Stationnement payant à Paris : crainte d’une baisse des ventes de deux-roues thermiques

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Depuis le 1er septembre, le stationnement est payant pour les motos et scooters thermiques à Paris. Si cette démarche profite au secteur de l’électricité, elle inquiétera les vendeurs et les acteurs de la location thermique de deux-roues ainsi que les industriels de ce secteur. L’obligation de mettre la main à la poche pour pouvoir se garer décourage en effet l’intention d’utiliser ce moyen de transport.

Modèles électriques, grands gagnants

Déjà impacté par des difficultés d’approvisionnement et de production, le secteur des deux-roues a été durement secoué par les évolutions réglementaires introduites par la ville de Paris. 5% des ventes en France sont concentrées sur le marché parisien où la baisse des immatriculations est plus prononcée (-11% sur sept mois).

Stephane Haddadj, un concessionnaire de motos de l’avenue de la Grande Armée avait ceci à dire

Si la hausse des immatriculations a été de +57% sur les sept premiers mois de l’année à l’échelle nationale (21.108 unités vendues), elle n’est que de +40% dans la capitale. Cela s’explique par le fait que la part de marché des deux-roues à batterie y est déjà de 41%, contre une moyenne de 12% dans toute la France.

Avec le stationnement payant, l’utilisation des deux-roues thermiques sera plus onéreuse pour les motards car ils devront également payer une assurance moto et d’autres frais.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES AUTO <<

Lire aussi :
Moteur : monocylindre 4T Puissance : 10,7 cv Couple : 9 Nm…

Une offre limitée sur les grosses cylindrées

Dans la catégorie des modèles de moins de 50 cm3, le passage à l’électrique est en bonne voie puisqu’il représente les deux tiers des ventes dans la capitale et en moyenne un quart des ventes dans le pays.

La situation est plus compliquée pour les moteurs de 125 cm3 ou plus. Leur part de marché n’était que de 2 % en France l’an dernier. La question est, le prix est plus cher que le modèle thermique et l’offre fait encore défaut.

Thierry Archambault, vice-président du Csiam, estime également que

Comment savoir si mon stationnement est gratuit ?

Les places de stationnement payantes peuvent être représentées par des marquages ​​au sol : une ligne blanche, et la mention « payant » qui la longe. En regardant autour de vous, vous pourrez également apercevoir des panneaux indiquant où se garer payant.

.

Où les motos peuvent se garer ?

Vous pouvez garer votre moto ou scooter dans les emplacements « classiques », ils ne sont pas réservés aux voitures. A Paris, ces places sont gratuites pour les deux-roues, mais cela est susceptible de changer avec les élections municipales de 2020. Vous pouvez également vous garer dans les zones réservées aux deux-roues.

Où trouver le numéro de télépaiement FPS ?

Ce numéro de télépaiement, qui se trouve sur le bordereau de paiement correspondant au feuillet 2 de l’avis de paiement, est composé de 28 chiffres. Il s’agit d’une combinaison du numéro d’avis de paiement (26 chiffres) et de la clé (2 chiffres). Seul le paiement intégral du montant affiché est possible.

À Lire  BENJAMIN GAIGNAULT, co-fondateur d'ORNIKAR, est l'invité d'honneur de Vincent KLINGBEIL au salon new tech !

Où garer son scooter la nuit ?

Une place idéale pour le stationnement longue durée : recherchez un emplacement bien visible et bien éclairé s’il fait nuit, sans bloquer le passage des piétons qui pourraient se blesser en heurtant un deux-roues ou se brûler à l’échappement.

Où se garer à Paris en moto ?

Parking15 minutes24 heures
Parking de la Mairie (4ème)15 minutes 0,40 €24 heures 13,50 €
Parking Rivoli Sébastopol (4ème)15 minutes 0,40 €24 heures 13,50 €
Parking Maubert Collège des Bernardins (5ème)15 minutes 0,40 €24 heures 13,50 €
Parking Lagrange-Maubert (5ème)15 minutes 0,40 €24 heures 13,50 €

Comment ne pas payer le stationnement d’une moto parisienne ? A partir du 1er septembre 2022, les véhicules motorisés à deux roues ne pourront plus stationner gratuitement à Paris. (C’est toujours possible pour les deux-roues électriques). Les propriétaires de scooters ou de motos doivent payer à la journée ou souscrire à des abonnements ou s’exposer à des amendes.

Où a-t-on le droit de garer la moto ? Vous pouvez garer votre scooter ou votre moto dans l’espace classique de la rue. Contrairement à ce que certains pourraient croire, ils n’étaient pas du tout destinés aux voitures. L’avantage est qu’un petit écart entre deux véhicules suffit pour se garer, où les voitures ne glisseront pas.

Où garer sa moto quand on n’a pas de garage ? Même s’il y en a, utilisez un parking à deux roues qui devient de plus en plus large. Si vous souhaitez stationner sur le trottoir, l’article 417-10 du code de la route l’interdit. Attention cependant à ne pas bloquer le passage pour les poussettes, les personnes âgées ou handicapées, ou l’accès des pompiers.

Comment payer son parking moto à Paris ?

Une fois le montant payé à l’horodateur ou par l’une des 3 applications mobiles mises à disposition (Flowbird, ParkNow et PayByPhone), les motos et scooters sont autorisés à stationner sur les 42 000 places de surface prévues à cet effet dans la capitale, en parking payant places pour les voitures, ou dans …

Comment payer le parking scooter à Paris ? Prix ​​de la redevance Une fois l’abonnement de la résidence activé, la redevance de stationnement correspondante doit être réglée à l’horodateur ou via l’application mobile.

Comment payer sa place de parking à Paris ?

Moyens de paiement

  • Cartes bancaires à puce.
  • Carte prépayée.
  • Plan parisien.

Est-ce que les motos doivent payer le stationnement ?

Enfin, la place payante n’est pas réservée aux voitures uniquement et il est possible d’y garer un deux-roues en prenant un ticket d’horodateur. Le stationnement payant des deux-roues motorisés à Paris prendra également effet au 1er septembre 2022.

Comment ne pas payer le parking scooter ? Autre solution : prendre un « 2WD Pass ». Concrètement, il s’agit d’un abonnement contracté directement auprès des parkings privés « au choix du conducteur » et qui donnerait ainsi droit – comme en surface – au « stationnement horaire à tarif réduit ».

Comment payer le parking 2 roues ? Les parisiens qui se déplacent en deux roues peuvent souscrire un abonnement parking résidentiel, en s’abonnant sur paris.fr (22,50 € pour un an ou 45 € pour 3 ans). Dans ce cas, le tarif du parking est de 0,75€ par jour ou 4,50€ par semaine, soit la moitié du tarif résidentiel prévu pour la voiture.