Quelle est la meilleure assurance moto pour les jeunes conducteurs ?

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Quand on est un jeune conducteur, trouver la meilleure assurance moto peut être difficile. Entre les différentes formules et les différentes garanties, il est facile de se perdre ! Alors quelle est la meilleure assurance moto pour les jeunes conducteurs ? Comment être sûr quand on est novice ?

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur au regard de l’assurance automobile ?

Selon le code des assurances, tout titulaire d’un permis moto de moins de 3 ans est considéré comme un jeune conducteur.

Cependant, notez que le terme « jeune conducteur » ne fait pas référence à l’âge de la personne, ici c’est une question d’expérience. Il en va de même pour les permis moto jeunes qui peuvent être considérés comme des novices à 40 ans voire plus ! De plus, ce terme s’applique au motocycliste dont le permis a été retiré et qui a dû le renouveler, ainsi qu’au motocycliste qui n’a jamais été personnellement assuré.

– Le permis AM pour 50 cc : accessible à partir de 14 ans, il permet de conduire des cyclomoteurs, scooters ou motos de 50 cm³ limités à 45 km/h ;

– Le permis A1 : accessible dès 16 ans, le jeune conducteur peut conduire une moto de 11 kW maximum ou une cylindrée comprise entre 115 et 125 cm³ ;

– Le permis A2 : accessible uniquement aux personnes majeures, il autorise la conduite de motos dites « restreintes » de 35 kW maximum, sans limite de cylindrée, mais dont le rapport puissance/poids n’excède pas 0,2 kW/kg.

– Le permis A, quant à lui, permet de conduire toutes les motos, il n’est accessible qu’avec le permis A2 de plus de deux ans.

Durant les trois premières années, le motocycliste novice n’aura accès qu’à un permis d’essai.

Pour pouvoir conduire une moto d’une puissance supérieure à 35 kW, le jeune conducteur devra attendre deux ans avant de passer le permis A.

Comment bien choisir son assurance moto jeune conducteur ?

Comme tout propriétaire de véhicule terrestre, le jeune motard doit assurer son véhicule. En France, la seule assurance obligatoire est la Responsabilité Civile qui correspond à la formule « tiers ». Cette garantie couvre tous les dommages corporels et matériels que vous pourriez causer à un tiers en cas d’accident responsable. Cependant, elle ne vous couvre pas, vous et votre véhicule !

Vous pouvez souscrire différentes formules d’assurance moto jeune conducteur :

– L’assurance automobile « Au tiers » : comme mentionné ci-dessus, il s’agit d’une assurance automobile de base avec une couverture obligatoire en Responsabilité Civile. Il s’adresse principalement aux novices disposant d’un petit budget et/ou aux motards disposant d’un véhicule dont la valeur est faible ;

– Assurance moto « intermédiaire » : en plus des garanties incluses dans la formule « tiers », cette formule vous couvre contre le vol, les risques de catastrophes naturelles et technologiques, incendie, etc. Cette formule offre une meilleure couverture, tout en offrant des tarifs abordables ;

– Assurance moto « Tous risques » : aux garanties précédentes, la formule « tous risques » ajoute des protections supplémentaires telles que la garantie dommages de tous accidents et les frais de remplacement. C’est la formule la plus protectrice, mais aussi la plus chère !

En plus de toutes ces formules dites de base, vous pouvez ajouter des options telles que la protection du permis, la protection conducteur décès, l’assistance au kilomètre zéro, etc. Dès lors, vous composez une assurance automobile « à la carte », selon vos besoins et votre budget.

De plus, sachez également qu’en tant que débutant sans expérience, votre assurance moto jeune conducteur fera l’objet d’une surprime (article A 335-9-1 du code des assurances). Cette surprime, qui s’applique à votre prime de référence, ne peut excéder 100 % de votre prime de base et diminue chaque année si vous n’avez pas commis de sinistre pour faute. Elle passe à un maximum de 50 % la deuxième année, puis à un maximum de 25 % l’année suivante pour disparaître la quatrième année.

Attention : en cas de sinistre responsable, votre prime d’assurance sera majorée d’un montant supplémentaire. Le coefficient de majoration est de 25% pour un incident défectueux et de 12,5% pour une réclamation partiellement défectueuse. Avoir un malus quand on est jeune conducteur augmente considérablement le prix de son assurance auto !

Voir l’article :
Le 125 haut de gamme célèbre sa première décennie Une livrée verte…

Quelle est la meilleure formule pour un jeune conducteur ?

Pour un jeune permis, le prix de l’assurance moto peut vite devenir cher.

Si vous avez un petit budget et que votre moto a peu de valeur, souscrivez une assurance moto « au tiers ». Vous pouvez toujours ajouter des options supplémentaires pour une meilleure protection.

Si votre moto est récente et que vous souhaitez être bien protégé sans grever votre budget, alors la formule « intermédiaire » est faite pour vous !

Cependant, bien qu’elle soit plus chère, l’assurance « tous risques » reste la meilleure option. Du fait que vous faites partie d’une « population à risque », vous êtes plus susceptible d’être impliqué dans un accident, responsable ou non. L’assurance moto des jeunes conducteurs « tous risques » vous permet d’être correctement indemnisé, notamment en cas d’hospitalisation.

Parmi les garanties proposées par les compagnies d’assurance automobile, elles correspondent plus ou moins à vos besoins :

– Garantie vol : elle doit être indemnisée en fonction de la valeur de votre moto ;

– La garantie incendie : l’indemnité est également proportionnelle à la valeur de la moto ;

– La garantie catastrophes naturelles : elle n’est valable que lorsqu’un arrêté ministériel est publié et elle rembourse vos deux vélos en fonction de son coût et des dommages subis ;

– La garantie d’assistance : comprend l’assistance à la distribution, au remorquage et au rapatriement du conducteur et de son passager ;

– Garantie bris de glace : les phares et clignotants sont remboursés en cas d’accident ;

– Garantie matériel : couvre votre casque et votre équipement (veste, gants…) ;

– La garantie personnelle du conducteur : c’est l’une des options les plus utiles, car elle couvre tous les dommages corporels subis ;

– La garantie conducteur secondaire : permet d’inscrire un deuxième conducteur ;

– Garantie prêt guidon : en souscrivant à cette option, vous serez autorisé à prêter occasionnellement votre moto.

Quelle que soit la formule ou l’option choisie, votre assureur appliquera probablement une franchise sur chacune des garanties souscrites. Les compagnies d’assurance moto qui n’appliquent pas de franchise sont rares.

La déduction est le reste à payer après un sinistre. Vous ne pourrez pas prétendre à une indemnisation intégrale du préjudice, même si vous n’êtes pas responsable de l’accident. Pour cette raison, de nombreux assurés choisissent de ne pas déclarer les petits sinistres, tels que les bris de glace, en raison de la limite de franchise. Souvent, cela dépasse les coûts de réparation.

Voici quelques façons de payer moins cher votre prime d’assurance automobile :

– Comparez les tarifs des différentes compagnies d’assurance. Soit en utilisant des comparateurs d’assurance automobile en ligne, soit en faisant appel à un courtier d’assurance qui a accès aux meilleurs tarifs ;

– Avec vos devis d’assurance, faites jouer la concurrence !

– Ils privilégient les petites cylindrées pour les motos de départ et d’occasion ;

– Rassurance de la compagnie d’assurance : faites graver votre moto, investissez dans un cadenas, essayez de garer votre matériel à deux roues dans un garage privé ou au moins dans un parking gardé ;

– Augmenter votre franchise pour réduire le prix de votre assurance automobile ;

– S’assurer en tant que conducteur secondaire : attention, certaines assurances le refusent et la conduite doit rester occasionnelle. Cependant, cette astuce aura l’avantage de vous rapporter quelques points bonus ;

– Optez pour un contrat d’assurance moto petit conducteur au kilomètre (Pay as you drive) si vous ne prévoyez pas de rouler beaucoup.

Est-ce possible d’assurer une moto sportive en tant que jeune conducteur ?

Sachez que si vous souhaitez investir dans un moteur solide pour commencer, vous aurez beaucoup de mal à le sécuriser. La plupart des compagnies d’assurance moto refuseront catégoriquement d’assurer une moto de sport si le pilote a moins de 24 ans. Il en va de même pour les permis datant de moins de deux ans.

Pour les assureurs qui acceptent d’assurer une grosse machine, n’oubliez pas que le tarif sera très élevé du fait de la surprime. D’autant plus que votre moteur devra être freiné de toute façon jusqu’à ce que vous soyez jeune.

Pour conclure : souscrire une assurance moto pour un jeune conducteur n’est pas une mince affaire. De nombreux assureurs rechignent à assurer un automobiliste débutant et risquent de vous faire payer le prix fort ! Mais en prenant le temps de comparer les différentes offres grâce à un comparateur d’assurances comme celui que NetVox met à votre disposition, vous pourrez facilement trouver l’offre qui vous convient parfaitement. N’hésitez pas à visiter le site de NetVox Assurances !

Quel est le tarif d’une assurance moto 125 ?

Le montant annuel d’assurance d’une moto 125cc est généralement compris entre 500 et 1000 euros, avec une prime moyenne de 700 euros.

.

Quel type d’assurance moto choisir ?

A minima, les motards peuvent souscrire une assurance responsabilité civile (ou une garantie responsabilité civile). Cependant, l’assurance tous risques, bien que plus chère, offre une meilleure couverture en cas de sinistre. Ces garanties participent au choix de la meilleure assurance moto.

Quelle assurance moto hiver choisir ? En termes de garanties, l’assurance moto saisonnière ne diffère pas d’un contrat d’assurance moto « classique ». On retrouvera donc les trois formules traditionnelles : l’assurance moto au tiers ou « responsabilité civile moto », l’assurance moto intermédiaire ou « au tiers » et l’assurance moto tous risques.

Pourquoi choisir une assurance moto au km ? L’assurance moto au km est intéressante financièrement pour les « petits conducteurs », c’est-à-dire les motards qui parcourent moins de 10 000 km par an. Si tel est votre cas, vous devriez sérieusement envisager cette option car vous pourrez réaliser de réelles économies sur votre prime d’assurance.

Quel type d’assurance moto ?

Il existe deux types de contrat de dommages :

  • Contrat tiers collision ou dommages : ne couvre la moto qu’en cas d’accident avec un tiers identifié. …
  • Contrat dommages ou tous risques : couvre le motocycliste même en cas d’accident avec un tiers non identifié (fuite de conducteur, gravillons, gasoil, etc.)

Quel est le coût d’une assurance moto ?

En moyenne, le coût pour assurer une moto 125 sera compris entre 600 et 800 â¬/an. Si votre deux-roues a une valeur importante, par exemple si vous l’avez acheté neuf, vous pourriez être tenté de l’assurer tous risques. Cela vous donnera une couverture complète, mais cela vous coûtera cher.

Quelle est l’assurance moto la moins chère ? L’assurance automobile la moins chère sera ce qu’on appelle une formule au tiers. Cela correspond au niveau de couverture le plus bas, incluant uniquement la Responsabilité Civile obligatoire. Le prix de l’assurance responsabilité civile moto se situe généralement entre 10 et 20 euros/mois.

Combien coûte une assurance pour une moto 50cc ? Le comparateur lesfurets, spécialiste de l’assurance moto, estime entre 300 et 800 euros par an le prix moyen d’une assurance moto 50cc. Quel que soit votre âge, votre profil, ou le type de 50cc que vous roulez, sachez que vous devez avoir au moins une assurance responsabilité civile moto.

Quel est le prix moyen d’une assurance moto ?

Une assurance moto coûte en moyenne 470 € par an en France. Il faut comparer les formules pour trouver l’offre la moins chère selon votre profil.

Combien coûte une assurance moto ? Quel est le prix moyen d’une assurance automobile ? En moyenne, le coût d’une assurance moto 125 varie entre 600 et 800 ⬠par an. Mais pour une assurance moto de collection, le montant de la prime peut exploser ! De même, le prix de l’assurance moto permis jeune est en moyenne de 700 â¬.

Comment assurer une moto avant d’avoir le permis ?

Cependant, pour souscrire un contrat d’assurance moto sans permis, il faudra être âgé d’au moins 21 ans et avoir au moins le BSR. Votre assureur peut également vérifier si votre profil est compatible avec la conduite d’une moto 125cc ou d’un scooter 50cc.

Comment assurer un véhicule sans permis ? Comment assurer sa voiture sans permis ? Vous l’avez compris, il est tout à fait possible d’assurer une voiture qui vous appartient, même si vous n’avez pas de permis de conduire. Pour cela, il vous suffit de placer la carte grise au nom d’un tiers qui assure le véhicule pour son compte.

Puis-je faire une carte grise moto sans le permis ? Pour être titulaire principal d’un CI, le permis de conduire est indispensable. Il est donc impossible d’obtenir une carte grise sans permis de conduire, pour tous les véhicules à moteur.

Quelles sont les conditions de l’assurance automobile ? Liste des documents requis pour souscrire une assurance moto

  • La carte grise ou le certificat d’immatriculation moto. …
  • Déclaration d’informations sur le moteur. …
  • Copie du permis de conduire. …
  • Copie de la carte d’identité…
  • Relevé de compte bancaire (RIB)

Est-ce possible d’acheter une moto sans avoir le permis ?

En revanche, il est totalement interdit d’acheter une moto sans permis et de la conduire, même sur un chemin privé ou dans un parking. De même, il n’est pas possible de louer une moto sans permis deux-roues.

Quelle est l’assurance moto la moins chère ?

L’assurance automobile la moins chère sera ce qu’on appelle une formule au tiers. Cela correspond au niveau de couverture le plus bas, incluant uniquement la Responsabilité Civile obligatoire. Le prix de l’assurance responsabilité civile moto se situe généralement entre 10 et 20 euros/mois.

Quel est le prix moyen d’une assurance automobile ? Une assurance moto coûte en moyenne 470 € par an en France. Il faut comparer les formules pour trouver l’offre la moins chère selon votre profil.

Où puis-je trouver des avis sur les assurances auto pas chères ? Avec Assurland.com, le comparateur d’assurance moto pas cher, vous pouvez comparer les tarifs et les garanties de nombreuses compagnies (MAAF, AMV, APRIL Moto, Euro-Assurance, Solly Azar, etc.) à rien.

Quelle est la moto la moins chère en assurance ?

La moto la moins chère en assurance est la Honda CB 500.

À Lire  Chirurgie maxillo-faciale : pourquoi, comment ça se passe ?