Santé dentaire : comment payer ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Un problème de dents et vos frais dentaires peuvent vite grimper. D’autant plus qu’ils ne sont pas toujours bien remboursés par les mutuelles. Comment éviter de devoir se ruiner en cas de problèmes dentaires ? YAGO vous explique tout.

Publié le 07/09/2021 à 09:40 – Mis à jour le 20/05/2022 à 12:04

Les soins dentaires, mal remboursés par les mutuelles

Les soins dentaires sont l’un des frais de santé les plus abordables couverts par l’assurance maladie. Mis à part les visites annuelles chez un dentiste certifié, il est difficile d’entraver les soins dentaires.

Par exemple, pose d’un implant dentaire : comptez entre 2500€ et 5000€ pour un traitement dentaire et entre 1000€ et 2500€ pour la pose d’une couronne. L’assurance maladie prend en charge 40% du remboursement des soins médicaux mais seulement pendant 15 ans et ne prend pas en charge les frais de pose d’une couronne.

En regardant ces chiffres, on comprend vite qu’il est important d’avoir une assurance dentaire complémentaire. Vous pourrez obtenir un remboursement à 80% de vos frais dentaires et éviter de 1000€ à 3600€ par an et par personne. De quoi alléger votre portefeuille. Par exemple, la couverture d’assurance dentaire, le remboursement DKV pour les soins dentaires et la pose de couronne :

La comparaison est rapide à faire, pour quelques euros du mois financier, une assurance dentaire permet de bien payer les frais dentaires de toute la famille.

Comment choisir son assurance dentaire ?

Pour comparer les offres d’assurance dentaire, vous devez prendre en compte 4 critères. Premièrement, les limites annuelles, c’est-à-dire le montant maximum que vous pouvez recevoir de l’assurance chaque année. Deuxièmement, les taux de remboursement sont le pourcentage de la facture dentaire payée par la compagnie d’assurance. Ensuite, la durée de la période d’attente est la période pendant laquelle vous êtes assuré avant d’avoir droit à un remboursement. Et enfin, les choses qui sont exclues, c’est-à-dire les coûts que l’assurance n’interfère pas.

Évidemment, plus les plafonds et le pourcentage d’assurance sont élevés, plus vos dépenses mensuelles seront importantes. La dépense augmente également avec l’âge à mesure que les problèmes dentaires augmentent. Lire 10€ par mois pour les moins de 25 ans, 15€ pour les seniors et 25€ pour les plus de 60 ans. Pour de nombreuses annonces et hauts plafonds, le prix peut atteindre 40 € par mois.

Assurez-vous de souscrire une assurance dentaire dès que possible

Il est important de s’inscrire avant que le problème dentaire n’apparaisse et le plus tôt possible. Si vous prenez une assurance dentaire si vous manquez le rendez-vous chez le dentiste avec votre enfant, n’espérez pas être remboursé : l’assurance ne remboursera pas les dommages subis antérieurement. C’est comme acheter une assurance habitation si votre maison brûle. De plus, il faut tenir compte du temps d’attente qui varie de 6 mois à 1 an selon la compagnie d’assurance et le type de traitement. Il est donc recommandé d’inscrire vos enfants dès qu’ils atteignent l’âge de 8 ans.

Pas d’assurance dentaire ? Nous pouvons vous aider à vous améliorer. En tant que revendeur agréé de DKV, YAGO vous conseille sur les assurances dentaires et médicales afin d’obtenir la meilleure protection pour votre famille.

Lire aussi :
Mot du vendeur : Le concessionnaire HONDA 4en1 Paris propose une CB125F…

À Lire  Frédéric Lefebvre s'engage auprès des artisans avec une assurance décennale