Tout savoir sur la plateforme d’aide juridique en ligne Legalstart

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Legalstart est une plateforme digitale dont le but est de faciliter la création d’entreprise en ligne pour tous les entrepreneurs français. Lancé en 2014, il est rapidement devenu un leader du marché et aide aujourd’hui des milliers d’entrepreneurs à créer, gérer et liquider leur entreprise.

Cet article présente la plateforme d’assistance juridique en ligne Legalstart, ses services et ses tarifs puis expose ses principaux avantages.

Qu’est-ce que Legalstart ?

Qu’est-ce que Legalstart ?

Legalstart est une startup française fondée en 2014 par Timothée Rambaud, Pierre Aïdan et Stéphane Le Viet. Il permet aux entreprises de simplifier leurs démarches juridiques, administratives et comptables grâce à une plateforme en ligne.

Les outils de collecte de données qu’elle utilise automatisent la création d’entreprises et la rédaction de documents juridiques. Avec plus de 110 salariés et plus de 15 millions d’euros de financement, cette start-up parisienne est une référence et un leader sur le marché français des start-up Internet.

En plus d’offrir des solutions numériques à ses clients, elle dispose d’un réseau d’avocats et de notaires qualifiés capables de les assister lorsqu’ils ont besoin de conseils juridiques complexes.

Les services sont proposés à des prix abordables et il est même possible d’utiliser un code promo Legalstart pour bénéficier de tarifs préférentiels.

Statut juridique d'une entreprise : Différents types et conseils pour les élections
Voir l’article :
La création d’entreprise est une étape cruciale lorsque l’on veut faire ses…

A qui s’adressent les services proposés par la plateforme ?

A qui s’adressent les services proposés par la plateforme ?

Les services et offres de la plateforme d’assistance juridique en ligne s’adressent spécifiquement au secteur de l’entrepreneuriat en France, notamment les entreprises individuelles, les PME et les TPE.

Par conséquent, les questions juridiques spécifiques ou complexes liées aux entreprises plus avancées sortent du cadre de ces dernières. En ce qui concerne la constitution de sociétés, les statuts juridiques suivants sont couverts :

Qu’en est-il des formules disponibles ?

Qu’en est-il des formules disponibles ?

La plateforme d’assistance juridique en ligne propose trois formules principales pour accompagner les entrepreneurs. Il s’agit du pack Starter, du pack Standard et du pack Premium.

Pack Starter

L’offre est entièrement gratuite, la seule condition étant que l’entrepreneur accomplisse toutes les démarches (statut et documentation légale) sans passer par la plateforme.

Cependant, un accès complet à son interface est accordé à l’entrepreneur lors du processus de création. La consultation de la plateforme est certes gratuite, mais il faut noter que certaines fonctionnalités sont payantes.

Pack Standard

Cette offre prend en compte les différentes procédures de création d’entreprise et est disponible moyennant un versement unique de 129 €.

En cas de souscription à cette formule, les documents de l’entrepreneur sont d’abord vérifiés, puis transférés au registre par un spécialiste de la création d’entreprise. Comme pour le Starter Pack, il y a des frais obligatoires, ce qui alourdit légèrement la facture.

Pack Premium

Les documents du client sont traités et envoyés sous 48h en cas de souscription à cette offre à 249€. Le client reçoit également une version Microsoft Word des statuts et règlements de son entreprise qu’il peut imprimer et utiliser au besoin.

De plus, ce pack vous donne droit à un mois d’assistance juridique, qui comprend l’accès gratuit aux services d’un avocat et aux documents juridiques.

Pourquoi choisir cette plateforme ?

Pourquoi choisir cette plateforme ?

Avant l’avènement de Legaltech, il pouvait être difficile pour les entrepreneurs de démarrer et de gérer efficacement une entreprise. Non seulement les démarches étaient longues et laborieuses, mais elles nécessitaient l’investissement de sommes considérables.

Aujourd’hui, cette plateforme d’assistance juridique en ligne digitalise les principaux services juridiques et utilise la technologie pour faciliter la création d’entreprise.

Le principal avantage de ce système est que tous les services administratifs sont en ligne et fiables. La plateforme propose des services simples à un prix attractif, permettant d’économiser jusqu’à 80% sur les frais de justice.

De plus, selon la formule choisie, Legalstart offre à ses clients l’accès à des privilèges gratuits pour les aider à créer et gérer leur entreprise en toute simplicité.

À Lire  Quelles sont les étapes pour démarrer une entreprise ?

A lire également dans cette rubrique

Qu’est-ce qu’un avis diffamatoire ?

Qu'est-ce qu'un avis diffamatoire ?

La diffamation est l’allégation ou l’imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne. Peu importe que le fait en question soit vrai ou faux, mais il doit être suffisamment précis pour faire l’objet, sans difficulté, de vérification et de débat contradictoire.

Comment se défendre contre une accusation de diffamation ? Si la diffamation a été prononcée sur un site internet, la victime doit d’abord poursuivre l’auteur des propos et non l’hébergeur du site. La victime peut aller directement au tribunal avec une citation directe. Pour utiliser cette procédure, vous devez connaître les coordonnées de la personne concernée.

Qui doit prouver la diffamation ?

Points clés à retenir : La personne accusée de diffamation peut se défendre en démontrant la vérité des faits ; L’accusé doit également prouver sa bonne foi.

Comment justifier une diffamation ?

L’infraction pénale de diffamation Devant les tribunaux, 4 éléments constituent l’infraction de diffamation publique : L’allégation d’un fait précis. Atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne. La personne visée par les propos doit être précise ou facilement identifiable.

Comment répondre à une consultation juridique ?

Donc la réponse doit être complète et elle ne doit pas être hors sujet. Rappelez-vous que la réponse doit être motivée et fondée. C’est l’aboutissement d’un raisonnement juridique. Une fois la question trouvée, il faut y répondre en construisant un raisonnement juridique.

Quelle est la différence entre le cas pratique et la consultation juridique ? La consultation se termine généralement par une série de questions auxquelles il suffit de répondre, alors que le cas pratique laisse à l’étudiant le soin de trouver les questions à traiter en se basant sur les faits.

Comment répondre à un cas pratique en droit ?

Rédiger un cas pratique nécessite de suivre plusieurs étapes. Vous devez, dans l’ordre chronologique, écrire les faits (A) annoncer le plan (B), évoquer le problème de droit (C), la solution en droit (D) puis la solution dans ce cas (E) et enfin la conclusion ( F).

Comment répondre à une question de droit ?

Proposer une solution juridique à la question posée. Imitez l’attitude de l’avocat ou du magistrat, selon le rôle qui vous est assigné par le rédacteur du procès-verbal, pour apporter une réponse déduite de votre démarche judiciaire. Généralement, une seule solution doit être envisagée.

Qui peut écrire la doctrine ?

En droit, la doctrine juridique est l’ensemble des opinions sur le droit exprimées par les juristes. Elle se présente sous la forme d’écrits tels que des livres, des commentaires, des traités ou des articles ponctuels.

Comment rédiger une doctrine ? En-tête du fichier doit figurer la référence du texte comprenant le nom de l’auteur, le titre de l’ouvrage, et la pagination. Ce dossier est le résumé des idées principales de l’auteur et du raisonnement suivi par lui. Ce résumé doit être bref.

Quel est le rôle de la doctrine ?

B) Un rôle de commentateur, de critique des textes Or, la doctrine joue précisément ce rôle de commenter chaque texte, en lui-même, en le confrontant à la réalité sociale et surtout en le rapportant à d’autres textes. La doctrine construit un tout explicatif. Il a donc un rôle pédagogique.

Quel sont les types de doctrine ?

Les doctrines peuvent parfois être considérées comme fallacieuses, sophistiques et/ou dogmatiques, en raison de leur origine religieuse ou mythologique. Elle a une dimension idéologique et elle peut être politique, juridique, économique, religieuse, philosophique, scientifique, sociale, militaire, etc.

Comment lire de la doctrine ?

Tous les avocats lisent la doctrine : étudiants, professionnels, vos responsables Tds et même vos enseignants. Pour commencer, vous pouvez simplement prendre un magazine juridique et le lire une fois par semaine. Vous n’êtes pas obligé de lire toutes les notes.

Quel est le rôle de la doctrine ? La fonction de la doctrine est de présenter une construction juridique en la définissant, en expliquant les conditions de sa mise en œuvre et ses effets sur la société. Les théoriciens du droit doivent procéder à un examen minutieux, comparatif et critique de cette construction juridique.

Où lire de la doctrine ?

Où puis-je trouver la doctrine du libre accès ?

  • 1.1.HAL (hyper-articles en ligne)
  • 1.2.ISIDORE.
  • 1.3.ScanR.
  • 1.4.Thèses et mémoires.
  • 1.5.Édition ouverte.
  • 1.6.Persée.
  • 1.7.Prairial.

Comment trouver de la doctrine sur un arrêt ?

Il suffit d’introduire dans la barre de recherche l’appel d’une décision et généralement une note légale sera proposée. L’avantage du moteur de recherche Juri’predis est qu’il sélectionne la jurisprudence de manière vraiment intelligente, et propose la solution la plus pertinente.