Travailler en freelance : 3 conseils pour s’organiser et réussir

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Si le travail en freelance est le rêve de nombreux salariés, la réalité sur le terrain est un peu plus nuancée. La liberté qui l’accompagne ne va pas sans une organisation stricte.

Travailler à son compte est un état qui offre de nombreux avantages. En témoigne le nombre de salariés qui ont franchi des caps depuis la fin de la crise sanitaire. Cette tendance est notamment confirmée par la plateforme Malt, sur laquelle le nombre de freelances inscrits a bondi de 39% en 2021. Cependant, la liberté, l’indépendance et la gestion flexible du temps qui vont avec sont des promesses qui partent vite. arrangement strict et personnalisé. Découvrons comment s’organiser au mieux pour être à la fois productif et serein.

Utiliser des outils tout-en-un pour gagner du temps et piloter efficacement son activité 

Utiliser des outils tout-en-un pour gagner du temps et piloter efficacement son activité 

Alors que le travail à la pige fait rêver de nombreux travailleurs – plus de prospects, plus d’heures, des projets sélectionnés et passionnants – la réalité sur le terrain est un peu plus nuancée. Il faut rappeler qu’un freelance porte plusieurs casquettes, à la fois commercial et chef d’entreprise, en plus d’être responsable de diverses tâches administratives et financières. De nombreuses responsabilités, qui peuvent se traduire par du stress et une pression plus ou moins intense. Entre les délais de livraison à respecter, les déclarations à faire, les devis faits à la va-vite, les accords avec les clients, il faut savoir maîtriser sa charge de travail et gérer les périodes de pointe. Créer une routine efficace avec les bons outils est donc essentiel pour orienter vos activités et garder le cap sur le long terme. Cela est particulièrement vrai si le freelance travaille sur une startup et que les délais s’accumulent. Et cela n’inclut même pas les frais accessoires. S’il est impossible de tout prévoir, on peut néanmoins réduire le risque de leur survenance en préparant soigneusement chaque étape du lancement. Une planification rétrospective réussie vous permet d’avancer vers vos objectifs de démarrage avec plus de confiance et de calme chaque jour.

Dans ce contexte, les freelances doivent trouver le meilleur moyen de gérer leur temps, leur matière grise et leur base de connaissances afin qu’ils puissent s’acquitter clairement de leurs tâches tout en créant un espace pour leur vie privée. Une équation complexe reposant principalement sur l’adoption d’outils qui évoluent avec leurs besoins et ceux de leurs clients. C’est d’autant plus utile que, contrairement aux salariés qui travaillent davantage selon la logique de la coopération, ils ne peuvent pas tant s’appuyer sur la force du collectif. Pour y parvenir, ils peuvent compter sur les avantages des espaces de travail tout-en-un. Ils combinent différents outils, comme un agenda intelligent, une interface de gestion de notes ou de projets, un tableau de bord personnalisé, ou encore des bases de données hautement structurées et personnalisables (par exemple, pour suivre les clients ou les finances) qui s’intègrent bien à toutes les activités dans une seule interface. Une telle approche apporte une cohérence globale au travail effectué, libère la créativité et crée ainsi une valeur ajoutée et une croissance de la productivité qui favorisent le développement de l’entreprise !

Outplacement et bien-être au travail -
Sur le même sujet :
Dans un contexte concurrentiel permanent dans la plupart des secteurs d’activité, le…

Faire des listes pour bien s’organiser et développer son entreprise

Faire des listes pour bien s'organiser et développer son entreprise

En tant que freelance, on ne le répétera jamais assez, l’organisation est le maître mot pour éviter de se noyer dans les dossiers et de manquer des délais. L’une des bases de la gestion des priorités est d’apprendre à faire des listes, à créer des horaires et à s’y tenir. En pratique, créer un agenda et mettre à jour la to-do list avant le début de la journée de travail permet d’éviter de perdre un temps précieux chaque matin et de se concentrer sur ses objectifs. En planifiant toutes les tâches et les délais à l’avance, les délais sont respectés, les clients sont satisfaits et le stress est réduit. Par exemple, il est de bon ton d’établir une échéance pour chaque nouveau projet dans l’agenda et de la décomposer en sous-tâches dans la to-do list pour anticiper les prochaines étapes en fonction des objectifs à atteindre. Pour accomplir toutes ces responsabilités, des interfaces tout-en-un proposent des solutions concrètes aux indépendants qui cherchent à rationaliser leur organisation. Ils le font en créant un espace de travail très modulable en fonction de l’évolution de l’activité et des nouveaux besoins émergents.

Dans notre entreprise, savoir où nous allons et à quoi nous passons notre temps est la chose la plus importante. Si nos priorités ne sont pas claires, nous tergiversons ou terminons des tâches qui ajoutent peu de valeur. Pour éviter cela, mieux vaut prendre de la hauteur : établissez d’abord votre vision et vos objectifs, puis associez-les à des projets qui se déclinent en tâches et en événements. Nous allons donc définitivement dans la bonne direction.

Un autre avantage de la planification intelligente est que vous pouvez libérer du temps pour vous concentrer sur votre développement personnel et professionnel. Qu’il s’agisse de développer votre visibilité, d’augmenter votre nombre de clients, de vous former pour plus de spécialisation… mieux vaut avoir un objectif clair et lui réserver des heures de travail dédiées. Donc, si vous savez où vous voulez aller, il est plus facile de le décomposer en étapes pour avancer progressivement vers l’objectif final et de le séquencer par semaines et mois, en le synchronisant avec votre liste de tâches. Là encore, s’équiper d’un outil qui simplifie et automatise la création de sous-tâches, d’activités à faible valeur ajoutée ou permet de créer des rappels récurrents contribue à faciliter le quotidien !

Vider son cerveau et abaisser sa charge mentale

Vider son cerveau et abaisser sa charge mentale

Être indépendant ne consiste pas seulement à travailler pour un client. Cela signifie également l’administration et le développement à long terme de votre entreprise. Un freelance peut donc subir un lavage de cerveau lorsqu’il a trop de choses à penser, à faire ou à organiser. Lorsque le stress augmente, il n’est pas bon pour le travail, le bien-être général ou l’épanouissement personnel. Par conséquent, afin de prévenir, entre autres, le danger d’oubli d’informations ou d’atténuer l’anxiété des listes de tâches interminables, toutes ces informations doivent être sorties du cerveau et transférées vers l’outil approprié.

Comment faire? La meilleure solution est de consolider tout votre travail et vos données dans un outil qui s’adapte aux besoins et aux habitudes de travail ou personnelles de chacun en un clin d’œil. La création d’un centre de connaissances performant bénéficie de comptes rendus de réunion centralisés, de la productivité ou de la définition d’objectifs de développement personnel et professionnel réalisables. Ces derniers, lorsqu’ils sont développés dans un esprit « no-code », offrent également la possibilité de créer un espace de travail unique, car entièrement personnalisable. En ce sens, profiter d’une base de connaissances centralisée permet de réduire sa charge mentale, de relâcher la pression et de rester motivé sur le long terme. Lorsqu’un freelance l’adopte pleinement, ce deuxième cerveau devient un partenaire de confiance au quotidien. Surtout, cela l’aide à atteindre ses objectifs plus sereinement et à trouver toutes les informations à temps, n’importe où, n’importe quand.

En conclusion, sans une organisation solide, il n’y a pas d’activité durable ni d’épanouissement personnel en retour. L’organisation, qui est la clé du succès en freelance, nécessite de s’appuyer sur des outils dédiés, multifonctionnels, flexibles, évolutifs et personnalisables. Ils forment l’ossature de l’indépendant pour lui permettre de concilier rentabilité et équilibre professionnel et personnel… Dans la lignée de la promesse de liberté qui rend l’entrepreneuriat attractif.

À Lire  Un guide utile pour survivre à la crypto-apocalypse