Un camping-car d’un camion Peterbilt : Jérôme et Doris ont …

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

A l’occasion de la réunion du Heavyweight Motorhome Club de France, nous avons rencontré Jérôme et Doris. Ils nous montrent leur camping-car… si on peut appeler leur camping-car ainsi. C’est vraiment un super camion américain, avec une cellule vivante faite sur mesure.

Au volant de leur PeterBilt de 1995, Jérôme et Doris parcourent l’Europe depuis dix ans. Basés en Suisse, ils sont tous deux passionnés par la culture américaine. Ils décident pour leur première expérience en véhicule récréatif d’opter pour un camion américain.

Un camion américain en Suisse

Le couple a acquis ce monstre américain en 2011, acheté à un showman à Genève. Un camion Importé neuf en 1996 par une société suisse qui a entrepris les modifications nécessaires à la réglementation européenne. Les homologations ne sont pas toujours faciles à obtenir selon le véhicule importé ainsi que le pays de résidence de ce dernier. Si vous souhaitez ces types de camions, vérifiez la faisabilité des conversions qui peuvent être impossibles en fonction des équipements de sécurité ou des moteurs standard.

A voir aussi :
Voilà un record que les deux films de James Cameron, Titanic et…

Du truck Peterbilt au camping-car

La cellule, achetée d’occasion dans un camping, a été allongée de 1,50 m par une société allemande spécialisée. Cette extension lui confère une surface habitable d’une vingtaine de mètres carrés. La distribution, réalisée sur mesure, respecte un style moderne tant pour son mobilier raffiné que pour sa couleur bicolore gris/bleu. Pour compléter l’ensemble extérieur, une peinture sur mesure représentant une fresque aux symboles du grand Ouest américain recouvre les murs sur un fond aux couleurs du camion.

À Lire  Voilier de luxe accessible

Nous avions déjà interviewé Jérôme !

Équipé pour les voyages

Passion USA : Jérôme et son camion transformé en camping-car

Pas de camping-car sans autonomie. L’équipement haut de gamme est installé avec un panneau solaire couplé à des batteries à glace, un groupe électrogène pour lui-même, sans oublier le chauffage combiné, chauffe-eau nécessaire aux 300 litres de réserve. Le plus dur a été de trouver le châssis porte-conteneur (rare en Suisse) pour s’adapter à la cellule.

Il ne passe pas inaperçu

Lisez aussi notre article