Réchaud à gaz : 5 conseils pour réduire les risques pour la santé

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les cuisinières au gaz émettent des polluants dangereux

Les fournaises au gaz augmentent la pollution de l’air intérieur parce qu’elles émettent divers types de polluants, dont le dioxyde d’azote (NO2). Les oxydes d’azote (NOx) sont essentiellement constitués de deux molécules, l’oxyde nitrique (NO) et le dioxyde d’azote. Ce dernier « est un gaz irritant qui pénètre dans les branches les plus fines des voies respiratoires, peut-on lire sur le site de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Il peut provoquer des difficultés respiratoires ou une hyperréactivité bronchique chez les personnes sensibles et favoriser une augmentation sensibilité des bronches aux infections chez les enfants. Le NO2 est 40 fois plus toxique que le monoxyde de carbone (CO) et quatre fois plus toxique que le NO.

« L’Agence européenne pour l’environnement estime que 94 % de la population urbaine européenne est exposée à des concentrations ambiantes de NO2 supérieures aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la qualité de l’air pour 2021 et que 4 % sont exposées à des concentrations supérieures aux normes de l’Union européenne (UE) en Europe. la directive sur la qualité de l’air de 2008 », lit un rapport intitulé « Exposer les effets cachés sur la santé de la cuisson au gaz ».

Dans la méta-analyse, les chercheurs ont également observé que les cuisinières à gaz et les niveaux élevés de dioxyde d’azote dans l’environnement chez les enfants asthmatiques étaient associés à une augmentation de l’essoufflement, de la pression pour les douleurs thoraciques et de la respiration sifflante. En d’autres termes, cela a augmenté leurs symptômes. De plus, chez les enfants qui ne souffraient pas d’asthme, l’utilisation de cuisinières à gaz augmentait leur risque de développer cette maladie.

À Lire  Je reprends le sport - Conseils de Laurent Allard, pharmacien et sportif

A voir aussi :
(Alliance News) – Avingtrans PLC a déclaré lundi que sa société mère,…

Aérer la cuisine pour diminuer la pollution de l’air intérieur

Pour se prémunir contre ces risques, il est donc idéal de remplacer le réchaud à gaz par un réchaud électrique, car même éteints, ils continuent à polluer… En effet, selon une étude publiée en 2022, les réchauds à gaz émettent aussi une quantité importante quantité de polluants, lorsqu’ils sont éteints. Mais si vous ne pouvez pas changer votre poêle tout de suite, comment pouvez-vous réduire la pollution de l’air dans votre maison ?

Tout d’abord, il est important d’aérer régulièrement votre cuisine pour réduire la quantité de polluants dans l’air intérieur. En revanche, si vous avez une hotte, utilisez-la dès que vous cuisinez. Autre astuce : si vous avez la place et les moyens, vous pouvez également installer un purificateur d’air dans la cuisine. Enfin, pour protéger les enfants, il est préférable de leur demander de quitter la cuisine lorsque les adultes cuisinent.

À l’avenir, lorsque votre cuisinière à gaz ne fonctionnera plus, remplacez-la par une électrique, plus écologique et meilleure pour votre santé.