Un ancien garage transformé en loft de style industriel

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Un ancien garage transformé en loft de style industriel © Antoine Sorel

Situé dans le quartier des Chartrons à Bordeaux, cet ancien garage abrite aujourd’hui un loft de caractère. Un projet complexe dont les travaux ont été arrêtés à plusieurs reprises en raison de nombreux imprévus qui ont mis à rude épreuve les nerfs des architectes.

C’était définitivement l’endroit idéal pour construire un loft. Cet ancien garage automobile sert aujourd’hui de charpente à un loft, à l’ambiance accueillante et chaleureuse. Mais transformer les lieux s’est avéré être un véritable défi pour les architectes, pour qui les mauvaises surprises et les imprévus ont été nombreux. Le bâtiment a été victime d’importants dégâts des eaux. « Les infiltrations, provenant du toit terrasse situé juste au-dessus, ont profondément endommagé la structure en béton, jusqu’aux ferronneries qui ont rouillé. Il a donc fallu tout recommencer du sol au plafond » explique Laura Sas, de l’agence Acosa. Architectes, à qui la rénovation a été confiée. &#xD ;

Une fois les fuites colmatées, les architectes ont pu se mettre au travail. Pour limiter l’impact environnemental du projet, ils ont privilégié les matériaux biosourcés, mais aussi les économies de matière. « Plutôt que de réaliser un coffrage épais, nous avons utilisé des bandes plates de carbone, larges, un peu souples, qui se fixent sur les poutres et qui permettent de retravailler le béton. Pour renforcer l’enveloppe thermique du bâtiment, nous avons alors utilisé des métis isolants, composés de fibres de coton recyclées ». Malheureusement, de nouveaux dégâts des eaux interrompent les travaux pendant plusieurs mois, et obligent les entreprises à presque tout refaire. « L’étanchéité de la terrasse était mal faite. Il a donc fallu attendre que le voisin fasse le nécessaire avant de reprendre les travaux. Heureusement, les entreprises, et le propriétaire, ont été compréhensifs et patients ! »

Les problèmes d’étanchéité étant résolus une fois pour toutes, les combles prennent forme petit à petit. Les architectes ont travaillé l’intérieur dans l’esprit industriel voulu par le propriétaire, sans jamais perdre de vue la démarche éco-responsable du projet. Ils ont donc privilégié le savoir-faire des entreprises locales, les circuits courts et les matériaux les plus vertueux possibles. « Nous avons utilisé beaucoup de bois. Nous avons aussi choisi de la chaux pour créer un effet béton sur les murs, et des peintures sans solvants » explique Laura Sas. Après deux ans de travaux, la métamorphose est spectaculaire. &#xD ;

Zoom en images sur ce projet, candidat à l’édition 2022 des Trophées de la Construction, et finaliste dans la catégorie « Rénovation de logements individuels.

Avant : un ancien garage à réinvestir

Avant : ancien garage à réinvestir © Antoine Sorel

Cet ancien garage offrait une belle surface pour un grenier (environ 100 m2), mais le chantier s’est avéré bien plus complexe que prévu par les architectes. « Les précédents propriétaires ont commencé à le transformer, mais les travaux n’ont jamais été terminés. C’est lorsque nous avons enlevé l’enduit qui avait été fait que nous nous sommes rendu compte à quel point les infiltrations abîmaient la structure. » explique Laura Sas. Les architectes ont donc travaillé avec un bureau d’études pour assurer sa stabilité avant d’aller plus loin.

Avant : un ancien garage à réinvestir

Calais : Design ingénieux, success story de la construction de maisons locales
Lire aussi :
Quelle maison pour 110.000 euros ? Vous pouvez construire votre pavillon rez-de-chaussée…

Après : un loft industriel à l’atmosphère chaleureuse

Après : un loft industriel à l’ambiance chaleureuse © Antoine Sorel

Après deux ans de travaux, le garage insalubre est devenu un loft cosy, à l’ambiance accueillante et chaleureuse. Le propriétaire a donné carte blanche aux architectes pour créer une ambiance de loft industriel. Espaces de vie ouverts, mezzanine, bois, métal, effet béton… Rien ne manque et chacun des matériaux utilisés est soigneusement sélectionné.

Après : un loft industriel à l’ambiance chaleureuse

Une rénovation la plus écoresponsable possible

La rénovation la plus éco-responsable possible © Antoine Sorel

Pour limiter l’impact environnemental du projet, les architectes ont privilégié les matériaux locaux et biosourcés. Le bois utilisé provient par exemple de la région de Landa, distante de quelques centaines de kilomètres seulement. « Les grosses poutres ont été entièrement habillées de bois, tout comme la mezzanine », explique Laura Sas. « Certains meubles, comme le meuble TV du salon, ont également été conçus et réalisés sur mesure par mon associé, Jean-Baptiste Couty, qui était menuisier avant de se tourner vers l’architecture ».

La rénovation la plus éco-responsable possible

Des peintures écologiques

Peintures écologiques © Antoine Sorel

Aux murs, les architectes ont choisi des peintures écologiques. « Nous avons utilisé un badigeon à la chaux grise pour créer un effet béton par endroits. Pour le reste, nous avons choisi des peintures sans solvants, qui limitent les émanations toxiques à l’intérieur » souligne Laura Sas. La terre est restée telle qu’elle était. « Au rez-de-chaussée, c’est du béton de quartz qui était déjà là et qu’on a gardé ».

Des aménagements astucieux

Des agencements astucieux © Antoine Sorel

Ici et là, les architectes ont également fait preuve de sagesse tant en résolvant des problèmes techniques qu’en donnant son caractère aux combles. « Au plafond, par exemple, une grille soudée permet de faire passer les câbles électriques et de suspendre les luminaires ».

Des espaces de vie sur-mesure

Des espaces de vie sur mesure © Antoine Sorel

L’espace mezzanine comprend un coin bureau avec une immense bibliothèque, également réalisée sur mesure. « Le propriétaire a une belle collection de bandes dessinées, il voulait pouvoir les garder », nous confie l’architecte.

Une chambre en mezzanine

Chambre mezzanine © Antoine Sorel

D’autre part, surplombant le séjour, la mezzanine accueille également la chambre. On retrouve le même effet béton qu’au rez-de-chaussée derrière la tête de lit. « Le sol a été refait avec un parquet en liège qui vient aussi de la région, de l’entreprise Ame du Liège dans les Landes » précise Laura Sas.

Une belle cuisine ouverte

Belle cuisine ouverte © Antoine Sorel

Située sous la mezzanine, la cuisine profite de la lumière offerte par la grande baie vitrée. « Ici, on a gardé le plus possible de l’existant » indique l’architecte, qui a pris soin de réutiliser tout ce qui pouvait l’être. C’est le cas par exemple de l’îlot central, qui fait le lien entre la cuisine et le reste du salon.

Une cuisine de style industriel

Cuisine de style industriel © Antoine Sorel

Avec son plan de travail en bois et ses éléments en inox, la cuisine s’intègre parfaitement dans cette ambiance inspirée du style industriel. Le mur de la foi, en béton, contribue également à créer cette ambiance.

Du béton ciré dans la salle de bains

Béton ciré dans la salle de bain © Antoine Sorel

Dans la salle de bain, les architectes ont appliqué la même recette. Le meuble vasque a été conçu et réalisé sur mesure. « Ici, les murs étaient enduits de béton ciré. Au départ, nous voulions obtenir une finition texturée avec des empreintes, un peu comme si on enlevait les carreaux des murs, mais l’application s’est avérée complexe, nous avons donc opté pour une finition lisse. explique Laura Sas.

Béton ciré dans la salle de bain

Une verrière pour éclairer la pièce

Verrière pour éclairer la pièce © Antoine Sorel

« Pour éclairer la pièce, deux alcôves et un auvent ont été réalisés par un ferronnier d’art ». La salle de bain profite ainsi de la lumière venant de l’extérieur, et de celle venant du salon à droite.

Auvent pour éclairer la pièce

Un jardin avec terrasse

Jardin avec terrasse © Antoine Sorel

A l’extérieur, la cour a également été entièrement repensée. « La cour a été travaillée avec l’aide d’un paysagiste », explique l’architecte. L’appartement bénéficie donc d’une chaleureuse terrasse en bois, bien à l’abri des regards. Véritable luxe en centre-ville. &#xD ;

Projet : réhabilitation d’un ancien garage automobile pour créer un loft

Maître d’ouvrage : Atelier Acosa Architectes (https://acosa-architectes.fr)

Entreprises : Rachat structurel : Temsol ; Plâtrage : Construction neuve ; Plomberie : DSCP ; Électrique : Damien Oliva ; Serrurier : Luc Martin : Aménagement/Menuiserie : ABT Menuiserie ; Peinture/béton ciré : finition RD&#xD ;

Qui peut demander un changement d’usage ?

Quelle autorisation de changement d’usage ? Le changement d’usage consiste à transformer un local à usage d’habitation en local professionnel ou commercial. Vous n’avez pas besoin d’autorisation de changement d’usage si vous habitez le lieu où vous exercez votre activité professionnelle et si vous n’y recevez pas de clients ou de marchandises.

Qui doit demander un changement d’utilisation ? Le propriétaire doit adresser, au bureau cadastral dont dépendent les locaux, la déclaration IL n°6704 dans les 3 mois (90 jours) de la réalisation du changement d’affectation. Vérifiez également les éventuelles modifications de votre assurance.

Comment faire un changement d’usage ?

Vous devez obtenir l’autorisation de votre mairie pour modifier la destination de l’immeuble (bureau, commerce, etc.). Dans certaines municipalités, lorsque vous changez l’usage d’une résidence, vous devez également demander une autorisation de changement d’usage. Le changement doit être déclaré aux impôts.

Pourquoi changer d’usage ? Vous obtenez des bénéfices plus élevés si ces positions sont bien gérées. Il faut également vérifier que votre bien peut être attribué à un usage commercial ou à la possibilité de faire un changement de destination, s’il s’agit actuellement d’une résidence.

Comment faire un changement de destination sans travaux ?

Changement de destination sans travaux Notez que vous devez présenter une déclaration préalable lorsque votre projet consiste à changer la destination d’un bâtiment existant vers une autre des destinations décrites dans cet article. Même si aucun travaux n’est prévu.

Comment demander un changement d’utilisation ? À qui demandez-vous l’autorisation de changer d’utilisation ? Une autorisation doit être demandée à la mairie de la commune dont dépend le logement. En général, chaque commune propose une demande d’autorisation à remplir et accompagnée de pièces justificatives.

Quelle forme pour un changement de destin ? Déclaration préalable (construction, travaux, aménagements et équipements non soumis à permis de construire) (Formulaire 13404*10) Permet notamment de réaliser une construction neuve à l’exception d’une maison individuelle et de réaliser des travaux (modification d’une construction existante, changement de destination…).

C’est quoi un changement d’usage ?

Qu’est-ce qu’un changement d’usage ? Le changement d’usage consiste à modifier l’usage qui est fait d’une pièce. Ainsi, il peut consister à transformer une résidence en commerce ou en bureau. Au contraire, il peut aussi s’agir de transformer une pièce qui n’est pas une habitation en une habitation.

Qui doit demander un changement d’utilisation ? Dans la plupart des cas, le propriétaire doit le déclarer à la mairie. Le changement d’usage doit être compatible avec le règlement de copropriété et la location éventuelle du bien après revente.

Qui peut demander un changement de destination ?

Selon les cas, le changement de destination d’un bien est autorisé par la délivrance d’un avis de non opposition à une déclaration ou à un permis de construire antérieur, qu’il y ait ou non des travaux. En règle générale, c’est le notaire qui analyse les dossiers.

Comment savoir si un changement de destin est possible ? Le changement de destination se produit lorsque vous vous déplacez d’une destination ou d’une sous-destination à une autre. Pour obtenir une autorisation de changement de destination, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux ou de permis de construire en mairie.

Comment se vote un changement de destination en copropriété ?

Dans ce cas, la décision est prise à l’unanimité des copropriétaires, lorsqu’elle risque de compromettre la destination de l’immeuble. Dans les autres cas, la décision est prise à la double majorité (majorité des voix de tous les copropriétaires représentant les deux tiers / loi du 10.7.65 : art. 26).

À Lire  Tronville en Barrois. Il a commencé par construire une maison pour soigner la maladie

Comment changer la destination d’un terrain en copropriété ? Le changement de la répartition des parties privatives implique la modification des honoraires des administrateurs copropriétaires. si vous habitez dans le 92, 93 ou 94 ou dans une commune de plus de 200 000 habitants, vous devez également obtenir une autorisation de la mairie pour changer l’usage de votre terrain.

Comment fonctionne le vote en copropriété ? Les copropriétaires décident des ordres du jour par vote, généralement par vote. Ils peuvent voter « POUR » ou « CONTRE » chaque décision ou s’abstenir de voter. Chaque copropriétaire dispose d’un nombre de voix correspondant aux jetons de présence de ses administrateurs, soit sa part des actions ordinaires.

Quelles démarches à faire pour un changement d’usage ?

Pour effectuer votre demande de changement d’affectation, vous devez vous procurer un formulaire auprès de la mairie de la commune dans laquelle se situe l’immeuble en question.

Comment changer de destinée sans travail ? Changement de destination sans travaux Notez que vous devez présenter une déclaration préalable lorsque votre projet consiste à changer la destination d’un bâtiment existant vers une autre des destinations décrites dans cet article. Même si aucun travaux n’est prévu.

Quel formulaire pour un changement de destination ?

Déclaration préalable (construction, travaux, aménagements et équipements non soumis à permis de construire) (Formulaire 13404*10) Permet notamment de réaliser une construction neuve à l’exception d’une maison individuelle et de réaliser des travaux (modification d’une construction existante, changement de destination…).

Quel Cerfa 13703 ? Déclaration préalable sur une maison indépendante et/ou ses annexes – DPMI (Formulaire 13703*10) Permet d’effectuer des travaux sur une maison indépendante (par exemple : extension, création d’une fenêtre) et/ou de construire une annexe à son habitation. (par exemple : garage, porche).

Quelle forme de changement de tâche ? Modèle de déclaration IL – Changement de cohérence ou d’utilisation de propriétés construites et non construites (formulaire 10517) Permet la déclaration de modifications importantes de propriétés construites ou non construites.

Comment remplir une déclaration préalable de changement de destination ? Voici comment remplir votre déclaration préalable à l’emploi.

  • Vérifiez que votre travail nécessite une déclaration préalable. …
  • Remplir le formulaire de pré-déclaration d’emploi. …
  • Joindre les pièces nécessaires au dossier. …
  • Envoyer le dossier à la mairie. …
  • Procéder aux formalités d’affichage.

Comment faire une demande de changement de destination ?

Le changement de destination se produit lorsque vous vous déplacez d’une destination ou d’une sous-destination à une autre. Pour obtenir une autorisation de changement de destination, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux ou de permis de construire en mairie.

Comment changer de destinée sans travail ? Changement de destination sans travaux Notez que vous devez présenter une déclaration préalable lorsque votre projet consiste à changer la destination d’un bâtiment existant vers une autre des destinations décrites dans cet article. Même si aucun travaux n’est prévu.

Qu’est-ce qu’un changement de destin en urbanisme ? Le changement de destin consiste en une modification de l’affectation de tout ou partie d’un bâtiment. Par exemple, vous pouvez transformer une entreprise en maison et vice versa. Avant d’effectuer votre changement de destination, vous devez introduire une demande de permis d’urbanisme.

Comment se vote un changement de destination en copropriété ?

Dans ce cas, la décision est prise à l’unanimité des copropriétaires, lorsqu’elle risque de compromettre la destination de l’immeuble. Dans les autres cas, la décision est prise à la double majorité (majorité des voix de tous les copropriétaires représentant les deux tiers / loi du 10.7.65 : art. 26).

Comment fonctionne le vote en copropriété ? Les copropriétaires décident des ordres du jour par vote, généralement par vote. Ils peuvent voter « POUR » ou « CONTRE » chaque décision ou s’abstenir de voter. Chaque copropriétaire dispose d’un nombre de voix correspondant aux jetons de présence de ses administrateurs, soit sa part des actions ordinaires.

Quel budget pour amenager un garage ?

En moyenne, et selon le standing de l’équipement prévu, le coût de transformation d’un garage en chambre varie entre 500 € du m² pour un aménagement simple à plus de 1000 € du m² pour un aménagement comprenant salle de bain, penderie. chambre, etc…

Quel est le prix moyen d’un garage ? Coût de construction d’un garage au m² Garage métallique (structure modulaire) : entre 125 € et 350 €/m² Garage bois : entre 150 € et 400 €/m² Garage en parpaings : entre 250 € et 550 €/m² Garage en briques : entre 400 € et 650 € / m²

Quel prix pour un garage de 40 m2 ? Le prix de construction d’un garage en parpaings de 40 m2 entièrement équipé en électricité, porte et fenêtre de garage, toiture en tuiles ou ardoises est estimé entre 10 000 et 20 000 euros. Le prix de construction d’un garage métallique (structure modulaire métallique) de 40 m2 varie en moyenne de 5000 à 7000 euros.

Quel prix pour un garage de 50 m2 ? Le prix moyen de la construction d’un garage en parpaings de 50 m2 avec un toit en tuile ou en ardoise se situe entre 75 000 et 160 000 euros. Pour l’équivalent en briques il faudra compter entre 75 000 et 160 000 euros TTC.

Qui contacter pour amenager un garage ?

Aucun projet ne ressemble à un autre, la meilleure solution est de demander conseil aux services d’urbanisme de votre mairie pour mettre votre projet d’aménagement de garage sur les bons rails.

Comment changer la vocation d’un garage en appartement ? Le changement de destination se produit lorsque vous vous déplacez d’une destination ou d’une sous-destination à une autre. Pour obtenir une autorisation de changement de destination, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux ou de permis de construire en mairie.

Quel artisan pour transformer un garage en chambre ?

Faites appel à un architecte pour transformer votre garage en chambre. Si la surface habitable totale de votre logement après travaux dépasse 150 m2, vous devez faire appel à un architecte.

Comment isoler un garage pour en faire une chambre ? La solution la plus simple et la plus efficace consiste à placer une ossature métallique (sur les murs et au plafond) derrière laquelle vous insérez vos feuilles isolantes (comme la laine de verre) pour créer une couverture continue.

Quelle démarche pour amenager un garage ?

Pour transformer un garage en pièce de vie, vous devez soit déposer une déclaration préalable, soit un permis de construire. Dans le premier cas, le formulaire Cerfa à remplir est le n° 13703. Pour le permis de construire, il s’agit du n° 13406.

Comment rendre votre garage habitable ? Autant un garage ne génère pas de surface au sol, autant sa transformation en pièce de vie créera de nouvelles surfaces au sol. Ces travaux nécessitent le dépôt d’une demande de permis de construire en mairie.

Comment savoir si vous pouvez transformer un garage en habitation ? Un permis de construire est nécessaire si vous transformez un garage de plus de 20 m² de surface au sol fermée et couverte en pièce de vie. Transformer un garage en pièce à vivre modifie également l’aspect extérieur de la pièce.

Comment transformer un garage en pièce à vivre ?

Pour cela, vous pouvez transformer la porte de garage en une grande baie vitrée, ou créer des ouvertures supplémentaires dans les façades. La création de charpentes est la solution idéale pour obtenir de la lumière si vous n’avez pas la possibilité de créer des fenêtres.

Quelle autorisation pour transformer un garage en chambre ? Toute modification du garage pour faire autre chose que garer une voiture nécessite en théorie une déclaration préalable, dans la limite de 20m2 d’emprise au sol ou de surface au sol. Au-dessus, il faudra demander l’autorisation à la mairie.

Comment savoir si vous pouvez transformer un garage en habitation ? Pour savoir quoi faire de vos démarches pour transformer un garage en habitation, vous devez calculer la surface au sol du garage. Cette valeur concerne les pièces dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80 m. L’épaisseur des murs extérieurs est exclue, ainsi que celle des matériaux isolants.

Puis-je transformer mon garage en chambre ?

Vous disposez d’un garage, attenant à votre maison ou indépendant et souhaitez le transformer en chambre ou en bureau. Il est possible de le faire sans permis de construire, à condition de respecter le PLU et les règles d’urbanisme en vigueur.

Puis-je vivre dans un garage ? Un permis de construire est nécessaire si vous transformez un garage de plus de 20 m² de surface au sol fermée et couverte en pièce de vie. Transformer un garage en pièce à vivre modifie également l’aspect extérieur de la pièce.

Comment transformer un garage en salon ? Pour transformer un garage en pièce à vivre, les prix peuvent varier du simple au double. Après tout, pour un aménagement simple il faut compter environ 500 € le mètre carré. A ce prix, vous pourrez profiter d’une chambre supplémentaire, d’un bureau ou d’un espace de jeux pour enfants.

Est-il possible de transformer son garage en habitation ?

Transformer un garage en habitation est un bon moyen d’augmenter la surface de votre habitation sans entreprendre de nouvelle construction. Cependant, cet agencement nécessite quelques étapes préalables.

Puis-je transformer mon garage en chambre ? Vous disposez d’un garage, attenant à votre maison ou indépendant et souhaitez le transformer en chambre ou en bureau. Il est possible de le faire sans permis de construire, à condition de respecter le PLU et les règles d’urbanisme en vigueur.

Comment transformer un garage en habitation ? Pour transformer un garage en pièce de vie, vous devez soit déposer une déclaration préalable, soit un permis de construire. Dans le premier cas, le formulaire Cerfa à remplir est le n° 13703. Pour le permis de construire, il s’agit du n° 13406.

Comment faire passer un garage en habitation ?

La création d’une résidence peut être soumise à des règles spécifiques. La transformation d’un garage en habitation nécessite de changer l’usage de ce bâtiment. Autant un garage ne génère pas de surface au sol, autant sa transformation en pièce de vie créera de nouvelles surfaces au sol.

Comment savoir si vous pouvez transformer un garage en habitation ? Pour savoir quoi faire de vos démarches pour transformer un garage en habitation, vous devez calculer la surface au sol du garage. Cette valeur concerne les pièces dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80 m. L’épaisseur des murs extérieurs est exclue, ainsi que celle des matériaux isolants.

Quelle déclaration pour transformer un garage en maison ? Transformer un garage attenant à une maison en pièce à vivre est sujet à planification. La transformation de plus de 5 m² de surface fermée et couverte en locaux constituant la surface de plancher, une déclaration préalable de travaux est requise, rappelle le ministère du Logement.

Comment transformer un garage en pièce à vivre ?

Pour transformer un garage en pièce à vivre, les prix peuvent varier du simple au double. Après tout, pour un aménagement simple il faut compter environ 500 € le mètre carré. A ce prix, vous pourrez profiter d’une chambre supplémentaire, d’un bureau ou d’un espace de jeux pour enfants.

Quelle autorisation pour transformer un garage en chambre ? Toute modification du garage pour faire autre chose que garer une voiture nécessite en théorie une déclaration préalable, dans la limite de 20m2 d’emprise au sol ou de surface au sol. Au-dessus, il faudra demander l’autorisation à la mairie.

Puis-je transformer mon garage en chambre ? Vous disposez d’un garage, attenant à votre maison ou indépendant et souhaitez le transformer en chambre ou en bureau. Il est possible de le faire sans permis de construire, à condition de respecter le PLU et les règles d’urbanisme en vigueur.

Quelle autorisation pour transformer un garage en chambre ?

Toute modification du garage pour faire autre chose que garer une voiture nécessite en théorie une déclaration préalable, dans la limite de 20m2 d’emprise au sol ou de surface au sol. Au-dessus, il faudra demander l’autorisation à la mairie.

Puis-je transformer mon garage en chambre ? Vous disposez d’un garage, attenant à votre maison ou indépendant et souhaitez le transformer en chambre ou en bureau. Il est possible de le faire sans permis de construire, à condition de respecter le PLU et les règles d’urbanisme en vigueur.

Comment isoler un garage pour en faire une chambre ? La solution la plus simple et la plus efficace consiste à placer une ossature métallique (sur les murs et au plafond) derrière laquelle vous insérez vos feuilles isolantes (comme la laine de verre) pour créer une couverture continue.