Traitement dentaire ▷ Coût et indemnisation – Vérification lecompareura

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Les soins dentaires ne font pas partie des soins dentaires réguliers. Dès lors, cette intervention importante échappe parfois à tout remboursement par l’Assurance Maladie, et nécessite une bonne couverture maladie pour en réduire l’impact financier. Voici tout ce que vous devez savoir sur le traitement dentaire lui-même (prestations, procédures, suivi) et sur une éventuelle prise en charge par l’assurance maladie.

Le curetage dentaire : de quoi parle-t-on ?

On parle de traitement dentaire pour décrire le traitement des gencives dont le but est d’éliminer la plaque dentaire qui s’est accumulée. Il s’agit d’une intervention chirurgicale réalisée par un dentiste ou un spécialiste en parodontie.

L’acte de dentisterie permet de prendre en charge l’inflammation du parodonte et de soigner notamment la gingivite. Par conséquent, un traitement dentaire est recommandé lorsqu’il y a des gencives enflées, gonflées et rouges qui ont tendance à saigner. L’inflammation des gencives est souvent causée par l’accumulation de plaque dentaire, parfois due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

Le traitement dentaire est un traitement nécessaire pour empêcher la plaque dentaire de s’accumuler et de provoquer une inflammation excessive. En effet, sans traitement, la gingivite peut évoluer et entraîner le déchaussement des dents. Il est également recommandé de faire des soins dentaires en cas d’hypersensibilité dentaire ou de présence d’abcès dentaires.

La procédure dentaire est simple. Le but est de retirer le tartre entre les gencives et les dents. Il faut donc retirer ce tartre et ces bactéries qui s’accumulent dans les cavités en dessous. Un outil spécial est utilisé par le dentiste pour accéder aux fameuses poches parodontales tachées.

Comme cette intervention nécessite quelques connaissances mais aussi du matériel dédié, ce n’est pas une méthode facile de nettoyage des dents qui vise à éliminer la plaque bactérienne et le tartre en surface. C’est pourquoi il est nécessaire d’effectuer un traitement dentaire dans lequel le patient est sous anesthésie (anesthésie locale) plusieurs fois. Une séance peut être consacrée au nettoyage des gencives au-dessus de la mâchoire, tandis que la deuxième séance va nettoyer les gencives sous la mâchoire.

En raison de l’indolore de l’anesthésie locale, un traitement dentaire peut provoquer des douleurs après l’intervention. Il est désormais possible de se faire prescrire des antalgiques anti-inflammatoires par un médecin. Ce traitement est nécessaire pour diminuer les douleurs postopératoires mais aussi pour apaiser la douleur lors du brossage des dents dures. En effet, pendant la période de cicatrisation, le lavage peut être douloureux et très difficile à faire… mais néanmoins il est nécessaire !

À Lire  Quelles sont les spécificités de la banque en ligne Anytime ?

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

Remboursement d’un curetage dentaire et à quel prix ?

Le coût du traitement parodontal peut être important. L’honoraire dentaire peut être inscrit à partir de 600 €, voire plus de 2 000 € selon la complexité de l’intervention, notamment le nombre de séances nécessaires. Selon la gravité de l’infection affectant vos dents et le gonflement de vos gencives, le temps nécessaire à l’intervention peut augmenter, affectant directement le prix.

Sachez qu’en plus d’une intervention dentaire, des traitements supplémentaires peuvent être nécessaires. Si vous avez des ulcères en particulier, le médecin facturera également leur traitement.

Avant de faire un traitement dentaire, il est recommandé de connaître le coût. Pour cela, vous pouvez demander un devis à votre dentiste. N’hésitez pas à comparer les prix de plusieurs professionnels afin de faire votre choix.

Ensuite, approchez-vous de l’assurance maladie. Certains services de santé offrent des évaluations qui couvriront la totalité ou une grande partie du coût des soins dentaires. De nombreuses prestations de santé offrent des plans annuels. C’est en utilisant cette enveloppe que vous êtes en droit de recevoir chaque année que vous pourrez obtenir le remboursement total ou partiel de vos soins dentaires.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES MUTUELLES SANTE <<

Il n’est pas nécessaire de recourir à une assurance maladie. Bien sûr, contrairement à d’autres traitements dentaires courants – comme le détartrage ou le détartrage – il n’est pas possible d’obtenir une prestation de l’Assurance maladie pour les soins dentaires. Tous les frais engagés seront à votre charge, sauf si vous disposez d’une assurance maladie pouvant vous prendre en charge.

Si vous envisagez de subir des soins dentaires, ou si vous souffrez d’une inflammation persistante des gencives nécessitant ce type d’intervention, renseignez-vous avant de choisir une mutuelle. Intéressez-vous au détail des garanties, et notamment au forfait des soins dentaires et de la parodontologie, la spécialité à laquelle se rattachent les soins dentaires. Vous pourrez trouver chez les différents acteurs du marché des forfaits annuels et monétaires pouvant varier de 500 à plus de 1 200 €. Comparez les contrats grâce à notre comparateur d’assurance en ligne gratuit.