Qu’est-ce que l’assurance maladie pour les indépendants ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la rédaction de cet article.

En tant qu’indépendant, vous n’avez pas été concerné par le changement majeur apporté par la loi ANI en 2016. Cette dernière, basée sur l’Accord national de branche signé en 2013, oblige l’employeur d’une entreprise privée ou d’une association à proposer une complémentaire santé à ses salariés. Vous êtes seul, ce qui a bien sûr des bons et des mauvais côtés. Concernant la réciprocité, il est plus que conseillé de conclure un contrat adapté à votre situation et à vos besoins.

Qu’est-ce qu’une « mutuelle loi Madelin » ?

La loi Madelin, promulguée le 11 février 1994, relative à l’initiative personnelle et à l’entreprise individuelle, vise à inciter les indépendants (TNS) à se constituer une protection sociale. Moins fortunés que les salariés, les indépendants doivent également être pris en compte.

Le contrat de mutuelle Madelin leur permet donc de régler tout ou partie de leur remboursement d’assurance maladie et de bénéficier d’un avantage fiscal. En tant que TNS ayant souscrit à un FCP Loi Madelin, vous pouvez en effet déduire vos cotisations de votre revenu professionnel imposable. Bien entendu, un plafond a été fixé égal à 3,7 % du revenu professionnel majoré de 7 % du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS), dans la limite globale de 3 % de 8 abonnements (soit 9 725,76 €). Pour information, le passeport sert par exemple de base au calcul des indemnités journalières ou des pensions d’invalidité, de pension de vieillesse, etc. En 2022, le montant sera de 41.136 euros.

La souscription à la mutuelle Madelin n’est en aucun cas obligatoire, mais elle est fortement recommandée. Imaginons que vous soyez à l’hôpital : l’assurance maladie ne couvre que 80 % de vos frais. Et il peut vivre pour se brouiller, surtout si vous restez plusieurs jours… voire plus. Les bénéficiaires du TNS peuvent également bénéficier de la mutuelle Loi Madelin.

L’entrepreneur indépendant ne peut pas déduire les honoraires (ils sont calculés automatiquement sur le chiffre d’affaires déclaré) et ne peut donc pas bénéficier de la mutuelle Loi Madelin.

A voir aussi :
La Santé est un droit fondamental de l’être humain et une composante…

Quelle est la meilleure mutuelle pour les indépendants ?

Existe-t-il une mutuelle d’indépendants meilleure qu’une autre ? Une chose est sûre, il faut prendre le temps de comparer les contrats selon son âge, sa situation, sa profession et ses besoins. Ces derniers sont déterminants dans le domaine dentaire et optique, car ils représentent souvent les premiers postes de dépenses du système de santé. Les caisses maladie ne remboursent en moyenne que 20% pour les montures et verres (simples), les couronnes et les prothèses dentaires… N’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurance maladie en ligne ou à remplir un joli tableur si vous êtes adepte d' »Excel ».

Les garanties essentielles pour votre santé

Plusieurs postes de dépenses liés à votre santé sont à considérer :

>> Cliquez ici pour comparer les mutuelles

L’importance de la comparaison des assurances

Toutes les mutuelles ne sont pas identiques. Ne vous précipitez pas. Pour choisir la mutuelle qui correspond le mieux à votre profil et à vos besoins, prenez le temps d’en comparer plusieurs. Un travail qui peut sembler ennuyeux, mais le jeu en vaut la chandelle. Il est également possible d’opter pour des suppléments de santé supplémentaires si nécessaire.

A noter les garanties de la complémentaire santé qui ont retenu votre attention. Créez une colonne de garanties que vous jugez importantes et une autre liste de garanties que vous jugez moins importantes. Pour ce faire, tenez compte de votre âge, car le risque d’apparition de certaines pathologies augmente évidemment avec l’âge. Et qui dit pathologie dit recours à plus de soins. Si vous êtes parent d’un ou plusieurs enfants, vous êtes intéressé par des formules offrant de bons soins optiques ou orthodontiques.

A noter que certaines mutuelles incluent la prise en charge des pharmacies de prescription non remboursées par la Sécurité Sociale, ce qui peut être intéressant si vous devez prendre fréquemment ce type de médicaments. Tous ces critères doivent être pris en compte, ainsi que le prix de chaque mutuelle. Comparez… et décidez !

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont à titre indicatif et sont susceptibles d’être modifiés. Consulter Le Parisien Le Guide

À Lire  Combien coûte un compte indépendant ?