Retraite et jeune entrepreneur : quels sont vos droits ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Par Julie Benard – Mis à jour le 8 avril 2022

.

Quelle est la différence entre un auto-entrepreneur et un micro-entrepreneur ? Auparavant, la principale différence entre ces 2 statuts résidait dans le paiement des cotisations.

Retraite micro-entrepreneur : affiliation à la caisse de retraite

Retraite micro-entrepreneur : affiliation à la caisse de retraite

Depuis 2016, il n’y a plus de différence entre une entreprise indépendante et une micro-entreprise. Juridiquement, on parle maintenant d’une micro-entreprise. Pour les entreprises indépendantes créées avant 2016, seule la dénomination est modifiée.

Pour être affilié à un fonds de pension lorsque vous démarrez l’activité de votre micro entreprise, vous n’avez pas besoin de démarches particulières. En effet, lors de la création de votre micro-entreprise et selon la nature de l’activité, l’URSSAF vous rattache automatiquement à la caisse de retraite correspondante.

En tant qu'entreprise automatisée pour plate-forme de services, êtes-vous vraiment un indépendant ?
Sur le même sujet :
Comment faire pour être indépendant ? Les conditions pour exercer une activité…

Cotisation retraite pour micro-entrepreneurs (ex auto-entrepreneurs)

Cotisation retraite pour micro-entrepreneurs (ex auto-entrepreneurs)

Il existe deux fonds de pension pour les micro-entreprises :

Chaque micro-entrepreneur doit déclarer son chiffre d’affaires mensuellement ou trimestriellement. Le taux de cotisation dû est retenu en fonction du montant du chiffre d’affaires et de la nature de l’activité (12,8 % pour la vente de biens et 22 % pour les autres professions). La retraite de base et la retraite complémentaire du micro-entrepreneur font partie de ces cotisations.

Retraité et auto-entrepreneur : abattement forfaitaire

Retraité et auto-entrepreneur : abattement forfaitaire

Veuillez noter que si le chiffre d’affaires est nul, aucune cotisation ne sera prélevée. Par conséquent, cela ne donne pas droit à l’assurance vieillesse micro-entrepreneur.

Le taux de réduction forfaitaire est une déduction qui s’applique au montant du chiffre d’affaires et qui signifie que le contribuable peut être redevable de l’impôt sur une partie des revenus déclarés au cours d’une année d’imposition.

Ce revenu imposable (CA après utilisation de l’abattement) sert à déterminer le nombre de trimestres de retraite que vous pouvez valider.

Validation des trimestres retraite si vous êtes micro-entrepreneur

Validation des trimestres retraite si vous êtes micro-entrepreneur

Cette déduction varie selon le type d’activité et doit être utilisée pour le calcul du revenu moyen imposable :

Semblable au système salarial classique, la pension d’un micro-entrepreneur est calculée sur la base du cumul des trimestres : 4 trimestres / an.

Les trimestres sont validés en fonction du chiffre d’affaires réalisé et de la nature de l’activité professionnelle. Si votre activité indépendante est cumulée avec une activité salariée, il est toujours possible de valider des trimestres en tant que micro-entrepreneur, dans le cadre de 4 trimestres par an au total.

Vous devez percevoir un chiffre d’affaires minimum pour valider les trimestres :

Calcul de vos droits retraite en tant que micro-entrepreneur

* BIC (bénéfice industriel et commercial) / ** BNC (bénéfice non commercial)

En savoir plus sur les droits à la retraite

Selon que vous êtes affilié à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI) ou à la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Algedom, le calcul de vos droits à la retraite est différent :

Si vous souhaitez approfondir vos recherches sur la retraite en général, nous vous conseillons de lire les articles suivants :

Une question à poser ? Un problème à régler ? Toute une communauté à votre service…

Sécurisé ! Il est calculé sur le nombre de trimestres, le chiffre d’affaires et la nature de l’activité… Lire la suite

Il est déterminé en fonction de votre activité. Vous n’avez rien à faire, l’attribution se fait automatiquement par l’URSSAF… Lire la suite

En fonction de votre chiffre d’affaires, vous pouvez valider jusqu’à 4 trimestres par an.

Pour cela vous devez percevoir un minimum de chiffre d’affaire… Lire la suite

Selon que vous dépendez du SSI ou de la CIPAV, le calcul de vos droits à la retraite est différent… Lire la suite

Crédit image : © StockUnlimited

Quel est l’intérêt du cumul emploi-retraite ?

Professeur des écoles depuis 15 ans, je suis rédacteur web SEO et rédacteur depuis plusieurs années. Ma spécialité est la rédaction de contenus web agréables à lire, pertinents et optimisés.

Pour augmenter vos revenus, vous pouvez percevoir une pension de retraite et continuer à travailler. Ce cumul emploi-retraite est une opportunité offerte à tous les retraités du régime général. Selon votre situation, cette accumulation peut être complète ou limitée.

Comment fonctionne le cumul emploi-retraite ?

Quel salaire ne pas dépasser à la retraite ? La somme du salaire mensuel brut soumis à la CSG et des montants bruts des retraites de base et complémentaire ne doit pas dépasser les montants suivants : soit 160% du Smic (2 632,93 € bruts par mois)

Comment calculer le plafond cumul emploi-retraite ?

Le régime de retraite professionnel combiné offre une possibilité assurée de travailler et de percevoir simultanément un revenu professionnel et une pension de vieillesse (pension de base et complémentaire). Il est ouvert à tous les retraités.

Quel avantage cumul emploi-retraite ?

Gains maximum de pension et revenus d’activité Plafond de revenus : La somme mensuelle de vos nouveaux revenus et de vos pensions (retraite de base et retraite complémentaire) ne doit pas dépasser la moyenne mensuelle de vos revenus d’activité des 3 derniers mois civils (ou 1,6 fois le Smic si ce montant est plus favorable).

Comment valider 1 trimestre pour la retraite ?

Vous pouvez immédiatement augmenter vos revenus si vous avez droit à l’intégralité des revenus sans plafond, mais : vous payez des cotisations non remboursables sur vos revenus d’activité car la constitution d’une activité et d’une retraite ne vous permet pas de générer des droits à pension supplémentaires, aucune réduction de cotisations ne permet ne s’applique pas.

Pour valider 1 trimestre de retraite, vous devez avoir gagné l’équivalent de 150 fois le salaire horaire minimum au cours de l’année. En 2022, ce montant correspond à 1 585,5 €. Vous devez avoir gagné un revenu annuel de 6342 € pour valider 4 trimestres par an. Et ce, quel que soit le nombre de mois travaillés.

Quand un trimestre Est-il valide ?

Quel est le revenu minimum pour valider un trimestre ? En 2021, avec un salaire brut de 1 537,50 €, vous avez droit à 1 mandat, et à 4 mandats à 6 150 €. Avec un seul salaire mensuel de 6 150 € (revenu brut), vous ne pouvez pas valider 4 trimestres de retraite.

Comment valider un trimestre de retraite en 2022 ?

Rappel : un trimestre est un ensemble de trois mois consécutifs, il y a quatre trimestres par an. Pour valider un trimestre, vous devez cotiser un revenu équivalent à 150 heures de SMIC, donc un SMIC de 600 heures est nécessaire pour valider quatre trimestres par an.

Quel salaire pour valider 4 trimestres en 2022 Auto-entrepreneur ?

Pour valider un trimestre en 2022, vous devez cotiser à un Smic correspondant à 150 heures rémunérées au Smic, soit 1 585,50 € (le Smic pris en compte est celui qui s’applique au 1er janvier, même en cas de réévaluation du montant).

Par rapport à 2021, on constate une augmentation de 48 euros. Ainsi, si vous souhaitez valider 4 trimestres pour 2022, vous devez toucher au moins 600 fois le Smic horaire soit 6342 euros bruts par an.

Quel chiffre d’affaires valide 4 trimestres de retraite en Micro-entreprise ?

Quel salaire net pour valider 4 trimestres en 2022 ? Pour valider un trimestre en 2022, vous devez cotiser à un Smic correspondant à 150 heures rémunérées au Smic, soit 1 585,50 € (le Smic pris en compte est celui qui s’applique au 1er janvier, même en cas de réévaluation du montant).

Quel montant minimum pour valider ses trimestres en tant Qu’auto-entrepreneur en 2022 ?

Si un micro-entrepreneur qui demande un BIC réalise un chiffre d’affaires de 12 030 € sur l’année, il peut valider les 4 trimestres de l’assurance âge. Un chauffeur indépendant pour VTC, dont l’entreprise compte moins de 10 salariés, qui déclare un chiffre d’affaires annuel de 9 000 € peut valider 3 trimestres de retraite.

À Lire  Les TPE en France : Country play 2021