Série créative : Marlène crée son entreprise à petits pas

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

A la naissance de son deuxième enfant, Marlène Kempinck a pris conscience de sa responsabilité vis-à-vis de l’environnement. Elle coud depuis un certain temps, mais si son premier enfant l’inspire pour créer, le second a vraiment fait tourner son entreprise. Ça s’appelle Bobine et petits pas, ce qui veut vraiment dire ce que ça veut dire. Découverte de cette petite entreprise en compagnie de son créateur.

Marlène Kempinck a commencé à coudre vers l’âge de 20 ans, lorsque ses parents lui ont offert sa première machine à coudre. À l’époque, on l’utilisait pour raccourcir les pantalons ou confectionner de petits accessoires. Aujourd’hui c’est toujours la même machine, mais elle contribue à donner naissance aux créations de ce tout jeune entrepreneur.

« La couture pour mon fils m’a vraiment ouvert les yeux. C’est là que j’ai commencé avec les couvertures et les petits bavoirs. La seconde était encore pire. »

Inspirée, Marlène prendra un congé maternité pour coudre, coudre et recoudre dès que ses enfants seront couchés. Le désir se transforme en véritable passion, voire en un besoin aussi essentiel que la respiration.

« À la fin de mon congé de maternité, je suis retournée travailler au bureau, mais quelque chose a changé… J’adorais mon travail, mais je voulais faire une pause, je veux profiter pleinement des premières années de la vie de mes garçons. . Les années passent tellement vite qu’il fallait que je sois plus souvent présente : être là après l’école, faire des cours le mercredi après-midi, regarder grandir mon enfant… La décision n’a pas été facile et sans hésitation, mais j’ai finalement décidé d’arrêter mon boulot. »

Peut-on lire sur le site de Bobine et petits pas que c’est ainsi que l’idée avait mûri pendant un certain temps, Marlène a trouvé une opportunité de se lancer en tant qu’indépendante.

« J’ai commencé par créer ma page sur les réseaux sociaux, mon mari m’a créé un site internet, puis je suis à la recherche de points de vente comme Sapriskids à Charleroi. J’ai commencé surtout par des accessoires pour les cadeaux de naissance, et maintenant j’essaie d’élargir ma gamme de vêtements. J’essaie de créer des vêtements durables, j’ai commencé avec des pantalons d’évolution. Ce sont des pantalons qui grandissent avec votre enfant.

Pantalon pouvant être porté du 3 au 12 mois. Cet été, Marlène a également travaillé sur des barboteuses et des petites robes, et créé un chapeau évolutif. Mais elle ne compte pas s’arrêter là.

« J’ai deux ou trois mamans que je suis sur les réseaux sociaux et dont les enfants m’inspirent. Surtout dans le cas d’une nouvelle collection qui sera composée de nouveaux accessoires et de nouveaux vêtements évolutifs. Ce sont des produits intéressants pour les parents. Ce sont des vêtements que vous pouvez garder longtemps. Je souhaite élargir la gamme avec des comptoirs. Ou peut-être des combinaisons pour garçons et des robes pour filles. »

À Lire  Comment imprimer vos marques de vêtements à la demande ?

Marlène ne parvient toujours pas à vivre de son activité, elle a dû investir dans une machine à broder pour personnaliser ses vêtements, mais elle ne désespère pas.

Les prix proposés sont légèrement plus élevés qu’en magasin, mais restent abordables. Ils correspondent à une offre de la plus haute qualité respectant l’environnement.

« Mes prix ne sont pas les mêmes qu’en grande surface car je veux vraiment respecter ma philosophie, la protection de l’environnement, l’éco-responsabilité depuis que je suis maman, c’est quelque chose qui a beaucoup grandi à la maison. C’est pourquoi je souhaite proposer des produits avec des tissus écologiques, c’est-à-dire sans substances nocives, et je choisis aussi des fournisseurs locaux, ce qui fait monter du coup le prix. »

En choisissant de faire confiance à Marlène, vous faites d’une pierre deux coups, économisez votre portefeuille pour quelques mois et faites un geste pour la planète.

La jeune créatrice est également psychologue de formation, elle sait donc ce qui pourrait convenir à votre enfant et souhaite favoriser son autonomie à travers ses créations. Quelque chose qu’il considère comme essentiel au développement des enfants.& # XD;

Articles Similaires

Articles Similaires

https://www.instagram.com/bobineetpetitspas/?hl=fr

04 août 2022

Le procureur a demandé jeudi matin au tribunal correctionnel de Charleroi une peine totale de plus de 7 ans de prison pour l’accusé qui est poursuivi depuis plusieurs années…

Le procureur a demandé jeudi matin au tribunal correctionnel de Charleroi une peine totale de plus de 7 ans de prison pour l’accusé qui est poursuivi depuis plusieurs années…

04 août 2022

L’Institut royal météorologique belge (IRM) a émis une alerte météo.

L’Institut royal météorologique belge (IRM) a émis une alerte météo.

04 août 2022

Tout au long de l’été, la commune de Courcelles a organisé une campagne de nettoyage avec la participation de 60 élèves.

Tout au long de l’été, la commune de Courcelles a organisé une campagne de nettoyage avec la participation de 60 élèves.

04 août 2022

Selon le SPF Economie, environ 775.000 familles soit 15% des ménages éligibles n’ont pas encore perçu de prime chauffage.

Selon le SPF Economie, environ 775.000 familles soit 15% des ménages éligibles n’ont pas encore perçu de prime chauffage.

04 août 2022

Le Sporting de Charleroi a annoncé mercredi une prolongation de contrat avec Stélios Andréou.

Le Sporting de Charleroi a annoncé mercredi une prolongation de contrat avec Stélios Andréou.

Ceci pourrez vous intéresser :
Civ.2ème, 7 juillet 2022, n° 16-17.147.Faits : Un assuré d’assurance-vie a demandé…