Quelques conseils d’assurance pour conduire une moto 125CC

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Certaines personnes sont particulièrement friandes de motos anciennes, au point d’en collectionner. Ces machines à deux roues d’une autre époque ne répondent souvent pas aux exigences actuelles. Parmi ces dernières figure l’assurance moto pour les collectionneurs. C’est une règle que tous les conducteurs de scooter doivent respecter pour leur propre protection et celle des autres. Pour ce type de deux-roues, l’assurance est comme une garantie de bonne conduite. Quelle catégorie de permis pour véhicule de collection et quelles sont les caractéristiques de la formation ? Plus de détails dans cet article.

La catégorie de permis pour une moto de collection

Les catégories de permis de conduire dépendent du type de moto à utiliser. Cependant, les réformes dans ce secteur visent à uniformiser les règles et l’autorisation de conduire. Ainsi, tout jeune conducteur de motos anciennes doit être titulaire d’un permis de catégorie A. Cette disposition renforcera encore sa formation. Qu’il s’agisse de simples deux-roues ou de grosses cylindrées, cette règle s’étend à tout le monde. Cependant, la conduite de motos anciennes peut être autorisée avec d’autres types de permis.

EASYBLUE - Insurtech Easyblue lève 5 millions d'euros
Voir l’article :
De Partenaires exigeants Quelle est la genèse d’Easyblue ? Les entrepreneurs français…

Les autres types de permis

Parmi les vélos de collection figure le modèle 125CC. C’est une moto qui se caractérise par une puissance de 11kW, une cylindrée de 125 et un rapport puissance/poids de 0,1kW. Ces caractéristiques correspondent au permis de conduire de catégorie A1. En plus de celles-ci, d’autres autorisations sont acceptées, telles que la licence de circulation délivrée avant janvier 1958, et la licence de catégorie B par équivalence. Pour cette formule, qui concerne principalement les conducteurs de scooter, une formation de 7 heures est requise. Il représente une garantie de contrôle et d’adaptation.

Caractéristiques de la formation

La formation de remise à niveau de tout jeune motard vintage doit répondre à quelques conditions. Parmi eux, le prix à payer, les différentes étapes et l’importance de l’assurance moto.

À Lire  Le compte professionnel bientôt obligatoire pour les indépendants ?

Le prix à payer pour la formation

Mettre à jour la formation à un prix pour tous les candidats. Pour le savoir, vous devez vous rapprocher de votre auto-école et demander un devis. Cette dernière prendra en compte les différentes étapes d’apprentissage. Vous pouvez également consulter différents centres de support pour comparer les devis.

Les différentes phases de la formation

Pour tout pilote de deux-roues vintage, l’entraînement durera 7 heures. Il est divisé en cours théoriques, simulation et pratique remarquable. Durant cette dernière phase, qui durera 3 heures, vous apprendrez à éviter un accident et à sécuriser votre scooter grâce à l’assistance de la voiture. L’équilibre, les rapports de démultiplication, le freinage et diverses commandes sont autant de choses que vous apprendrez.

Importance de l’assurance moto de collection

L’une des principales choses que tout conducteur de véhicule doit savoir est la nécessité de souscrire une assurance moto. Premièrement, un accident avec un tiers n’empêche pas. Les contrôles routiers peuvent donc être soudains. Dans ce dernier cas, vous êtes passible d’une amende d’au moins 135 euros. Enfin, vous êtes libre de choisir le régime d’assurance qui vous convient. C’est un moyen efficace de vous protéger, vous et votre moto.