Trottinette électrique : l’assurance est-elle obligatoire ?

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Avec près de 900 000 unités vendues en 2021, la trottinette électrique est désormais un acteur incontournable de la micromobilité en France. Depuis 2019, son usage est encadré par un règlement, qui précise notamment l’ensemble des obligations de la conduite d’un véhicule automobile personnel (EDPM).

L’assurance responsabilité civile pour les utilisateurs de trottinette électrique

Les EDPM étant des véhicules automobiles, ils sont couverts par une assurance responsabilité civile (RC) au même titre que les vélos, motos, scooters et voitures électriques. La responsabilité civile couvre les dommages que vous pourriez causer à un tiers lors de la conduite d’une trottinette électrique : piéton blessé, véhicule blessé, etc.

Donc si vous roulez en trottinette électrique, Segway, monocycle ou même en hoverboard, vous devez déclarer votre EPDM à votre assureur.

Attention : L’assurance multirisques habitation ne couvre pas votre responsabilité civile pour les dommages causés par un véhicule terrestre à moteur, qu’il s’agisse d’un scooter électrique, d’une voiture ou autre. Par conséquent, vous devez conclure un contrat séparé ou une prolongation de contrat qui couvre également le scooter électrique.

Aucune obligation d’assurance ne s’applique aux scooters non électriques.

Assurance Responsabilité Civile Professionnelle : Garanties et Coûts
Sur le même sujet :
Quelles sont les assurances obligatoires pour les entreprises ? Assurance activité :…

L’assurance pour les trottinettes électriques en libre-service

Si vous utilisez un service de location de trottinettes électriques (ou autre EDPM), vérifiez le contrat pour voir si une assurance responsabilité civile est incluse. Si ce n’est pas le cas, contactez votre assureur. La responsabilité est très souvent incluse dans les polices d’assurance habitation ou d’assurance automobile, vous êtes donc assurément couvert.

Avertissement! Selon l’article L324-2 du code de la route, conduire sans assurance vous menace d’une amende de 400 à 3750 euros. De plus, si vous heurtez un piéton alors que vous conduisez une trottinette électrique sans assurance, vous devez rembourser toutes les sommes versées à la victime majorées de 10 %.

Lire aussi

Les garanties complémentaires pour rouler en trottinette électrique

Comment choisir sa trottinette électrique ?

Les obligations spécifiques aux usagers de trottinette électrique

Assurance Prévention, association française d’assureurs qui s’occupe de la prévention des risques du quotidien, a réalisé cette courte vidéo résumant les obligations d’assurance automobile des particuliers.

Pour rappel, rouler en trottinette s’accompagne de droits et de devoirs !

Est-il obligatoire d’avoir une assurance pour une trottinette électrique ?

Lire aussi

Assurance vélo électrique

Trottinettes électriques : une assurance responsabilité civile est obligatoire. Si vous possédez une trottinette électrique, vous devez souscrire une assurance responsabilité civile spéciale pour les dommages que vous pourriez causer en roulant avec ce véhicule.

Qu’est-ce qui est obligatoire en trottinette ?

Quelle trottinette électrique faut-il assurer ? L’assurance scooter électrique obligatoire s’applique à tous les types de scooters tant qu’ils sont motorisés, quelle que soit la vitesse qu’ils atteignent. Dès lors, la conclusion d’une assurance scooter électrique pour un véhicule dépassant les 25 km/h est bel et bien obligatoire par la loi.

Combien coûte l’assurance d’une trottinette électrique ?

Quel équipement pour une trottinette ?

Votre machine doit être équipée d’un système de freinage, d’un klaxon, de feux (avant et arrière) et de réflecteurs arrière et latéraux. Pour votre sécurité, le port du casque est recommandé. Une assurance responsabilité civile est nécessaire pour utiliser la machine.

  • Le port du casque est-il obligatoire sur une trottinette électrique ? Quant au port du casque de moto… rien de concret encore. Cependant, il n’y a aucune obligation, comme pour le vélo, même si le port du casque de scooter est fortement recommandé. En tout cas, sur les voies vertes et en ville.
  • Quelles protections pour rouler en trottinette électrique ?
  • Un casque qui protège votre crâne en cas de chute. …
  • Des gants qui protègent vos mains des intempéries. …

Protecteurs pour poignets, coudes et genouillères. …

Lunettes et vêtements appropriés pour une conduite sécuritaire

Quelle assurance choisir pour une trottinette électrique ?

Le casque est-il obligatoire sur les scooters ? Cependant, il n’y a aucune obligation, comme pour le vélo, même si le port du casque de scooter est fortement recommandé. En tout cas, sur les voies vertes et en ville. Car en dehors des agglomérations, si la vitesse autorisée est supérieure à 25 km/h, le port du casque de scooter est obligatoire !

Le gilet jaune est-il obligatoire sur une trottinette électrique ? Pourquoi devons-nous porter un gilet haute visibilité ou un équipement de trottinette lumineux ? Le port d’un équipement de visibilité est un équipement obligatoire lors de la conduite d’un scooter électrique.

La seule assurance obligatoire pour les trottinettes électriques, comme tout véhicule terrestre, est une garantie responsabilité civile. Si vous êtes responsable d’un accident en conduisant une trottinette électrique, cela permet d’indemniser la victime.

Quelles sont les règles pour une trottinette électrique ?

Qui assure les scooters ? La MAIF assure tous les véhicules automobiles personnels (EDPM) : scooters électriques, Segways, monocycles, hoverboards…

Comment immatriculer un scooter ? Tous les véhicules à moteur (moto, voiture, camion) doivent l’avoir, car il peut être exigé lors d’un contrôle de police. Pour les scooters électriques et les vélos électriques avant 2019, il n’est pas nécessaire d’immatriculer votre véhicule.

Les trottinettes électriques sont interdites sur les trottoirs. Sauf si le moteur est éteint. Dans les agglomérations, vous devez rouler sur des pistes cyclables ou, s’il n’y en a pas, sur des routes avec une limite de vitesse maximale de 50 km/h. La trottinette est interdite aux enfants de moins de 12 ans.

Est-ce que le port du casque est obligatoire en trottinette ?

Qui a le droit de conduire un scooter électrique ? Les utilisateurs d’EDP motorisés doivent faire preuve de prudence pour leur propre sécurité et celle des autres. Vous devez avoir au moins 8 ans pour conduire l’EDP motorisé. personnel.

Le gilet jaune est-il obligatoire sur une trottinette électrique ? Pourquoi devons-nous porter un gilet haute visibilité ou un équipement de trottinette lumineux ? Le port d’un équipement de visibilité est un équipement obligatoire lors de la conduite d’un scooter électrique.

Quant au port du casque de moto… rien de concret encore. Cependant, il n’y a aucune obligation, comme pour le vélo, même si le port du casque de scooter est fortement recommandé. En tout cas, sur les voies vertes et en ville.

Doit-il obligatoirement porter un casque lorsqu’il roule en trottinette ? Cependant, il n’y a aucune obligation, comme pour le vélo, même si le port du casque de scooter est fortement recommandé. En tout cas, sur les voies vertes et en ville. Car en dehors des agglomérations, si la vitesse autorisée est supérieure à 25 km/h, le port du casque de scooter est obligatoire !

Quelles sont les obligations pour rouler en trottinette électrique ?

Qu’est-ce que la loi scooter ? Il est interdit aux EDP motorisés de circuler sur le trottoir (sauf autorisation du Maire). Sur les trottoirs, la machine doit être actionnée manuellement sans utiliser le moteur. la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h.

Comment assurer une trottinette ?

Pourquoi le casque n’est-il pas obligatoire sur un scooter ? Le port du casque n’est pas obligatoire pour les trottinettes électriques pour diverses raisons. Selon les associations cyclistes, rendre le port du casque obligatoire découragerait l’usage des trottinettes électriques et autres EPDM.

Vous devez avoir au moins 12 ans pour l’utiliser. La vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. La machine ne peut pas transporter plusieurs personnes en même temps. Des équipements réfléchissants doivent être portés lors de la conduite dans l’obscurité ou lorsque la visibilité est mauvaise pendant la journée.

Lors de la conclusion d’une assurance responsabilité civile, il convient de considérer que cette dernière n’assure votre véhicule personnel qu’en cas d’accident de la circulation. La responsabilité civile est adaptée à l’assurance scooter électrique car elle couvre la personne et non l’équipement.

À Lire  Attestation d'isolement Covid : cas positif, Ameli, CPAM