Summer Camp CentraleSupélec : édition 2022 sur fond de diversité

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Centrale Supélec renouvelle son camp d’été après une première édition en 2021, qui avait connu un certain succès. Cette année, du 2 au 9 juillet et du 10 au 17 juillet 2022, il accueille 150 étudiants pour 2 sessions d’une semaine autour de la découverte des sciences et de la vie sur le campus.

L’école veut lever l’autocensure et aider les lycéens à affiner leur orientation future.

Lire la suite : L’ESTP Paris et CentraleSupélec s’associent pour créer un double diplôme de spécialisation

Une semaine à la découverte des sciences et de la vie de campus

Depuis le 31 janvier 2022, les candidatures pour les deux sessions du camp d’été sont ouvertes. Spécialisée dans les carrières scientifiques, l’école pourra accueillir jusqu’à 150 lycéens entre la seconde et la première.

Les élèves de deuxième année de l’année scolaire 2021-2022 seront éligibles et auront choisi au moins deux majeures en sciences, dont les mathématiques, qui sont obligatoires.

Au total, 30 heures d’ateliers sont proposées pour :

Lire la suite : Salaire ingénieur : Combien gagne un ingénieur en France ?

Les bateaux de croisière sèment la zizanie sur l'île de Floride
A voir aussi :
Par SudOuest.fr avec AFP Publié le 17.04.2022 sur 9.58. Mis à jour…

La diversité sociale et de genre au cœur du Summer Camp

Centrale Supélec poursuit son engagement en faveur de la mixité sociale et hommes-femmes en garantissant une stricte égalité hommes-femmes, mais aussi en prenant en charge l’intégralité du coût de la vie des boursiers du lycée ou éligibles à une bourse de l’enseignement supérieur.

La proportion entre boursiers et non boursiers sera égale pour garantir la parité sociale.

À Lire  Location de bateaux à Dubaï : idées d'itinéraires

Cette ouverture sociale est également symbolisée par un partenariat avec l’association Des Territoires aux Grandes Ecoles : cette association regroupe 44 associations locales fédérées pour contribuer à l’égalité des chances et au développement des talents sur tous les territoires.

Durant cette semaine, chaque participant se verra proposer un mentor parmi les alumni. Ce dispositif de tutorat vise à aider les étudiants à développer et à consolider leur projet d’études supérieures.

En ouvrant son camp d’été à un plus grand nombre de candidats issus de milieux sociaux différents et en garantissant l’égalité femmes-hommes, Centrale Supélec poursuit son engagement en faveur de la diversité.

L’objectif sera double : faire découvrir aux lycéens l’univers d’une Grande Ecole française et les accompagner dans l’élaboration de leur projet.

Lire la suite : Rencontre avec Ayoub, Arts et Métiers & Centrale Supélec