Toutes les étapes de la création d’entreprise

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le processus de création d’entreprise peut parfois être long et fastidieux, surtout quand on n’a aucune expérience dans ce domaine. De la naissance de l’idée à la réalisation du projet final, en passant par l’élaboration d’un business plan convaincant, la création d’une entreprise passe par certaines étapes essentielles.

Trouvez une idée pour créer votre entreprise et évaluez-la

Trouvez une idée pour créer votre entreprise et évaluez-la

Si vous souhaitez créer votre propre entreprise, je vous conseille de ne pas vous lancer tête baissée. En effet, la création d’une entreprise demande beaucoup de réflexion en amont. C’est aussi un processus entrepreneurial qui ne se fait pas en un claquement de doigt. Vous devez d’abord trouver une idée d’entreprise puis l’évaluer correctement afin de savoir dans quelle aventure vous vous lancez.

Pour ce faire, vous devez apprendre à identifier les opportunités d’affaires, c’est-à-dire à réfléchir aux différents aspects de votre future entreprise (raison sociale, image de l’entreprise, produits et services offerts, clientèle cible, etc.). Cette étape vous demande d’utiliser votre sens de l’observation ainsi que votre créativité. Vous devrez également réaliser une étude de marché pour vérifier la faisabilité et la viabilité de votre projet de création d’entreprise.

Grâce à cette étude, vous aurez une idée de vos principaux concurrents, mais vous pourrez également étudier les attentes de vos clients potentiels. L’étude de marché vous permettra également de recueillir certaines informations sur le marché sur lequel vous souhaitez vous positionner.

Validez votre projet de création d’entreprise

Validez votre projet de création d’entreprise

Une fois que vous avez une idée globale de votre activité et du marché, vous pouvez ensuite valider votre projet. La validation d’un projet de création d’entreprise passe nécessairement par la mise en place d’un business model.

C’est en quelque sorte le cœur du business plan. Son objectif principal est de définir le concept de votre future entreprise. En d’autres termes, le business model vous permet d’avoir une idée globale de la façon dont vous allez vous développer. Il est donc indispensable que ce document mentionne certaines informations telles que :

Un moyen simple et efficace de vérifier la faisabilité de votre business model est de tester directement votre idée d’entreprise. Pour y parvenir, je vous conseille de réaliser votre test sur un échantillon de personnes qui répondent à toutes les caractéristiques de vos clients potentiels. La méthode « Proof of concept » est particulièrement adaptée pour vérifier la performance de votre idée d’entreprise.

Après la phase de test, vous pouvez commencer à rechercher des clients potentiels. Définir la clientèle cible est une condition sine qua non à la réussite de votre projet de création d’entreprise. Grâce à une étude de marché, vous en saurez plus sur vos clients potentiels (âge, sexe, secteur d’activité, canaux de communication adaptés, etc.).

Rédigez un business plan

Après avoir réalisé l’étude de marché, il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses, c’est-à-dire à la réalisation d’un business plan. C’est en effet une étape clé dans tout projet de création d’entreprise. Ce passage est essentiel pour évaluer l’équilibre financier futur de votre entreprise entre charges et produits. La réalisation d’un business plan permet de déterminer les chances de rentabilité de votre future entreprise. Il se compose de plusieurs étapes :

Tous ces détails doivent être présents dans votre business plan afin de démontrer la faisabilité et la pérennité de votre projet. Pour rédiger un business plan convaincant, je vous conseille de faire appel à un professionnel spécialisé dans la création d’entreprise.

Trouvez un financement pour votre projet

Établir un business plan convaincant ne suffit évidemment pas pour démarrer une entreprise. En effet, pour lancer votre projet, il faut aussi réfléchir aux différents types de financement pour la création de votre entreprise. Vous avez le choix entre plusieurs possibilités.

D’une part, vous pouvez financer la création de votre entreprise sur vos fonds propres. Dans ce cas, vous utilisez vos propres moyens pour financer votre projet de création d’entreprise. Ce procédé présente l’avantage de ne pas contracter d’emprunt qu’il faudra rembourser, et donc de ne pas contracter de dette. De plus, financer votre entreprise par vos propres moyens évite la dilution du capital. Ce mode de financement est très courant pour les entreprises familiales ainsi que pour les petites entreprises.

D’autre part, vous pouvez également financer votre entreprise en souscrivant un ou plusieurs emprunts. A cet effet, un établissement de crédit vous accordera un prêt pour financer la création de votre projet d’entreprise, moyennant le paiement d’intérêts selon un échéancier. Au final, si vous n’avez pas beaucoup de moyens, je vous conseille de financer la création de votre entreprise en levant des fonds ou en ayant recours aux aides de l’état.

Choisissez la structure juridique avec soin

Choisissez la structure juridique avec soin

Le choix de la structure juridique est une étape importante lors de la création d’une entreprise, car il a de nombreuses conséquences pratiques. Il existe différents types de statut juridique :

Pour vous aider à choisir le statut juridique de votre entreprise, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel du droit. Ce dernier peut également vous assister dans la rédaction des statuts.

Procédez aux formalités administratives liées à la création de votre entreprise

Pour que votre entreprise ait une existence légale, vous devez effectuer certaines démarches administratives. En effet, vous devez effectuer une déclaration d’activité auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) compétent. Les formalités relatives à la création d’entreprise sont désormais dématérialisées. Il est donc désormais possible de déposer son dossier d’inscription directement sur une plateforme spécialisée.

En revanche, vous pouvez également vous rendre au CFE de la CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat), Urssaf, CCI ou encre du greffe du tribunal pour déposer votre dossier. En plus de la déclaration d’activité, vous devez également joindre certains documents, tels que :

A noter que la création d’une entreprise commerciale nécessite un certain nombre de formalités administratives et juridiques, comme la rédaction des statuts ou le dépôt du capital social. Il faudra également publier une annonce dans un journal des annonces légales (JAL) et déposer le dossier au greffe. Outre les documents requis lors de la création d’une entreprise indépendante, ce dossier doit également comporter certains éléments tels que :

Après avoir déposé votre dossier et l’avoir validé, vous recevrez le numéro d’identification de votre entreprise, aussi appelé numéro Siret. Et voilà ! Vous venez de créer votre entreprise.

Quelles sont les conditions de création d’une société commerciale ?

Formalités pour créer une société commerciale

  • 1ère étape : rédiger les statuts de votre société…
  • 2ème étape : effectuer les apports en capital. …
  • 3ème étape : créer votre société…
  • 4ème étape : publiez votre avis de constitution. …
  • 5ème étape : enregistrez votre entreprise

Quelles sont les caractéristiques d’une société commerciale ? Une société est dite commerciale du fait de sa forme juridique. – Le statut SA ou société anonyme est une société dont la participation des acteurs est proportionnelle aux apports qu’ils ont apportés au sein du capital social. De plus, la responsabilité de ces derniers est limitée aux cotisations.

Comment modifier la date de début d’activité ?

Le changement de date de début d’activité indépendante commence par la constitution d’un dossier au niveau de la CFE. Dans un premier temps, vous devez remplir un formulaire de modification d’entreprise, de la même manière que pour une modification d’activité ou un transfert d’établissement.

Comment choisir la date de début d’activité ? La date de début de votre activité doit être au plus tôt dans le mois précédant la demande d’inscription et au plus tard dans le mois suivant cette demande à condition que vous ayez notifié la date de début de vos activités au plus tard en fin de journée avant celui-ci au président de la chambre des métiers et au …

Comment modifier mon activité ?

Pour la modification de l’activité d’entrepreneur indépendant, pour la prolonger ou la modifier, vous devez vous rendre sur le site de l’URSSAF. Ensuite, cliquez sur l’option « Modifier mon activité ».

Comment modifier mon activité sur Infogreffe ?

Pour modifier le KBIS d’une personne physique ou morale (sans changer l’objet social), il suffit d’adresser le formulaire P2 ou M2 au greffe du Tribunal de Commerce.

Comment modifier ma déclaration de début d’activité ?

J’accède à ma déclaration de modification/cessation d’activité Je clique sur la rubrique « Gérer mon indépendant » située dans le menu horizontal de l’en-tête de chaque page et j’accède au formulaire dédié en cliquant sur le bouton correspondant : « Modifier mon activité » ou « Arrêter mon activité ».

Comment savoir si c’est une PME ?

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont celles qui, d’une part, emploient moins de 250 personnes, d’autre part, ont un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 50 millions d’euros ou un total de bilan n’excédant pas 43 millions d’euros.

Comment savoir si TPE ou PME ? La loi permet de distinguer, selon certains critères d’appartenance (effectifs, chiffre d’affaires et bilan), quatre catégories d’entreprises. La différence entre PME et TPE repose donc essentiellement sur le nombre de salariés, le chiffre d’affaires annuel ou encore sur le total bilan de l’entreprise.

Quelle taille pour une PME ?

Les petites et moyennes entreprises sont regroupées sous le sigle P.M.E. (ou PME), groupe qui comprend généralement aussi des petites et moyennes industries (P.M.I.). En termes d’effectifs, la PME emploie 10 à 499 salariés. Les PME représentent plus de 90 % des entreprises françaises.

C’est quoi PME et TPE ?

Les entreprises françaises sont réparties en 4 catégories pour la réalisation d’études statistiques et économiques : les micro-entreprises (ou TPE), les PME (petites et moyennes entreprises), les ETI (entreprises de taille intermédiaire) et les GE (grandes entreprises).

À Lire  Pouvoir d'achat : on résume les débats sur la taxation des "super profits" des grandes entreprises