Trouvé trop bruyant et polluant, un bateau de croisière évincé du port de Nice

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Ne correspond pas. Un bateau de croisière a été sommé de quitter le port de Nice quelques heures après son arrivée jeudi après des plaintes de riverains, ont indiqué vendredi des responsables de la ville.

Suite à une décision prise par l’Autorité portuaire, l' »Aegan Odyssey », un navire de 140 m avec 300 passagers, affrété par l’armateur grec homonyme, a reçu une sommation de quitter le port jeudi à 23h00, ce qu’il a fait dans le délai heure. Le paquebot et ses passagers, de nationalité américaine selon France Bleu, ont mis le cap sur le port de Toulon.

« J’ai été alerté par des riverains vers 19h00 après la fumée émise par ce bateau et le bruit fait par ses engins », explique Olivier Bettati, président de « Porto da Missão ». Cette entité municipale, en charge d’un projet de réaménagement du port de Nice, a coordonné les opérations d’évacuation du navire.

« Les émissions de ce bateau ont atteint 60 dB, ce qui est dans les normes, mais cela devient constamment insupportable pour les riverains, sans parler de la pollution atmosphérique visible. Une épaisse fumée », a déclaré le manager de France Bleu.

La décision, prise par l’Autorité portuaire avec l’approbation des autorités municipales, a été prise en vertu de la loi sur la police portuaire, dont seul le capitaine d’un port est le gardien. « Mais il avait besoin du soutien des politiques, qui lui a été donné par le maire de Nice Christian Estrosi », a expliqué Olivier Bettati.

La réputation de la compagnie « entachée »

La réputation de la compagnie « entachée »

Dans un courrier que l’AFP a pu consulter, l’agent maritime Medov France, basé à Marseille, en charge des escales de ce navire pour le compte d’un loueur, a demandé aux autorités portuaires de s’expliquer sur cette décision, indiquant notamment qu’elle avait nui la « réputation » de l’entreprise.

À Lire  Londres la nuit en 7 activités insolites

« Nous avons franchi une étape exceptionnelle qui ne doit pas effrayer les autres entreprises : nous entretenons d’excellentes relations avec elles », a déclaré Olivier Bettati au site d’information régional.

Le navire est arrivé vendredi au port de La Seyne, dans le port de Toulon, a indiqué un représentant de cette escale.

Les ports méditerranéens, notamment Marseille, sont confrontés depuis plusieurs années au problème de la pollution des navires de croisière, qui représente également une importante source de revenus pour l’économie locale. Mardi, des militants de l’association de défense de l’environnement « Extinction Rebellion » ont tenté de bloquer l’entrée dans le port de la ville de Marseille du « Wonder of the Seas », le plus grand paquebot du monde.

Vers une année 2023 record pour les escales de croisières à Sept-Îles
Voir l’article :
Le St. Les deux prochaines années seront des tournants, selon la directrice…