Réparation bonus : tout savoir sur ce nouvel appareil

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Publié par helene123

Pour quels produits ?

– 24 janvier 2023 à 10h30

Selon le gouvernement, 53% des Français estiment que réparer coûte parfois plus cher que d’acheter un produit neuf. C’est pour lutter contre cette idée que le gouvernement a lancé, depuis le 15 décembre, la prime de réparation. Ce dispositif est issu de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC). Le principe est simple : les consommateurs peuvent désormais se rendre dans des points de réparation de marque pour bénéficier d’une réparation garantie et d’une réduction forfaitaire sur le prix de la réparation. L’objectif de cette mesure est « de simplifier la réparation et de la mettre à la disposition de tous les Français pour prolonger la durée de vie des produits », précise le ministère de la Transition écologique.

Ceci pourrez vous intéresser :
Quelques jours après avoir présenté les millésimes 2023 des 690 Enduro R…

Quel montant ?

Une trentaine de produits électriques et électroniques du quotidien sont actuellement concernés par cette prime de réparation. Il s’agit notamment des téléphones portables, des téléviseurs, des machines à laver, des fours, des appareils photo, des enceintes, etc. D’ici fin 2023, d’autres objets du quotidien devraient également faire partie de cette mesure. « Les équipements de sport, les articles de bricolage et de jardin, le textile vêtements et chaussures, et enfin le mobilier », pourront également bénéficier de cette unité, selon le gouvernement.

Où se rendre pour obtenir ce bonus réparation ?

Veuillez noter que les produits doivent appartenir à un particulier (le régime ne s’applique pas aux entreprises) et ne doivent plus être sous garantie et non couverts par une assurance.

À Lire  Les entreprises rompent avec les jeunes et redécouvrent les bienfaits des anciens !

Le montant de la prime de réparation dépend du produit, il peut varier de 15 à 45 €. L’Etat a créé un fonds de 410 millions d’euros, géré par des éco-organismes agréés, pour financer cette prime. Ce dernier sera déduit directement de votre facture, il n’y aura donc aucune démarche à effectuer.