Quel bilan deux mois après l’ouverture pour le centre de soins…

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Inauguré le 19 septembre, le centre de soins et d’enseignement dentaire du centre hospitalier du Mans (Sarthe) a été inauguré officiellement le vendredi 18 novembre 2022.

Il y a deux mois, le centre hospitalier du Mans (CHM) ouvrait un centre de soins dentaires dans le but de pallier le manque de dentistes dans la Sarthe. Depuis son ouverture le 19 septembre 2022, le centre est très fréquenté dans une section fortement marquée par la désertification médicale.

300 patients soignés en urgence

En deux mois, 300 patients ont été pris en charge en urgence par les chirurgiens-dentistes du centre. A celles-ci s’ajoutent 750 premières consultations (et donc 750 autres patients) réalisées ou prévues entre le 19 septembre et la mi-janvier 2023.

Prise d’assaut dès l’ouverture des rendez-vous, « le centre a été victime de son succès », selon les mots du Dr Pauline Esparbès, responsable du centre.

A tel point que les créneaux de rendez-vous pour la première consultation ont été pourvus en quelques heures et sont désormais verrouillés : cependant l’agenda de prise de nouveaux rendez-vous devrait rouvrir en janvier 2023.

Situé dans le bâtiment Reilly, le centre dispose de six salles de soins (dont une adaptée aux personnes à mobilité réduite) et d’un bloc opératoire dédié aux urgences dentaires (infections, traumatismes…). Pour les rendez-vous urgents, le filtrage se fait par 15 ou 116-117. Le centre permet également, si nécessaire, d’orienter facilement les patients vers le service de chirurgie buccale et faciale et le service de stomatologie du CHM.

Sur le même sujet :
Dans l’extrême sud de l’océan Indien, des médecins accompagnent chercheurs, militaires et…

Former des étudiants

En plus des 8 chirurgiens-dentistes (trois du CHM et cinq dentistes libéraux), le centre dentaire accueille 12 étudiants en 6ème année de l’Université d’Odontologie de Nantes. Une nouvelle promotion de 12 étudiants arrivera en février 2023.

À Lire  Toulouse : Faculté de Santé, futur campus des étudiants en médecine, ascenseur

« Ils ont besoin de pratiquer, de gagner en autonomie et veulent rester après leur stage », précise le Dr Pauline Esparbès.

L’objectif du centre est de former des chirurgiens-dentistes dans l’idée de les inciter à s’installer dans le département à l’avenir.

C’est un plateau technique qui propose une solution pour renforcer l’attractivité du département et donner envie aux jeunes pratiquants de s’installer.

« Ils sont en stage mixte : ils font partie cette semaine et l’autre partie dans un cabinet libéral. Il y a deux promotions de 12 étudiants. L’objectif est d’aller jusqu’au double », projette Guillaume Laurent, directeur du CHM.

Informations pratiques : en cas d’urgence, contactez votre dentiste habituel. Pour les patients sans dentiste, contactez le 116-117 ou le 15 pour les urgences seulement. Il vous est demandé de ne pas vous présenter au centre de soins dentaires sans être sollicité et de ne pas contacter le standard du CHM pour cette raison. Les rendez-vous de consultation se prennent en ligne (il n’y a cependant pas de créneaux ouverts pour le moment).

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu Le Mans dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous verrez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.