Travail indépendant et séparation des biens : quoi de neuf en 2022 ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le premier semestre 2022 a été symbole de nouveauté pour les auto-entrepreneurs, qui ont vu le système de la micro-entreprise largement refondu.

La résiliation de l’EIRL a pris effet le 14 février. Quelques mois plus tard, ce que l’on pourrait qualifier de petite sœur d’EIRL est née. Il s’agit d’une nouvelle entreprise individuelle qui permet la séparation du patrimoine personnel et professionnel.

L’option qu’une micro-entreprise est toujours possible, le nouveau statut d’entrepreneur indépendant s’applique également aux auto-entrepreneurs. Explications.

La séparation des patrimoines, qu’est-ce que c’est ?

La séparation des patrimoines, qu’est-ce que c’est ?

Avant le 15 mai 2022, lorsqu’un entrepreneur indépendant contractait des dettes, celles-ci pouvaient être remboursées à même les actifs personnels ou professionnels de l’entrepreneur. Aucune distinction n’était faite entre ces deux héritages. En bref, cela signifie que l’auto entrepreneur ne pourrait pas protéger son patrimoine personnel de ses créanciers professionnels et inversement.

Si la résidence principale de l’auto-entrepreneur échappait aux créanciers, créer sa micro-entreprise impliquait alors de prendre des risques, notamment d’un point de vue personnel.

Depuis un peu plus d’un mois, les auto-entrepreneurs peuvent bénéficier de cette séparation de succession. Cette nouveauté reflète notamment le système EIRL, dont l’héritage semble bien préservé. En effet, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée a laissé le choix à l’entrepreneur de faire ou non une déclaration de cession, permettant ainsi la protection de son patrimoine personnel. A la différence qu’aujourd’hui cette séparation est automatique, sans qu’il soit nécessaire de faire la moindre déclaration d’attribution.

En particulier, les créanciers de l’entrepreneur unique seront contraints de respecter cette répartition du patrimoine, en ne retirant des biens qu’à l’une des deux catégories, personnelle ou professionnelle, selon l’origine de la dette.

Si le créancier intervient dans un cadre professionnel, il ne peut saisir que les biens qui dépendent du patrimoine professionnel.

Par actifs professionnels, nous entendons :

Pour en savoir plus sur la composition du patrimoine professionnel d’un entrepreneur indépendant selon le nouveau statut, consultez les documents du Règlement no.

Sur le même sujet :
INTERVIEW – Patrick de la Morinerie, directeur et co-fondateur de WeSpecialty, fait…

Comment mettre en place cette séparation des patrimoines ?

Nous vous rappelons que le travail indépendant (ou micro-entreprise) est une option pour un régime fiscal et social simplifié. Après la disparition de la société à responsabilité limitée, une seule catégorie subsistait : l’entrepreneur indépendant (EI).

L’appartenance à ce nouveau statut est matérialisée par une nouvelle déclaration obligatoire. En effet, selon la loi entrée en vigueur le 15 mai 2022, tout document officiel tel que factures ou devis doit contenir la mention « entrepreneur indépendant » ou « EI ».

Cette déclaration devra également être jointe aux comptes bancaires et aux carnets de prescription des travailleurs indépendants.

Bon à savoir : si l’entreprise automobile réalise moins de 10 000 € de chiffre d’affaires, l’entreprise automobile ne dispose généralement pas de compte bancaire professionnel. Dans ce cas, l’auto-entrepreneur n’est pas obligé de s’inscrire à l’IE ou à l’entrepreneur individuel, car c’est aussi son compte personnel.

À Lire  Nouveau statut unique pour l'auto-entrepreneur

Est-il possible de renoncer à la séparation des patrimoines ?

Est-il possible de renoncer à la séparation des patrimoines ?

Il existe plusieurs scénarios dans lesquels un auto-entrepreneur peut renoncer à la séparation des biens personnels et professionnels afin de remplir une certaine obligation envers son créancier. C’est notamment le cas lorsqu’un créancier professionnel soumet une demande écrite à ce sujet.

Attention toutefois, la durée et le montant de l’obligation doivent être prédéterminés ou déterminables.

Il est également possible de supprimer cette séparation de patrimoine, sans que cette décision ne dépende de l’auto-entrepreneur. C’est le cas, par exemple, lors de l’ouverture de la liquidation judiciaire ou lorsque l’activité de l’auto entrepreneur est totalement arrêtée.

Bref, cette séparation de patrimoine procure une certaine tranquillité d’esprit aux propriétaires uniques, notamment pour la protection de leur patrimoine personnel. Devenir auto-entrepreneur en 2022, c’est sécuriser son patrimoine, tout en gardant la liberté de le gérer.

Jeanne Bahu Jeanne Bahu est diplômée de l’Université Panthéon-Assas/Lille 2. Elle a rejoint Legalstart pour accompagner les entrepreneurs dans le développement de leur entreprise. … Découvrez ses contributions

Ce texte est publié sous la responsabilité de son auteur. Son contenu n’engage en rien la rédaction des Echos Solutions.

Un manager ajusté perçoit un salaire et une fiche de paie, tandis qu’un manager non rémunéré est récompensé par des dividendes ou éventuellement une attribution décidée en assemblée générale, qui ne sera pas considérée comme un salaire fiscalement.

Quels sont les inconvénients du statut d’Auto-entrepreneur ?

Quels sont les inconvénients du statut d'Auto-entrepreneur ?

Le statut d’auto-entrepreneur ne convient pas à tous les projets d’ouverture d’entreprise en raison de ses inconvénients : trafic limité, pas de possibilité de déduire les charges, impossibilité de récupérer la TVA sur l’achat et les charges professionnelles, validation des quartiers de vacances en fonction…

Quels sont les avantages et les inconvénients des micro-entreprises ? Avantages et inconvénients de la micro entreprise

  • Formalités administratives simplifiées pour sa création.
  • Documents et étapes clés pour une inscription réussie !
  • Possibilité de cumul de revenus.
  • Choix entre imposition classique ou retenue à la source.
  • Déduction basée sur la TVA.
  • Comptabilité simplifiée.

Est-ce intéressant d’être Auto-entrepreneur ?

L’auto-entrepreneur a un risque illimité Comme pour les entrepreneurs indépendants, la responsabilité de l’auto-entrepreneur est illimitée pour les dettes contractées à l’occasion de l’exercice d’activités professionnelles.

Quel est le meilleur statut pour se mettre à son compte ?

Quel est le meilleur statut pour se mettre à son compte ?

Lorsque l’on souhaite s’installer à son compte, il existe une alternative à l’entreprise individuelle et à l’EIRL : les entreprises individuelles. L’entrepreneur a donc le choix, même s’il est seul pour exercer son activité, de créer une société. Deux formes de société peuvent être unipersonnelles : EURL et SASU.

Quel est le meilleur statut pour un auto entrepreneur ? Le régime du micro-entrepreneur est particulièrement simplifié et vous permet de bénéficier de nombreux avantages en la matière, notamment au niveau fiscal et social. Si l’entrepreneur a des besoins de financement importants, il lui sera recommandé de décider de créer une SASU.

Quel statut choisir pour une petite entreprise ?

Auto-entrepreneur, micro-entreprise, particulier ou EURL. Le choix dépend avant tout de l’importance des activités et des moyens à mettre en œuvre. Auto-entreprise, micro-entreprise, particulier ou EURL. Le choix du statut dépend d’abord de l’importance des activités et des moyens mis en œuvre.