Urgences pédiatriques au CHU de Bordeaux : les délais d’attente explosent et les parents explosent

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Par Isabelle Castéra Publié le 21/12/2021 à 15:02 Mis à jour le 22/12/2021 à 17h06

200 enfants se présentent chaque jour aux urgences pédiatriques du CHU de Bordeaux, sur la place Pellegrin, contre 120 en temps normal.

Le syndicat CGT du CHU de Bordeaux attire l’attention après le témoignage d’une infirmière de l’équipe des urgences pédiatriques du CHU de Bordeaux. « Les délais d’attente tournent autour de 8 à 10 heures pour les cas les moins urgents, dénonce le syndicaliste. Depuis le début de la vaccination des enfants pour les cas avec comorbidités, les délais sont devenus encore plus longs. » Les professionnels de santé dénoncent des situations d’agression, comme le week-end dernier « Dans la nuit de samedi à dimanche, papa nous a violemment agressés ainsi que les parents présents dans la salle d’attente. »

Voici ce que raconte l’infirmier : « Il a insulté tous les employés et aussi les parents présents, a eu un comportement misogyne avec maman ‘ne me parle pas, tu n’es qu’une femme !’, il a dit qu’on mentait. à lui que le médecin s’est endormi, etc. Une fois installé dans la boîte, il a continué à attaquer tout le staff. Le père va certainement porter plainte contre l’hôpital… Il a agressé verbalement l’agent de sécurité que nous avons appelé à l’aide. »

Une situation qui dure

Elle poursuit : « Je vous informe également que depuis plusieurs nuits et jours nous subissons en permanence les agressions des usagers à cause de l’attente extrêmement longue. Les personnes à l’accueil subissent de plein fouet l’agressivité des parents, avec des insultes parfois dégradantes. « Cette situation devient psychologiquement éprouvante, parfois difficile à gérer », écrit l’hôpital.

À Lire  Canicule : nos six conseils pour se rafraîchir sans se ruiner

La CGT impose la présence d’un agent de sécurité permanent pour les urgences de nuit en pédiatrie. La direction du CHU a publié un communiqué sur la conduite à adopter aux urgences pédiatriques, devant cet afflux exceptionnel, indiquant l’installation de renforts de personnel paramédical et médical pour faire face à cette augmentation des visites aux urgences. La direction invite les parents à se présenter aux urgences pédiatriques uniquement dans des cas bien précis. La grève quotidienne de SOS Médecins fait partie de cette situation.

Nos conseils pour un été en forme
Voir l’article :
L’été est la saison idéale pour vivre des moments agréables en famille…