Propriétaire Individuel : Création et exploitation

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

L’entreprise individuelle est le statut le plus simple pour créer une entreprise. Il a longtemps été le statut le plus risqué, mais la loi en faveur de l’activité indépendante, promulguée le 14 février 2022, doit garantir ce statut.

Le statut de l’entreprise individuelle est revu. La loi nº 022-172, du 14 février 2022, a été promulguée en faveur de l’activité professionnelle indépendante. Elle instaure un statut unique pour l’entreprise individuelle, entraînant la disparition de l’EIRL, statut d’entreprise très peu utilisé. Avec ce nouveau statut, les travailleurs indépendants devront gagner en sécurité, car leur patrimoine personnel sera par défaut insaisissable. Examiné en octobre dernier par le Sénat, le projet de loi contenant ces dispositions a été approuvé en première lecture par l’Assemblée nationale ce lundi 10 janvier. Il a ensuite été définitivement adopté le 8 février.

Le statut

Le statut

L’entreprise individuelle n’a pas de personnalité juridique. La personnalité juridique se confond avec celle du gérant. La micro-entreprise appartient au statut de l’entreprise individuelle.

A voir aussi :
Sous la forme d’un partenariat commercial, une commission d’affiliation est un système…

La constitution

La constitution

L’entrepreneur n’a qu’à déclarer sa propriété individuelle auprès de la CCI, de la chambre des métiers ou du répertoire des métiers. Il n’est pas nécessaire de créer des statuts ou d’avoir du capital social.

Le patrimoine

Le patrimoine

Auparavant, dans cet état, l’opérateur était entièrement responsable des dettes de l’entreprise. En cas de faillite, vos biens personnels pourraient être saisis pour régler des dettes professionnelles. Seule la résidence principale était protégée.

Depuis la promulgation de la loi nº 022-172, du 14 février 2022, en faveur de l’activité professionnelle indépendante, le patrimoine personnel de l’entrepreneur individuel est pleinement protégé. Il devient insaisissable par défaut pour les créanciers professionnels, sauf si l’entrepreneur en décide autrement.

Le fonctionnement

Le fonctionnement

L’entrepreneur prend seul les décisions concernant l’entreprise. Vous n’avez pas besoin de publier vos comptes annuels.

La fiscalité

La fiscalité

L’entreprise elle-même n’est pas taxée. La personne qui paie l’impôt sur le revenu est l’entrepreneur. Selon l’activité de l’entreprise, ses bénéfices entrent dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (artisans, commerçants, etc.) ou non commerciaux (libéraux, agriculteurs, etc.). Vos bénéfices sont imposés de la même manière, qu’ils soient réinvestis ou non. Cependant, depuis la réforme de février 2022, l’entrepreneur a la possibilité d’opter pour l’IRC.

L’entrepreneur est affilié au régime des travailleurs indépendants pour cause de maladie, de famille et de vieillesse. Elle cotise ainsi au SSI, la Sécurité Sociale des Travailleurs Indépendants.

À Lire  Manche. Thomas, électricien, a fondé son entreprise après le décès de son père

La loi Pinel

Promulguée le 18 juin 2014, la loi Pinel sur l’artisanat, le commerce et les micro-entreprises propose des solutions concrètes pour aider les entreprises à se développer. Il crée notamment un régime unique de micro-entreprise pour faciliter l’accès à l’EIRL. Depuis 2015, toutes les entreprises individuelles peuvent choisir un régime similaire à un régime de micro-entreprise sociale. Cependant, le statut EIRL a été supprimé par la loi de février 2022 sur l’activité indépendante au motif que ce statut était très peu utilisé, et la loi a créé un statut unique pour l’entreprise individuelle.

Les cotisations sont désormais calculées sur la base du chiffre d’affaires réel. Il s’agit d’un grand changement pour les entreprises individuelles qui, jusque-là, devaient accumuler leurs cotisations de sécurité sociale en tant qu’entreprise. En outre, les entreprises individuelles ont désormais le droit d’opter pour le paiement des cotisations et de l’impôt sur le revenu. Plus précisément, ils peuvent choisir de payer mensuellement ou semestriellement.

Quelles sont les 4 types d’entreprises PDF ?

Votre entreprise doit adopter une forme juridique permettant son existence. Il existe 4 formes d’entreprise : l’entreprise individuelle, la société en nom collectif (société en nom collectif ou à responsabilité limitée), la société par actions et la coopérative.

Quels sont les quatre principaux statuts juridiques? Il existe cinq formes juridiques principales : l’entreprise individuelle, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée, la société de capitaux, la société en nom collectif.

Quels sont les différents types d’entreprise ?

En tant qu’entrepreneur individuel, vous êtes soumis au régime des indépendants (indépendants).

  • Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EURL)…
  • Société à Responsabilité Limitée (SARL)…
  • Société par Actions Unipersonnelle Simplifiée (SASU) …
  • Société par Actions Simplifiée (SAS)…
  • Société (SA)

C’est quoi une entreprise individuelle PDF ?

Définition : Une entreprise individuelle est aussi appelée une société en nom personnel. C’est le cadre de référence des artisans, commerçants et professions libérales. L’entrepreneur est seul (pas d’associés) et a le statut d’indépendant.

Comment définir l’entreprise individuelle ? Définition. Une entreprise individuelle est une société en nom propre ou en son propre nom. L’identité de la société correspond à celle de l’administrateur, qui est responsable de son propre patrimoine. L’entrepreneur exerce son activité sans avoir créé une personne morale distincte.

Quelles sont les caractéristiques d’une entreprise individuelle ?

Quelles sont les caractéristiques de l’entreprise individuelle ?

  • a) Simplicité de constitution.
  • b) Flexibilité opérationnelle.
  • c) Un inconvénient : responsabilité personnelle indéfinie.
  • d) Entrepreneur et société : une seule et même personne.
  • a) Les différentes causes.
  • b) Les finalités de la transmission.