gratuits » de 3 000 à 10 000 € en 2021 pour soutenir les étudiants en difficulté du fait de la pandémie de Covid-19, mais ces offres n’ont pas été reconduites.

Il vous reste 57,3% de cet article à lire. Le contenu suivant est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affichera sur un autre appareil.

Parce que quelqu’un (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes le seul à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur un autre appareil. Ce dernier continuera à être connecté à ce compte.

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre ?

Nous vous conseillons de changer votre mot de passe.

A voir aussi :
La promesse électorale de la candidate Emmanuelle Macron, des lunettes 100% remboursées…