Toulouse : en grève, les urgences du CHU n’accueillent que les urgences essentielles

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

L’hôpital Purpan invite les patients ne nécessitant pas de soins urgents du SAMU à contacter les établissements de santé privés, leur médecin traitant ou le centre médical de garde le plus proche, à partir du lundi 18h.

Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse rejoint la liste des établissements dont les urgences fonctionnent en mode dégradé. Les urgences adultes de l’hôpital Purpan ne seront ouvertes que pour les « urgences critiques » à partir du lundi 13 juin au soir, a annoncé dimanche le CHU.

« En raison d’une grève massive et coordonnée au sein des urgences, le CHU de Toulouse adapte l’activité des urgences et de ses services médico-chirurgicaux pour assurer sa mission de santé publique et de sécurité des patients », a indiqué le CHU de Toulouse. L’hôpital invite les patients ne nécessitant pas de soins « urgents » du SAMU à contacter les établissements de santé privés, leur médecin traitant ou le centre médical de garde le plus proche, à partir du lundi 18h.

Selon les syndicats hospitaliers, la direction du CHU a également demandé à l’agence régionale de santé (ARS) Occitanie de mettre en place un plan blanc. L’hôpital a confirmé l’information à Actu Toulouse, la direction expliquant qu' »une forte tension se fait jour au sein de l’équipe des urgences » et que « les six autres services d’urgence de l’agglomération ne sont pas en mesure de l’aider durablement et d’absorber ». urgences du CHU ».

« Conditions inacceptables »

La journée de grève de lundi, appelée notamment par le syndicat majoritaire CGT (Confédération générale du travail), intervient moins d’une semaine après une forte mobilisation des syndicats et associations hospitalières de toute la France pour réclamer des augmentations de salaires et d’effectifs.

«Le mépris pour le personnel des urgences continue. La direction rejette toujours brutalement les revendications des agents, aussi simples et sensées soient-elles », a déclaré la CGT dans un communiqué, appelant à la « grève totale ». « Aux urgences, nous travaillons dans des conditions inacceptables, avec une infirmière- paire de soignants pour 25, parfois même 40 patients », a déclaré Julien Terrié, représentant du syndicat CGT, à l’Agence France-Presse, soulignant qu' »il y a un risque de figer les patients ».

À Lire  Quatre conseils simples pour se protéger des allergies aux pollens - Ouest-France édition du soir - 05/05/2022

Les représentants du syndicat des urgences psychiatriques Purpan ont également annoncé qu’ils se joignaient à la grève « pour dénoncer les conditions d’accueil des patients (…) qui se dégradent dangereusement depuis plusieurs années ».

« En raison du manque de place au sein des unités hospitalières, nous sommes actuellement contraints d’accueillir des patients plusieurs nuits en service de consultation, dans des conditions misérables », sans point d’eau ni toilettes, précisent-ils dans une communication. Ils alertent également sur un climat « d’insécurité » au sein du service, « tant pour les patients que pour les soignants ».

Selon le syndicat SUDF (SAMU-Urgences de France), 120 services d’urgence sont contraints, faute de personnel, de réduire leur activité ou s’y préparent. Parmi eux, on compte quelques grands établissements, comme ceux de Bordeaux, Grenoble ou Rléans.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce que quelqu’un d’autre (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et assurez-vous d’être la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Et si vous continuiez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera lié à ce compte.

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous recommandons de changer votre mot de passe.

A voir aussi :
L’hôpital Bel-Air vient de mettre en place une toute nouvelle unité de…