Tencent ferme Huanhe, son marché NFT

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

La fermeture de Huanhe marque le retrait du géant chinois de la technologie du marché NFT. Photographie : Tencent.

Tencent devrait bientôt fermer sa plateforme d’achat, de vente et de négociation Huanhe NFT. Cela a été révélé par le média chinois South China Morning Post le 21 juillet. Depuis des années, le gouvernement chinois lutte contre les crypto-monnaies. Sans surprise, les symptômes non monologiques sont également affectés.

La Chine a une dent contre les cryptomonnaies

En juin 2021, la Chine a interdit le minage de cryptomonnaies et les transactions de ces actifs numériques sur son territoire. Après ces nouvelles réglementations, les NFT, qui reposent sur le même principe de blockchain pour garantir leur décentralisation et l’unicité de chaque token, se sont retrouvés dans l’incertitude juridique.

Plusieurs géants chinois de la tech ont profité de la situation pour s’intéresser au marché des NFT. C’est particulièrement vrai pour Tencent qui, en août 2021, a lancé sa plateforme de trading de jetons non échangeables, Huanhe. Afin d’être prudent et de ne pas irriter Pékin, Tencent a choisi de rebaptiser les jetons non financés en « objets de collection numériques » pour masquer l’aspect spéculatif de ces actifs.

Bien que les NFT aient atteint leur pic de demande en septembre 2021 avec une moyenne de 225 000 ventes quotidiennes comme le rapporte le Wall Street Journal, la bulle a depuis éclaté. En juillet 2022, une moyenne de 30 000 ventes de jetons sont enregistrées chaque jour. Cette perte d’intérêt peut s’expliquer par le récent crash du secteur des crypto-monnaies qui a provoqué l’effondrement du stablecoin TerraUSD.

Lire aussi :
Henry Warren Beaty ou Warren Beatty en abrégé est né le 30…

Huanhe tire sa révérence

Le marché se rétrécissant, Tencent a décidé de fermer Huanhe un an après son lancement. Sur l’application mobile du service, tous les NFT sont marqués « épuisés ». Les utilisateurs peuvent continuer à visiter les galeries d’art en réalité augmentée qui présentent ces œuvres numériques. Selon Huoxun Finance, un blog spécialisé dans la blockchain, Huanhe a eu du mal à vendre toutes ses collections NFT récemment.

À Lire  ENOGIA : 18/10/2022 Résultats du premier semestre 2022 Semestre de transition - Déploiement de la feuille de route annoncé lors de l'introduction en bourse

Voici à quoi ressemble l’application mobile Huanhe. Image : Tencent.

Gao Chengshi, analyste et investisseur de Web 3, a déclaré au South China Morning Post que « les grandes entreprises sont venues aux NFT. Mais l’entreprise elle-même n’est pas viable, du fait qu’ils ont tout transformé en NFT et offert un grand nombre d’exemplaires que le produit n’est plus rare. Par exemple, l’agence de presse nationale chinoise Xinhua a offert 110 001 exemplaires de photojournalisme pour la distribution NFT à Noël dernier. A titre de comparaison, le Bored Ape Yacht Club, la collection la plus respectée au monde, ne compte que 10 000 jetons.

La fermeture de Huanhe intervient dans un contexte difficile pour l’industrie des jetons non échangeables. Mi-juillet, OpenSea, la plateforme de référence pour l’achat et la revente de NFT, a annoncé qu’elle allait licencier 20% de son personnel en réponse à l’hiver crypto qui se profile.