Pourquoi vivent-ils en famille sur un bateau ?

Photo of author
Written By Sophie Ledont

Rédactrice passionnée qui a vécu dans plus de 25 pays toujours à la recherche de la dernière information.

Dans ce nouvel épisode de Nomad Citizen Sailing, Daniela et Marvin nous expliquent les raisons qui ont motivé leur choix de vivre sur un voilier et de sillonner le monde. Actuellement dans les Caraïbes, ils partagent également avec nous de belles images qui réchauffent nos esprits, à l’heure où le printemps commence à pointer le bout de son nez en France.

Il y a deux ans, Marvin, Daniela et leur petite fille Tara ont décidé de tout quitter pour vivre une vie de nomade sur leur voilier, l’Océanis Clipper 473. Aujourd’hui, ils démarrent une nouvelle vie de quadruple – un petit garçon prénommé Soan les a rejoints. équipage – dans les Caraïbes.

Navigation guadeloupéenne

Pour Daniela et sa fille, c’est le retour à la voile. Si Marvin a transporté leur voilier dans les Caraïbes depuis les îles Canaries, la jeune femme a passé les derniers mois de sa grossesse loin de la mer. Elle souffre beaucoup du mal de mer, et la grossesse avait tendance à aggraver les choses.

Désormais en Guadeloupe, ils mouillent pour rejoindre Marie-Galante, ses eaux transparentes, ses plages de sable blanc et ses nombreux cocotiers, un paysage qui égaye leur mouillage. Au près, Marvin va jusqu’à prendre un ris dans le Gênes pour rassurer sa famille qui a perdu l’habitude de naviguer. Ils croisent également la route de deux des monocoques les plus rapides au monde, Comanche et Scorpios, en pleine régate.

Pourquoi vivre en bateau ?

Arrivés au mouillage, Daniela et Marvin expliquent les raisons pour lesquelles ils ont choisi de vivre sur leur bateau. Si à la base, leurs envies sont différentes, ils parviennent finalement à unir leurs cibles pour s’installer à bord de leur Océanis.

Pour Marvin, il s’agissait avant tout de vivre sa passion de la mer et de la voile. Pour Daniela, vivre une vie de famille différente dans une maison écologique. Finalement, ils ont accepté de vivre une vie nomade autour du monde, d’initier leurs enfants à une autre vie, de s’ouvrir à d’autres cultures et surtout de découvrir le monde ensemble. La vie à bord d’un voilier n’est cependant pas toujours synonyme de bonheur, comme l’explique Daniela – le roulis de leur mouillage les a empêchés de profiter d’une bonne nuit de sommeil – mais cela leur permet de profiter d’une liberté incroyable et de découvrir ce que le monde a à offrir.

Maison de croisières de grande qualité
A voir aussi :
Le luxe offre son plus fabuleux laboratoire sur les fleuves et les…

Oceanis Clipper 311, la fiche technique

Oceanis Clipper 311, la fiche technique

Espace planche à voile50 m2

Voir la fiche technique de l’Oceanis Clipper 311

À Lire  L'hôtel LUX* Le Morne à l'Ile Maurice, l'avis d'expert du Figaro