Vous voulez ramasser? 10 conseils pour arrêter de vapoter

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Le vapotage fait référence à l’utilisation de produits plus connus sous le nom de systèmes électroniques de distribution de nicotine ou de cigarettes électroniques. Une personne qui envisage d’arrêter de vapoter peut essayer une thérapie de remplacement de la nicotine ou une activité physique. Cet article porte sur le vapotage, les risques et pourquoi les gens devraient les éviter. Enfin, découvrez 10 conseils pour arrêter de fumer et les méthodes à suivre.

Table des matières

Qu’est-ce que le vaping ?

Qu’est-ce que le vaping ?

Les appareils de vapotage sont de toutes formes et de toutes tailles, y compris les vapoteurs, les e-pipes et d’autres appareils. Ils fonctionnent en chauffant un liquide dans l’appareil qui contient généralement de la nicotine et d’autres produits chimiques, qui aident à produire un aérosol qu’une personne inhale. Les passants peuvent également inhaler l’aérosol lorsqu’une personne l’exhale dans l’air.

Lire aussi :
À compter de ce mercredi 18 mai, le service des urgences de…

Pourquoi faut-il l’éviter ?

Pourquoi faut-il l’éviter ?

Bien que les fabricants promeuvent le vapotage comme une alternative plus saine aux cigarettes, ce n’est pas sans risques. Des études montrent que 99% des e-cigarettes contiennent de la nicotine, une substance qui provoque une dépendance physique. Certains produits de vapotage délivrent même des doses plus élevées de cette drogue que les cigarettes traditionnelles. Si une personne enceinte utilise de la nicotine, cela peut affecter le développement du cerveau du fœtus. De plus, notre cerveau continue de se développer à partir de la mi-vingtaine, de sorte que la nicotine peut endommager notre cerveau pendant l’adolescence et le début de l’âge adulte.

La dépendance à la nicotine peut provoquer :

– problèmes de concentration – agitation – irritabilité – troubles du sommeil

De plus, fumer l’aérosol de ces produits peut contenir des ingrédients nocifs, tels que :

– métaux lourds – composés organiques volatils – substances cancérigènes

Les effets du vapotage sur la santé peuvent être particulièrement nocifs pour les jeunes. Mais même si le nombre de jeunes qui fument augmente, il en va de même pour ceux qui veulent arrêter. Une étude a montré que 62,4 % des utilisateurs actuels de cigarettes électroniques âgés de 18 à 34 ans prévoyaient d’arrêter.

10 conseils pour arrêter de vapoter

10 conseils pour arrêter de vapoter

Les 10 étapes suivantes pour arrêter de vapoter peuvent être utiles aux personnes qui traversent ce processus.

1. Trouver la motivation pour arrêter

De nombreuses raisons différentes peuvent amener une personne à arrêter de fumer. Dans l’ensemble, la santé était la raison la plus souvent invoquée par les fumeurs pour arrêter de fumer dans une étude de 2019, le coût étant la deuxième raison la plus populaire.

Les autres causes comprennent :

– s’inquiètent de leur santé actuelle et des risques futurs, y compris les personnes qui déclarent avoir des douleurs pulmonaires. – le désir d’être libéré de la dépendance – l’influence des amis et de la famille – interférant avec leur capacité à être à leur meilleur pour des activités telles que le sport ou le chant – ne plus s’amuser.

Lorsqu’une personne mentionne la raison de son arrêt, cela aide à définir la direction de son parcours de rétablissement et peut aider à augmenter sa motivation si elle faiblit.

2. Choix du moment

Il est important de fixer une date précise pour arrêter de vapoter, car cela renforce la responsabilisation. Cela permet à la personne de préparer et de rassembler des fournitures pour l’aider à surmonter les envies et le stress dans les premiers stades de l’arrêt du tabac. Qu’une personne envisage de ralentir ou d’arrêter tout d’un coup est une décision personnelle qui dépend de la meilleure façon de changer sa vie. Une personne peut essayer d’éviter d’arrêter de fumer pendant les périodes de stress, comme les examens finaux, les vacances ou les saisons occupées au travail.

3. Le remplacement de la nicotine

La thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) est un outil que certaines personnes peuvent utiliser pour les aider à cesser de consommer des produits du tabac. La TRN traite les symptômes physiques du sevrage de la nicotine et implique l’utilisation de produits en vente libre tels que :

– emplâtres – chewing-gum – pastilles

Une étude de 60 jours à partir de 2021 a conclu que les fumeurs légers étaient significativement plus susceptibles d’avoir atteint au moins 7 jours d’abstinence au cours de la dernière semaine de l’étude par rapport aux gros fumeurs lorsqu’ils utilisaient la TRN. Une méta-analyse de 2019 montre également que les personnes qui utilisent la thérapie NRT et qui arrêtent soudainement de fumer réussissent mieux à arrêter.

4. Identifier les déclencheurs

Un déclencheur est un sentiment, une activité, un lieu, un moment ou quelque chose qui donnera envie à une personne de vapoter. Passer du temps avec des amis ou vivre des événements stressants sont des déclencheurs courants, mais chacun a le sien. Savoir ce qui peut déclencher une forte envie de fumer permet à une personne de développer des stratégies pour l’aider à gérer ces sentiments. Elle peut également prendre des mesures pour éviter ces déclencheurs jusqu’à ce qu’elle se sente plus confiante quant à son rétablissement.

5. Stratégie pour le sevrage et l’envie de fumer

Les stratégies de gestion des symptômes de sevrage et des envies varient, mais les recommandations de base sont les suivantes :

– se recentrer – chercher du soutien – utiliser les distractions – se retirer de la situation

Une personne peut trouver les exemples suivants de moyens possibles pour éviter les fringales :

– se concentrer sur les raisons d’arrêter de fumer – en parler à un ami – mâcher de la gomme – aller se promener

6. Soutien personnel et professionnel

Les réseaux de soutien peuvent aider une personne à arrêter de fumer. Les amis et la famille peuvent apporter un soutien intime, surtout s’ils ont arrêté ou arrêté de fumer.

7. Soutien médical

Un soutien médical peut aider une personne qui veut arrêter de fumer. Ces méthodes peuvent particulièrement aider les personnes qui ont été de gros utilisateurs d’autres produits à base de nicotine ou qui ont d’autres problèmes de santé sous-jacents qui bénéficieraient de conseils professionnels. De plus, les personnes souffrant d’affections sous-jacentes importantes, telles que le diabète, peuvent également souhaiter consulter un médecin avant d’utiliser un produit en vente libre.

8. Reconnaître la stratégie et les défis

Il est difficile de rompre avec la nicotine et de changer ses activités quotidiennes personnelles et professionnelles ainsi que son environnement social. Le retrait physique, les pulsions émotionnelles et les déclencheurs ajoutent un nouveau niveau de complexité, tout comme les changements d’humeur et de métabolisme. Cela peut aider à identifier une stratégie pour faire face à ces défis.

9. L’activité physique

L’activité physique est un moyen approprié de surmonter les nombreux défis qui rendent difficile l’arrêt du tabac. L’exercice, en particulier l’exercice aérobique, peut aider les ex-fumeurs à lutter contre les envies de fumer et devrait également fonctionner pour les ex-fumeurs. L’exercice aide également une personne à évacuer le stress de manière productive. Il peut aider à stimuler votre métabolisme et à lutter contre toute prise de poids lorsque vous arrêtez de fumer.

10. Techniques de déstress ou de relaxation

Certaines personnes peuvent trouver que fumer les aide à faire face au stress. Cependant, cela rend l’abandon encore plus difficile, car essayer de se débarrasser d’une dépendance à la nicotine est stressant et il leur manque maintenant l’un de leurs outils de gestion du stress.

Cependant, il existe de nombreuses façons saines de gérer le stress, telles que :

– la pratique de la pleine conscience et de la méditation – le yoga – les techniques de respiration et de relaxation – les arts martiaux : Tai Chi, Chi Kong, Karaté,

Les chercheurs considèrent le vapotage ou les e-cigarettes comme une alternative moins nocive aux cigarettes. Cependant, ils contiennent encore de la nicotine, ce qui est susceptible d’entraîner une dépendance physique. Qu’une personne obtienne de la nicotine par le vapotage ou par des formes de tabac plus traditionnelles, il est difficile d’arrêter de fumer. Il existe diverses méthodes pour essayer d’arrêter de fumer, telles que la TRN, les médicaments en vente libre et sur ordonnance, et d’autres techniques d’auto-assistance.

* Presse Santé s’efforce de transmettre les connaissances en santé dans un langage accessible à tous. EN AUCUN CAS les informations fournies ne peuvent remplacer l’avis d’un professionnel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boîte mail

Est-ce que la vape fait péter ?

Est-ce que la vape fait péter ?

Certainement non, la cigarette électronique n’est pas responsable des gaz. C’est simplement l’un des nombreux symptômes de l’arrêt du tabac. Dans tous les cas, cela ne durera que quelques jours ou quelques semaines au pire.

Quels sont les effets du vapotage ? Le vapotage peut augmenter votre risque d’exposition à certains produits chimiques nocifs qui peuvent nuire à votre santé (par exemple, causer des lésions pulmonaires). Le vapotage peut également entraîner une exposition à la nicotine, une substance addictive.

Est-ce que la cigarette électronique fait gonfler le ventre ?

Vapoter ne fait pas grossir. Il n’y a aucun lien entre les cigarettes électroniques et la prise de poids. Les quelques kilos en trop qui peuvent apparaître lors du passage du tabac au vapotage sont liés à l’arrêt du tabac et plus précisément à l’arrêt de la consommation de nicotine.

Quand je fume mon ventre gonflé ?

La nicotine a un effet stimulant sur l’intestin. De nombreux fumeurs utilisent le tabac comme méthode de régulation du transit. Chez les fumeurs, l’intestin devient également dépendant de la nicotine pour fonctionner. Lorsque vous arrêtez de fumer, des problèmes de constipation peuvent survenir.

Comment savoir si on Vapote trop ?

Perte de goût, bouche sèche, peau très sèche, fatigue, palpitations, nausées, maux de tête sont des signes que vous vapotez trop avec la cigarette électronique. Un vapotage excessif peut être causé par une surdose de nicotine.

Comment savoir si on vape trop ?

Perte de goût, bouche sèche, peau très sèche, fatigue, palpitations, nausées, maux de tête sont des signes que vous vapotez trop avec la cigarette électronique. Un vapotage excessif peut être causé par une surdose de nicotine.

Comment ne pas trop Vapoter ?

1- Se débarrasser progressivement de la nicotine La première étape pour arrêter de vapoter est de réduire le taux de nicotine dans le liquide utilisé, et c’est peut-être le cap le plus difficile à passer, car alors il devient beaucoup plus tentant de revenir à la cigarette.

Est-ce dangereux de trop Vapoter ?

Le vapotage n’est pas dangereux pour la santé. Au contraire, si vous fumez, vous préservez votre santé en passant au vapotage. La cigarette électronique ne comporte aucun danger supplémentaire par rapport au tabac. Sa vapeur est même 95% meilleure que la fumée d’une cigarette classique.

Pourquoi la cigarette électronique pète ?

Une cigarette électronique qui grésille ? C’est normal! Le crépitement que vous entendez lorsque vous appuyez sur l’interrupteur de votre e-cigarette est en fait dû à la montée en température du liquide. La résistance chauffe sous la puissance de la batterie et permet au e-liquide d’atteindre l’étape de vaporisation.

Quelle maladie provoque la cigarette électronique ?

Il augmente le risque de maladies pulmonaires et cardiovasculaires, de blessures accidentelles, de consommation de tabac et d’autres drogues, de problèmes psychologiques et de problèmes scolaires.

Pourquoi ma cigarette électronique fait un bruit bizarre ?

Cela s’explique par la montée en température du e-liquide, son « ébullition » ou plutôt son évaporation et sa transformation en un nuage de vapeur. Ainsi, un « bruit de bulle » est tout à fait normal lors du vapotage. Il n’est pas rare que le bateau à vapeur entende également un crépitement.

Est-ce dangereux de trop Vapoter ?

Est-ce dangereux de trop Vapoter ?

Le vapotage n’est pas dangereux pour la santé. Au contraire, si vous fumez, vous préservez votre santé en passant au vapotage. La cigarette électronique ne comporte aucun danger supplémentaire par rapport au tabac. Sa vapeur est même 95% meilleure que la fumée d’une cigarette classique.

Comment savoir si je vape trop ? Perte de goût, bouche sèche, peau très sèche, fatigue, palpitations, nausées, maux de tête sont des signes que vous vapotez trop avec la cigarette électronique. Un vapotage excessif peut être causé par une surdose de nicotine.

Est-ce que la cigarette électronique est dangereuse pour les poumons ?

L’inhalation de produits chimiques nocifs provenant de produits de vapotage peut causer des lésions pulmonaires irréversibles (non curables), des maladies pulmonaires et, dans certains cas, la mort.

Est-ce que la cigarette électronique nettoie les poumons ?

La cigarette électronique ne nettoie pas strictement les poumons. C’est arrêter de fumer qui nettoie les voies respiratoires et le système pulmonaire.

Quels sont les effets secondaires de la cigarette électronique ?

Le vapotage fréquent peut, avec le temps, créer une sensation de sécheresse dans la bouche, voire une irritation de la gorge. Il est important, dans ce cas, de bien s’hydrater. Trop de nicotine peut également causer des maux de tête, des nausées ou des étourdissements.

Quels sont les effets secondaires de la cigarette électronique ?

Le vapotage fréquent peut, avec le temps, créer une sensation de sécheresse dans la bouche, voire une irritation de la gorge. Il est important, dans ce cas, de bien s’hydrater. Trop de nicotine peut également causer des maux de tête, des nausées ou des étourdissements.

Quels sont les symptômes de la cigarette électronique ?

Les symptômes se manifestent par :

  • Fatigue intense.
  • Bouche sèche.
  • Peau très sèche.
  • Sensation de soif intense.
  • Yeux secs.
  • Urine colorée et foncée.
  • Constipation dans les cas les plus extrêmes.

Quand arrêter la cigarette électronique ?

Cependant, il est recommandé d’arrêter de vapoter douze mois après le sevrage. De plus, il existe un mode stop assez contraignant qui nécessite d’avoir sous la main tout le matériel nécessaire : liquides, résistances, chargeur… Autant de raisons d’arrêter de vapoter et en même temps de préserver sa santé.

Le vapotage est-il dangereux pour la santé ? Le vapotage est sans danger pour votre santé. Comme il existe peu de moyens de contrôler ce qui est mis dans les e-liquides, il est impossible de savoir exactement ce que l’on inhale. Enfin, il ne faut pas oublier que la nicotine présente dans la plupart des e-liquides est fortement addictive.

Pourquoi je Vapote tout le temps ?

Dans 99% des cas de vapotage excessif, la dose de nicotine est responsable. Lorsque vous avez envie de nicotine, vous ressentez le rush, ce qui vous fait vapoter encore plus. Rééquilibrez la dose de nicotine de vos e-liquides pour réduire la fréquence de vos pauses vape.

Quelle maladie provoque la cigarette électronique ?

Il augmente le risque de maladies pulmonaires et cardiovasculaires, de blessures accidentelles, de consommation de tabac et d’autres drogues, de problèmes psychologiques et de problèmes scolaires.

Comment faire pour arrêter de Vapoter ?

Comment arrêter la cigarette électronique en 8 étapes

  • Énumérez les raisons pour lesquelles vous avez arrêté la cigarette électronique.
  • Réduisez progressivement le taux de nicotine de vos e-liquides.
  • Prenez le temps d’arrêter la nicotine et les habitudes liées au tabagisme.
  • Arrêtez de vapoter avec des liquides ecig trop sucrés.

Comment arrêter le vapotage ?

Changer le goût et éviter le goût tabac En diminuant les doses, vous finirez par vapoter sans nicotine. Pour franchir la dernière étape, essayez de modifier l’arôme de votre e-liquide en évitant si possible l’arôme tabac. Plus de 7 000 saveurs différentes sont disponibles.

Quand arrêter la cigarette electronique ?

Le Dr Delaunay recommande de laisser trois à six mois sans tabac avant d’envisager d’arrêter de vapoter. Il n’y a pas encore de risques avérés pour la santé. A ce jour, les données scientifiques n’ont pas montré de toxicité à long terme avec les cigarettes électroniques.

Comment faire pour arrêter de Vapoter ?

Comment arrêter la cigarette électronique en 8 étapes

  • Énumérez les raisons pour lesquelles vous avez arrêté la cigarette électronique.
  • Réduisez progressivement le taux de nicotine de vos e-liquides.
  • Prenez le temps d’arrêter la nicotine et les habitudes liées au tabagisme.
  • Arrêtez de vapoter avec des liquides ecig trop sucrés.

Pourquoi arrêter de Vapoter ?

De plus, il existe une possible aggravation des symptômes du Covid-19 en lien avec cette habitude, qui peut potentiellement entraîner des cas graves et un risque accru de mortalité par le coronavirus. Le vapotage est mortel. En plus d’être addictif. Vapoter avec un JUUL peut être tout aussi nocif qu’un paquet de cigarettes quotidien.

Quels sont les effets secondaires de la cigarette électronique ?

Le vapotage fréquent peut, avec le temps, créer une sensation de sécheresse dans la bouche, voire une irritation de la gorge. Il est important, dans ce cas, de bien s’hydrater. Trop de nicotine peut également causer des maux de tête, des nausées ou des étourdissements.

Pourquoi arrêter la vape ?

Une fois le sevrage terminé, l’arrêt du vapotage est une étape importante à franchir : un arrêt trop brutal peut entraîner une rechute, avec un risque important de retomber dans le tabac. Cependant, il est recommandé d’arrêter de vapoter douze mois après le sevrage.

Pourquoi arrêter de Vapoter ?

De plus, il existe une possible aggravation des symptômes du Covid-19 en lien avec cette habitude, qui peut potentiellement entraîner des cas graves et un risque accru de mortalité par le coronavirus. Le vapotage est mortel. En plus d’être addictif. Vapoter avec un JUUL peut être tout aussi nocif qu’un paquet de cigarettes quotidien.

Pourquoi arrêter de vapoter ? Une fois le sevrage terminé, l’arrêt du vapotage est une étape importante à franchir : un arrêt trop brutal peut entraîner une rechute, avec un risque important de retomber dans le tabac. Cependant, il est recommandé d’arrêter de vapoter douze mois après le sevrage.

Quels sont les effets secondaires de la cigarette électronique ?

Le vapotage fréquent peut, avec le temps, créer une sensation de sécheresse dans la bouche, voire une irritation de la gorge. Il est important, dans ce cas, de bien s’hydrater. Trop de nicotine peut également causer des maux de tête, des nausées ou des étourdissements.

Quels sont les symptômes de la cigarette électronique ?

Les symptômes se manifestent par :

  • Fatigue intense.
  • Bouche sèche.
  • Peau très sèche.
  • Sensation de soif intense.
  • Yeux secs.
  • Urine colorée et foncée.
  • Constipation dans les cas les plus extrêmes.

Est-ce que la cigarette électronique est dangereuse pour les poumons ?

L’inhalation de produits chimiques nocifs provenant de produits de vapotage peut causer des lésions pulmonaires irréversibles (non curables), des maladies pulmonaires et, dans certains cas, la mort.

Quels sont les e liquides les moins dangereux ?

Vous pouvez tester le e-liquide Pure Le Pure Végétol, qui est sans aucun doute le e-liquide le moins dangereux de tout l’univers de la vape.

Le e-liquide est-il dangereux ? Les e-liquides sont-ils dangereux pour la santé ? La composition des e-liquides n’est pas dangereuse pour la santé, du moins si vous vous contentez de l’utiliser pour sa fonction première : le vapotage. En effet, ils sont composés de : propylène glycol ou glycérol qui est un produit de la chimiosynthèse.

Quel e liquide ne pas utiliser ?

E-liquides à éviter en vapotant Diacetyl : produit chimique nocif et très dangereux, à éviter en vapotant. Paraben : perturbateur endocrinien qui augmente le risque de cancer. Ambrox : produit qui produit une odeur similaire à celle du tabac, mais qui n’est pas destiné à être inhalé.

Quel est le meilleur liquide pour Vapoter ?

Red Astaire de T-Juice conserve sa place de leader incontesté ! Ce jus de vape au goût croquant reste le meilleur e-liquide aux fruits rouges avec ses notes mentholées et anisées. Depuis peu il est disponible en grand format avec Red Astaire 50 ml prêt à être boosté.

Est-ce que le propylène glycol est dangereux ?

Le propylène glycol est connu pour sa faible toxicité. Les effets observés résultent de l’utilisation dans des médicaments, des denrées alimentaires ou des cosmétiques. Quelques cas d’irritations cutanées et respiratoires ainsi que de rares cas d’allergies cutanées ont été observés.

Quel est le meilleur liquide pour Vapoter ?

Red Astaire de T-Juice conserve sa place de leader incontesté ! Ce jus de vape au goût croquant reste le meilleur e-liquide aux fruits rouges avec ses notes mentholées et anisées. Depuis peu il est disponible en grand format avec Red Astaire 50 ml prêt à être boosté.

Quel liquide choisir pour vapoter ?

En général, il est conseillé aux débutants de commencer avec un ratio PG/VG de 50/50, pour un parfait équilibre saveur/vapeur et un hit modéré. Dans tous les cas, préférez un liquide contenant au moins 50% de PG, plus adapté aux débutants.

Est-ce que Vapoter est moins nocif que la cigarette ?

Depuis février 2016, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a évalué que la cigarette électronique peut être considérée comme une aide pour arrêter ou réduire la consommation de tabac des fumeurs. L’agence de santé publique d’Angleterre estime que les cigarettes électroniques sont 95 % moins nocives que le tabac.

Est-ce que Vapoter est bon pour la santé ?

Rassurez-vous tout de suite, le vapotage n’est pas aussi dangereux pour la santé que le tabac. Et encore mieux, vapoter c’est mieux que fumer… Loin de là. Une étude du gouvernement anglais a même montré que la vapeur de la e-cigarette est jusqu’à 95% moins nocive que la fumée de cigarette.

Est-ce que le vapotage est moins dangereux que la cigarette ?

La vapeur d’une e-cigarette contient beaucoup moins de substances nocives et en plus petite quantité que la fumée d’une cigarette ordinaire. Le vapotage est donc une réduction de risque pour les fumeurs qui n’arrivent pas à arrêter ou pour les fumeurs qui sont sur le point de rechuter.

Est-ce que la Vapoteuse est pire que la cigarette ?

L’agence de santé publique d’Angleterre estime que les cigarettes électroniques sont 95 % moins nocives que le tabac. Niveau de preuve élevé : – Le remplacement complet des cigarettes par des e-cigarettes réduit l’exposition de l’utilisateur à un grand nombre de substances toxiques et cancérigènes.

Le vapotage est-il plus dangereux que la cigarette ? Le vapotage est-il plus dangereux que le tabac à fumer ? « Le vapotage est nettement moins toxique que de fumer une cigarette industrielle. Dans la fumée de tabac, il y a au moins 4 000 composants toxiques pour le cœur et les poumons.

Quel est le pire entre la cigarette électronique et la cigarette ?

La cigarette électronique est plus dangereuse que le tabac L’e-cigarette est moins dangereuse que le tabac car elle ne produit pas de monoxyde de carbone, un composé hautement toxique qui se produit lors de la combustion d’une cigarette traditionnelle.

Est-ce que la Vapoteuse est pire que la cigarette ?

Les produits de vapotage sont moins nocifs que les cigarettes traditionnelles. Bien que les produits de vapotage soient souvent présentés comme moins nocifs que les cigarettes traditionnelles, cela ne signifie pas qu’ils sont sans danger. Ils contiennent également des produits chimiques et de la nicotine.

Est-ce que la cigarette électronique est dangereuse pour les poumons ?

L’inhalation de produits chimiques nocifs provenant de produits de vapotage peut causer des lésions pulmonaires irréversibles (non curables), des maladies pulmonaires et, dans certains cas, la mort.

Est-ce mieux de Vapoter ou de fumer ?

La vapeur produite contient moins de substances nocives et en quantité bien moindre que la fumée d’une cigarette classique (lorsqu’elle est utilisée correctement). Par conséquent, on pense que le vapotage est probablement moins nocif que le tabagisme, mais il n’est pas totalement sûr.

Est-ce que Vapoter est fumer ?

Contrairement aux cigarettes classiques, les e-cigarettes ne contiennent pas de tabac. Ce sont des appareils alimentés par batterie qui contiennent un élément chauffant et une cartouche remplie de liquide. Lorsque vous tirez une bouffée, l’appareil chauffe le liquide, ce qui produit une vapeur.

Quel est le pire entre la cigarette et la cigarette électronique ?

De nombreuses études, ainsi qu’un rapport de l’Office français de prévention du tabagisme, ont conclu que la cigarette électronique est infiniment moins dangereuse que le tabac. Malheureusement, ces études n’évaluent pas la sécurité à long terme.

À Lire  Vosgien. Les Cliniques Vosgiennes se sont réunies à Saint-Nabord pour le premier week-end de départ en ...