Un médecin de l’hôpital de Colmar soupçonné d’agressions sexuelles

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Un médecin de Colmar (Haut-Rhin) a été mis en examen et déféré vendredi pour « agression sexuelle » dans le cadre de son activité professionnelle. L’enquête a identifié « plusieurs victimes potentielles ».

Un médecin du centre hospitalier de Colmar a été mis en examen pour agression sexuelle présumée dans son « milieu professionnel », a annoncé vendredi la procureure de la République, Catherine Sorita-Minard.

Le médecin, en garde à vue depuis mercredi, a été déféré vendredi et mis en examen pour « agression sexuelle commise par une personne qui abuse de l’autorité conférée par sa fonction et harcèlement moral au travail », a indiqué le magistrat dans un communiqué.

D’autres victimes potentielles identifiées

Placé sous contrôle judiciaire, il lui est « interdit d’entrer en contact avec les » victimes présumées et « de se présenter à leur domicile ainsi que dans les hôpitaux de Colmar, Thann et Guebwiller » (Haut-Rhin), ajoute le-t-.

Une enquête avait été ouverte après un « signalement » en janvier 2022 par la direction du centre hospitalier de Colmar « révélant un comportement inapproprié d’un médecin envers une infirmière », a expliqué Catherine Sorita-Minard.

L’enquête policière « a permis d’identifier d’autres victimes potentielles, dont certaines ont porté plainte » et des témoins ont été entendus, a-t-il ajouté. Les victimes présumées ne sont « pas toutes » des infirmières mais sont « liées au milieu professionnel » du suspect, a précisé Catherine Sorita-Minard à l’AFP.

« Les investigations se poursuivent sur la base d’une commission rogatoire du juge d’instruction », a-t-il indiqué dans son communiqué.

Voir l’article :
Eclairer le quartier du Prod’homme, à Dreux, en pleine crise ? Didier…

À Lire  Réforme des retraites : vendeur, agriculteur... Ils se rapprochent...