USA : le boom des colonies de vacances

Photo of author

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Que faire de vos enfants pendant les vacances d’été ? C’est une question qui occupe les parents du monde entier, mais aux États-Unis, c’est un vrai casse-tête. Là-bas, plusieurs écoles sont fermées depuis début juin. Par conséquent, les écoliers ont trois mois de vacances. Cependant, c’est loin, très loin du cas du parent américain moyen n’ayant qu’une semaine de vacances en été.

De ce fait, le business des colonies de vacances, summer camp, s’est développé rapidement avec chaque année de nouvelles propositions toutes plus originales les unes que les autres. Certains camps sont en hébergement tout compris où l’on y mange et y dort pendant une, deux ou trois semaines. D’autres proposent des activités quotidiennes pour tous les goûts.

Les camps d’été pour jeunes transgenres ou homosexuels sont très populaires en ce moment, en Californie, mais aussi en Virginie ou au Texas. Un camp pour qu’ils ne se sentent pas isolés et qu’ils apprennent à accepter leurs différences et qu’ils puissent les vivre pleinement.

Il n’y a pas de chambres séparées pour les garçons et les filles, mais une division selon l’âge ou l’affinité. Tout le monde porte un badge à son arrivée avec le pronom auquel il souhaite s’adresser (« il », « elle » ou « ils » lors de la sélection des deux sexes). La colonie est ouverte à tous et offre également une éducation sur l’identité et les relations de genre.

Former la future star de YouTube ou de la Nasa…

Autre proposition originale : un camp de vacances conçu pour faire des enfants les futures stars de YouTube. Durant cette colonie, certaines sont accessibles dès l’âge de 9 ans, les enfants apprennent à tourner des vidéos, à les monter, à créer des contenus originaux, à développer des essais de produits. Bref, la promesse de transformer votre bout de chou en un YouTuber accompli, voire une future star du web.

À Lire  Vous pourrez bientôt acheter de la ferraille d'un paquebot de croisière chez ... NFT

Vous pouvez aussi faire des initiations à la NASA, en vous entraînant en conditions réelles avec de vrais astronautes. Mais il y a certainement plus dans le camp de vacances classique, que les enfants suivent pendant la majeure partie de l’été.

Martinique : Aqualodge, une escale après croisière pour une détente totale
Sur le même sujet :
Les croisières à la voile sont des vacances pleines d’imprévus et d’aventures, ou l’on…

Le bénévolat : une alternative plus économique

Mais tout cela a un prix. Occuper son enfant pendant les vacances coûte de 1 000 à plusieurs milliers d’euros par semaine pour les camps les plus populaires. Bien sûr, tous les enfants n’y ont pas accès. Certaines associations, souvent des églises, sont très présentes aux États-Unis, proposant des camps beaucoup plus abordables.

Autre activité qui ne coûte rien : le bénévolat. Il est possible de passer une semaine avec des sans-abris, dans une association de lutte contre le cancer ou de développer un projet au profit de la communauté. Il est très populaire aux États-Unis car les jeunes sont tenus de travailler un minimum d’heures pour obtenir leur diplôme d’études secondaires. Et cela vous permet de gagner des points pour gagner du sésame pour des universités prestigieuses.

L’actualité de la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL, abonnez-vous au bulletin info RTL pour suivre toute l’actualité au quotidien

Abonnez-vous à la newsletter RTL Info